Fil info
20:29Dordogne : Chasse au syndicaliste à la Sobéval -> https://t.co/9IBNUkTIvO
18:41Indre : Un nouveau jumelage sur fond de projet économique -> https://t.co/jOjQQAwo70
18:40Indre : 200 lycéens pour le climat -> https://t.co/ghQqNEAhih
18:39Indre : [intégral] Entre traditions et innovations -> https://t.co/7OJxmkL5je
18:07RT : Ce qui se passe ici avec la liaison Perpignan-Rungis c’est aussi la conséquence de la libéralisation du fret ferrov… https://t.co/Ubew1U4Aei
17:55RT : Tête de liste pour les européennes, a fait face sur à la vulgarité absolue d'un improbable… https://t.co/tDujckou22
17:24RT : Pour l'humain et la planète d'abord ! était à la marche à Paris. https://t.co/7KKSQc6Mfg
17:24RT : Le glyphosate pollue, le glyphosate est un poison. C'est la raison pour laquelle nos députés européens se battront… https://t.co/qlP87HuAuO
16:47Saint-Gaultier : Gérard Laude expose ses œuvres pour la première fois -> https://t.co/kasdDr0c7A
16:44La Châtre : Une résidence pour seniors dans le quartier Saint-Lazare -> https://t.co/fnvOlrcuSH
15:41Périgueux : Apprentissages et travaux -> https://t.co/RklGmcjxRW
14:22Boulazac : Mobilité danoise et gourmandises à Métro -> https://t.co/1zzKln03hk
11:34RT : La déontologie et la liberté d'expression convoquées à leur tour par la DGSI https://t.co/LJGceBICkS
11:22RT : ⚠️ [] ⚠️ La est placée en ⛈️ par . Des averses à caractèr… https://t.co/G3WCoSiLEe
09:46RT : La est en alerte jaune aux 🌩️. Soyez prudents dans vos déplacements et si vous pratiquez u… https://t.co/paTzzgZeGb
07:59France : Brossat : « Les 5% sont à portée de main » -> https://t.co/72MgMbyeNJ
07:51# # - : Hervé Labetoulle ancien résistant, partage son histoire -> https://t.co/ZWbLrKNqam
07:49# # - : A hurler de silences... -> https://t.co/zobI35vBDL
07:47# # - -Yrieix-la-Perche : Contes en musique pour Coquelicontes -> https://t.co/a2L8gOLnu1
07:46# # - : Le club de foot prépare ses 70 ans -> https://t.co/AxopmlqSew
07:44# # - -Yrieix-la-Perche : Rester actif et bien se nourrir pour être en forme -> https://t.co/rqEZf8Evjh
07:39# # - : Aurora, sur la route de la créativité et des festivals -> https://t.co/FDhPQDMGlr
07:38# # - : 3 jours de fête et des nouveautés -> https://t.co/6ErmOQw6me
07:35# # - -sur-Vienne : Les composteurs partagés -> https://t.co/QgLTGM6cmq
07:34# # - -Junien : Un Rabelais toujours jeune à La Mégisserie -> https://t.co/lKxTzzJeNt
07:32# # - -Junien : De la danse poignante sur la scène de La Mégisserie -> https://t.co/rBbaf2waIK
07:29# # - : Retrouver sa part d’enfance avec la nouvelle saison de l'Opéra de Limoges -> https://t.co/AxX86V6MPC
07:27# # - : Le jeu fait sa fête demain à la ludothèque -> https://t.co/mFm0lcQVtl
07:24# # - -Vienne : Une programmation culturelle riche pour le vaste territoire d'ELAN -> https://t.co/F0MJRWER7s
07:22# # - -Germain-les-Belles : Le circuit du Martoulet inauguré -> https://t.co/zQuhQW6D3t
07:20Région : « Le contournement Est (de Limoges) n’est pas enterré » -> https://t.co/Zg61eSc3xo
07:16France : Les bébés entassés comme la volaille en batterie? -> https://t.co/XmsVUyIRng
07:13Région : Vins Noirs offre le premier prix du roman policier Francophone -> https://t.co/wwgCLJwSEp

L’unité pour nos droits

Social

La Cgt, Fo et la Fsu appellent leurs syndiqués, sympathisants et toute la population à se rassembler mercredi prochain pour la traditionnelle manifestation du 1er mai, qui se déroule cette année sous fond de loi anti-casseurs et de restrictions sévères des droits, comme ceux des journalistes à informer les citoyens.

Le 1er mai, partout dans le monde, les travailleurs, les salariés, les retraités et privés d’emplois vont se mobiliser pour faire entendre des exigences pour la paix, le progrès social, la possibilité de vivre dignement.
Date commémorant les luttes sociles du XIXe siècle, le 1er mai cette année devrait être encore plus marqué que d’ordinaire. Les Gilets jaunes, dont la contestation dure depuis maintenant plus de cinq mois, ont en effet soulevé un mouvement de protestation d’une partie des citoyens qui n’étaient pas habitués à se joindre aux manifestations. Or de plus en plus, après les avoir regardés avec méfiance, ils se rapprochent des syndicats, dont ils reconnaissent l’expertise dans la conduite des mouvements sociaux.
L’intersyndicale le rappelle d’ailleurs dans son appel aux manifestations du 1er mai (voir encadré) : « Les mobilisations, tant à l’appel des organisations syndicales, de salariés, jeunes, retraités ou gilets jaunes se poursuivent, s’inscrivent dans la durée malgré toutes les mesures répressives et liberticides prises par le pouvoir. Ce rendez-vous de manifestations, sera une nouvelle étape pour exiger la prise en compte des revendications. Il s’agira aussi de poursuivre et d’amplifier les luttes pour les urgences sociales et climatiques ». Pour les syndicalistes, l’heure est d’autant plus à la mobilisation qu’on assiste, « à une remise en cause du droit de manifester (le Conseil constitutionnel vient de rejeter certaines dispositions de la « loi anticasseurs »). Cette loi porte un vrai risque d’arbitraire des gouvernements d’aujourd’hui, comme de demain, c’est pourquoi, nous en demandons l’abrogation. La répression syndicale s’accentue dans de nombreux secteurs. ». Pour le collectif de lutte du Sarladais, qui appelle à rejoindre les manifestations, « les revendications actuelles, portées par les Gilets jaunes, les syndicats, et les simples citoyens portent plus sur une justice sociale, fiscale et démocratique, mais elles sont dans la même lignée d'un peuple méprisé par le pouvoir et la finance qui se bat pour sa dignité et sa survie pour les plus humbles ».
Le fameux Grand débat, qui n’a de grand que sa vacuité et de débat que le nom, n’aura accouché, comme c’était prévisible, que de mesures dans la droite ligne de la politique Macron, quand les revendications qui l’ont motivé demandaient du changement. Entendus à la marge, les citoyens sont de plus en plus exaspérés par le mépris de nos dirigeants envers leurs aspirations, leur liberté, leurs vies même. « Les conclusions du grand débat confirment que l’objectif du président Macron était bien d’imposer à marche forcée des reculs sociaux d’une gravité sans précédent en particulier pour la retraite, les services publics, la santé, l’éducation nationale… » estime l’intersyndicale qui rappelle les revendications qui seront portées lors de ce 1er mai : « hausse immédiate du Smic à 1 800 euros, augmentation générale des salaires et des pensions, revalorisation immédiate du point d’indice pour les fonctionnaires, réindexation des salaires, des pensions et des retraites sur le coût de la vie, abrogation des lois Rebsamen,  El Khomri, Macron, qui cassent le droit du travail, retour à la retraite à 60 ans à taux plein et abandon de toute reforme de retraite par points ».

Trois rassemblements
Pour ce 1er mai 2019, l’intersyndicale appelle à la rejoindre à Périgueux, à 10 h 30 à la Bourse du travail rue Bodin, et à Bergerac, même heure devant le palais de justice. Pour les Sarladais c’est le collectif des luttes qui propose de se re-
trouver à 10 h devant la Poste, place de la Grande-Rigaudie.