8 mythes sur la nutrition et le sport qui gênent les hommes

0
36

Faire de l’exercice tous les jours, uniquement avec des poids lourds, et éviter les sucreries… Suivre ces principes ne garantit pas un physique magnifique, mais c’est simple à mettre en œuvre. Nous allons vous informer sur les plus grandes idées fausses que les hommes devraient oublier.

Si vous voulez être en forme, vous devez mettre en place une stratégie à la fois pour vos exercices et votre alimentation. Vous ne pouvez pas avoir des abdominaux ciselés en mangeant des hamburgers et des frites tous les jours. Un physique tonique ne s’obtient pas en suivant un régime draconien. Alors, pourquoi un système rigoureux et un entraînement intense ne réussissent pas toujours et, dans certains cas, provoquent même des problèmes de santé ? Dans cet article, nous allons voir quelles sont les idées fausses les plus répandues en matière d’alimentation saine et de fitness que les hommes devraient ignorer.

homme sportif

MYTHE N°1 : LE SUCRE DOIT ÊTRE ÉLIMINÉ DE VOTRE ALIMENTATION.

Le sucre empêche la réduction du poids et peut contribuer à une variété de maladies et au vieillissement prématuré. Si vous n’avez pas la discipline nécessaire pour vous abstenir de consommer des sucreries, limitez votre consommation au début de la journée.

Les deux sont, en réalité, des mythes. Vous ne pouvez pas éliminer complètement le sucre de votre alimentation, et vous n’êtes pas obligé de le faire. Son principal problème est qu’il est facile de se laisser emporter et de dépasser l’apport calorique, ce qui entraîne la faim. Quelques sucreries ne feront pas de mal si vous avez une bonne maîtrise de vous-même.

Il n’existe pas de moment précis où vous pouvez consommer des sucreries. Vous pouvez manger quelques chocolats ou une part de gâteau quand vous le souhaitez, tant que vous surveillez votre apport calorique. Cela ne les fera pas prendre du poids. Ne soyez donc pas trop sévère envers vous-même et ne renoncez pas aux petits plaisirs.

MYTHE N° 2 : IL NE FAUT PAS BOIRE EN FAISANT DE L’EXERCICE.

Les entraîneurs des grands sports peuvent vous interdire de boire de l’eau pendant l’entraînement. Cela a pour but de préparer l’athlète à des situations de stress élevé. Mais si vous ne comptez pas battre des records olympiques et que vous allez simplement à la salle de sport pour faire de l’exercice, ne vous moquez pas de votre physique. Quel est le mal ?

Le corps perd activement de l’eau, et donc le composant liquide du sang, pendant l’activité. Si cette « perte » n’est pas compensée, elle peut entraîner un épaississement du sang. En conséquence, le système cardiovasculaire ne fonctionne plus correctement et le risque de formation de caillots sanguins augmente. Et, si vous avez été informé que boire de l’eau diminue l’efficacité de votre exercice, avez-vous vraiment besoin de résultats à un prix aussi élevé ? Alors, comment boire de l’eau en faisant de l’exercice ?

20 minutes avant et après votre exercice, buvez un peu plus d’eau que nécessaire.
Si vous faites de la musculation, buvez quelques verres après chaque approche ; si vous faites du cardio, essayez de boire de l’eau toutes les 10-15 minutes.

L’eau minérale doit être exempte d’additifs et à température ambiante. Des BCAA peuvent être administrés pour améliorer l’endurance en cas d’exercice intense.

MYTHE N° 3 TOUS LES JOURS, VOUS DEVEZ POMPER VOS ABDOS.

En raison de leur petite taille, on dit que les abdominaux guérissent plus vite que les muscles du dos ou des jambes. Pour commencer, tous les muscles sont vulnérables aux microtraumatismes de la même manière. Comme ils ont la même constitution métabolique, ils guérissent au même rythme. Deuxièmement, les abdominaux « travaillent » souvent pendant que d’autres groupes de muscles sont sollicités.

Vous devez fléchir plus que vos bras et vos jambes pour maintenir votre corps dans cette posture. Il faut plus que vos bras pour maintenir votre corps dans cette posture.

Seuls quatre exercices par semaine sont nécessaires pour obtenir ces abdominaux. Un autre malentendu fréquent concernant les abdominaux est qu’ils ne peuvent pas être construits par tout le monde. Il est vrai que cela prend plus de temps pour certains, et que quelqu’un doit changer de régime alimentaire : les abdominaux se forment dans la cuisine, et les exercices ne fonctionnent qu’en conjonction avec un régime alimentaire sain.

MYTHE N° 4 : SI VOUS MANQUEZ UNE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT, VOUS DEVEZ RECOMMENCER DEPUIS LE DÉBUT.

Sauter une séance d’entraînement est désagréable, mais ne vous en voulez pas si vous n’avez pas pu vous rendre à la salle de sport parce que vous avez été retardé au travail, que vous ne vous sentiez pas bien ou que vous avez simplement sommeil. Les résultats ne seront pas oubliés. Sauf, bien sûr, si c’est votre premier et seul exercice de la journée.

Si vous faites de l’exercice deux ou trois fois par semaine, il vous suffit d’une séance d’entraînement pour rester en forme. Pour garder la forme, il vous suffit d’un cours par semaine si vous vous entraînez 2 à 3 fois par semaine.

MYTHE N° 5 : LES EXERCICES RÉGULIERS ONT UN EFFET RAPIDE.

Si par « exercices réguliers », vous entendez 2 ou 3 séances par semaine, alors votre emploi du temps est tout à fait typique. En revanche, les exercices quotidiens ont peu de chances de vous rapprocher de votre physique idéal. Au contraire, cela peut décourager les athlètes non professionnels de faire de l’exercice jusqu’à ce qu’ils voient des résultats.

L’inconfort musculaire, contrairement à la croyance populaire, est un signe de microtraumatisme plutôt que de développement. Vous devez permettre à vos muscles de guérir si vous voulez qu’ils se développent. Cela prend généralement au moins 48 heures, bien que cela varie en fonction de la situation. En outre, si vous ne vous reposez pas suffisamment, vous risquez de subir une blessure plus grave.

MYTHE N°6 : LES RÉSULTATS NE PEUVENT ÊTRE OBTENUS QU’À LA SALLE DE SPORT

Il est plus simple d’obtenir des résultats lorsque vous êtes guidé par un entraîneur expérimenté. À tout le moins, vous serez (ou devriez être) motivé par l’argent que vous dépensez, car une stratégie personnalisée n’est pas bon marché.

Tout le monde ne peut pas installer une salle de sport à part entière dans son appartement. Cependant, comme l’a montré le confinement, le facteur le plus essentiel de l’entraînement à domicile est le désir. Il existe désormais une pléthore de leçons vidéo sur YouTube avec des entraînements pour différents groupes musculaires qui ne nécessitent pas l’achat d’un équipement coûteux. L’entraînement à domicile vous fait gagner du temps et de l’argent, et vous permet en outre de faire ce que vous voulez sans vous soucier du regard des autres. Que devez-vous garder à l’esprit si vous faites de l’exercice à la maison ?

Accordez plus d’attention à la technique et à la qualité qu’au nombre de répétitions.
Établissez un programme d’entraînement. Faites du cardio le mardi, par exemple, et de la musculation le vendredi.

Ne vous focalisez pas trop sur un seul cours vidéo. Choisissez des entraînements qui ciblent différentes zones musculaires.

Achetez un ballon de fitness ainsi que des poids pour les jambes, des haltères et des poids. C’est un ensemble incontournable, surtout si votre objectif est de développer les muscles. Et n’oubliez pas de sauter à la corde sur un tapis, à la fois pour le cardio et le confort.

MYTHE N°7 : FAIRE DU JOGGING DÈS LE MATIN

Arrêtez de vous trouver des excuses pour ne pas avoir assez de temps le matin si vous ne pouvez pas commencer à courir. Avouez simplement que vous êtes paresseux, puisque vous pouvez le faire quand vous le souhaitez – le soir ou même pendant votre pause déjeuner. Mais n’allez pas courir juste après un repas copieux.

Les experts estiment que les heures idéales pour faire du jogging se situent entre 8 et 11 heures et entre 18 et 23 heures. Il n’est pas recommandé de courir juste avant d’aller se coucher, car cela rend l’endormissement difficile.

Cependant, un peu d’activité peut vous aider à mieux dormir. Dans tous les cas, soyez à l’écoute de votre corps. Toutefois, un peu d’activité peut vous aider à mieux dormir. Mais, dans tous les cas, faites attention à votre corps.

MYTHE N° 8 : S’ENTRAÎNER AVEC DES POIDS LÉGERS EST UNE PERTE DE TEMPS

De nombreux novices commettent l’erreur de commencer tout de suite la musculation avec des poids élevés. Plus le poids est élevé, plus il est difficile d’augmenter la charge. Cependant, ce n’est pas le seul inconvénient.

Lorsque vous soulevez de gros poids, la tension sur vos articulations et votre colonne vertébrale est inévitable. C’est une méthode garantie pour nuire à un individu non qualifié. Même les athlètes expérimentés peuvent bénéficier d’un entraînement aux poids modeste après les pauses pour améliorer l’endurance et la masse musculaire. Cela nécessite un plus grand nombre d’approches et de répétitions. Il est suggéré d’effectuer 2 à 6 répétitions avec un poids lourd, 6 à 20 répétitions avec un poids moyen, et au moins 20 répétitions avec un poids léger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here