Fil info
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin

 

Le Centre Expert Autisme du Limousin a été fermé définitivement le 1er juillet sur décision de l’ARS Nouvelle-Aquitaine. Il vient de saisir le tribunal administratif.

C’était pourtant une réussite indiscutable puisque grâce à ce centre, la Haute-Vienne était depuis 2014 le seul département français qui assurait le diagnostic et la prise en charge de tous les enfants avec autisme de 0 à 6 ans. L’action du CEAL avait permis de multiplier le nombre d’enfants admis en classe de CP par 3,8 en deux ans. Les familles avaient largement manifesté leur satisfaction devant les progrès de leurs enfants. Créé en 2014, il a pourtant fait la preuve de son efficacité auprès des enfants de moins de 6 ans. Au niveau des diagnostics, avec beaucoup plus d'enfants détectés. Une excellence qui a desservi le Centre Expert Autisme. Car, selon l’ARS, il crée une inégalité territoriale, les chiffres en Haute-Vienne étant bien meilleurs que chez nos voisins. L’ARS a donc décidé de retirer la partie diagnostic pour le redonner à ceux qui en avaient la charge auparavant, tandis que la prise en charge intensive précoce est confiée à des associations du secteur médico-social. Mais uniquement pour les enfants âgés de moins de 4 ans.

Le Centre Expert Autisme rattaché à l’hôpital Le Cluzeau à Limoges devait s’étendre à la Corrèze et à la Creuse. Pour l’association Autisme Limousin, le coup est terrible : «Les conséquences de cette fermeture, pour le diagnostic, des retards supplémentaires alors que 300 personnes sont déjà en liste d’attente au CRA (Centre de Ressources Autisme du Limousin), et le recours à des services non spécialisés en autisme, pouvant entraîner des diagnostics erronés ou non posés. Pour la prise en charge, des critères empêchent les enfants de plus de 4 ans d’être admis en SESSAD d’intervention intensive précoce. Environ 50 % des enfants avec autisme de 0 à 6 ans sont concernés». L’association ajoute, «cette fermeture compromet l’avenir de ces enfants en matière de développement personnel et d’intégration scolaire et sociale. Ces conséquences s’ajoutent aux difficultés que les familles doivent affronter quotidiennement».

Face à cette situation préoccupante, l’association Autisme Limousin a déposé un recours devant le tribunal administratif de Bordeaux pour maintenir le bénéfice de l’intervention intensive précoce en faveur de tous les enfants avec autisme de 0 à 6 ans. Et pourtant, comme le rappelle l’association, le CEAL en Haute-Vienne a démontré pour la première fois en France qu’il était possible de diagnostiquer très précocément tous les enfants atteints d’autisme… qu’il était possible de leur fournir un accompagnement précoce capable de leur ouvrir les portes de l’avenir. «Tous les spécialistes s’accordent à dire que le CEAL constitue un modèle à dupliquer dans d’au-tres régions et un outil de recherche unique en France». Ce qui n’ a pas empêché l’ARS Nouvelle-Aquitaine, qui a rendu hommage à la qualité du travail fait sur le terrain en le qualifiant de «travail de haute couture», de le fermer.

Autisme Limousin encourage tous les parents d’enfants concernés à contacter l’association, par téléphone au 06.61.50.18.42.

Par mail : avenirenfantsautistes@gmail.com, ou sur la page Facebook de l’association : Autisme-Limousin.

F.A.

Photo: Après des mois de lutte, l’ARS ferme le CEAL

Adidas Puma Shoes