Tout savoir Sur Les Punks

Dans cet article, nous allons apprendre tous les principaux éléments de la culture punk. Nous couvrirons ce sujet en profondeur pour élargir votre connaissance des punks.

Le cynisme du punk

Le cynisme du punk, qui se traduit par « les cyniques », est une philosophie de vie et de musique contre-culturelle et anticonformiste. Cette philosophie est basée sur la philosophie grecque antique. Les cyniques étaient les disciples d’Antisthène et de Diogène, qui enseignaient la désinvolture et une philosophie subversive.

Ils rejetaient le réformisme et le pacifisme, et luttaient contre l’ordre et le bien-être bourgeois. Ils étaient anarchistes et révolutionnaires, toujours en marge. Malgré leur marginalité, ils étaient soutenus par les médias, les maisons de couture et d’autres groupes bourgeois. Cette marginalisation a contribué à faire avancer le mouvement.

La musique punk

Le punk rock est apparu au milieu des années 1970, enraciné dans le rock de garage des années 1960. Les groupes ont réagi contre les excès perçus du rock dominant des années 1970. Ils ne s’intéressaient pas à la conformité et embrassaient plutôt un sentiment de rébellion. Ce nouveau style de musique était populaire en Europe et s’est rapidement répandu dans le monde entier.

Le punk rock est toujours d’actualité dans de nombreux domaines artistiques. Ce style a influencé des artistes comme Joy Division, The Furs, Psychedelics et Echo and the Bunnymen. Le concept de rébellion et d’individualisme est une caractéristique de la musique punk. C’est un phénomène culturel et un moyen de s’exprimer de manière unique.

  Cyclotourisme : c'est quoi et quels sont ses avantages ?

Le tatouage

Les tatouages punk sont un motif récurrent de la culture punk. Cette forme d’art corporel, également connue sous le nom de blason, incarne la nature rebelle des punks. Ils veulent montrer à quel point ils sont éloignés de la société, et c’est pourquoi ils s’éclaboussent le corps de tatouages d’une manière provocante et indécente.

L’art des punks peut être classé dans quatre directions : artistique, esthétique, corporelle et politique. Les artistes qui ont créé les tatouages punks ont interprété les icônes de la culture pop de différentes manières. Les artistes, les designers et les musiciens ont créé un large éventail d’œuvres basées sur ces catégories.

Les tatouages de punks ne sont pas exclusifs à l’Angleterre. En effet, une étude réalisée par Patrick Mignon dans le magazine Esprit en 1978 a révélé que les punks n’étaient pas seulement britanniques, mais aussi cultivés dans d’autres pays.

Le style punk

Le mouvement punk a débuté en Angleterre et s’est répandu dans le monde entier. Les membres de cette sous-culture utilisaient des vêtements et un maquillage caractéristiques, et ils adoptaient une attitude rebelle dans leur vie quotidienne. Cette attitude se manifeste dans leur style de vie et leur façon de poser pour les photos.

Les bottes

Les bottes punk étaient à l’origine fabriquées par Dr Martens. Elles ont été introduites pour la première fois en 1960 et étaient connues pour leur durabilité. Dans les années 1970, elles étaient devenues un accessoire de mode populaire. Les Who et d’autres punks les portaient, et elles sont devenues un symbole du mouvement.

  Pourquoi devrais-je choisir de manger des produits locaux ?

La crete iroquoise

Un heritier punk est souvent appelé une crete. Le terme est dérivé de la culture indienne iroquoise, et désigne une friandise faite de sucre, fixé à un gel. Elle est souvent colorée. Il existe plusieurs versions de la créte, notamment l’iroquoise, la crétu et le coq.

La crinière iroquoise était portée par les guerriers de certaines tribus amérindiennes, et réapparaît aujourd’hui comme un accessoire de mode. Elle était également portée par les punks et les papis dans les années 70, et est actuellement de nouveau en vogue. Alors que certaines personnes la considèrent comme un signe de rébellion, de nombreux experts ne sont pas d’accord.

Le mode punk

La mode punk est un style de rébellion et d’originalité. Elle se caractérise par des couleurs vives et des motifs voyants. Il est né dans les années 1970 et a été une réaction au mouvement hippie. Le mode punk se caractérise également par une variété de matériaux dont le cuir et les dechires.

Ce mouvement a été un phénomène éphémère, mais il a laissé une empreinte sur la culture populaire. Son esprit rebelle a inspiré les futures générations de rebelles et a contribué à créer la scène musicale underground. Les punk rockers ont remis en question les conventions et le statu quo et ont influencé de nombreux autres mouvements musicaux. Ils ont également influencé la culture du skate et l’éthique du DIY.

Le mode punk comprend un certain nombre de genres. Par exemple, les groupes de garage comme Craftmen Club sont un excellent exemple de ce style. Leur son est plus nuancé, et ils sont connus pour utiliser une variété de styles musicaux. Certaines de leurs influences incluent Aristide Briant, Geant Vert. Parabellum, et beaucoup de groupes français.

  Les faits les plus étonnants de la biographie de Tupac Shakur

Les squats communautaires

Les squats communautaires des punks sont des communes dans lesquelles les résidents vivent dans des logements temporaires. Si les squatters ont leurs propres appartements privés, ils partagent également des espaces de vie et de repas communs. Le style de vie des squatters est souvent décrit comme « parias », qui est une combinaison d’arts de rue.

Les squats ont vu le jour à la fin des années 1970, lorsque des artistes ont commencé à récupérer des espaces urbains, souvent sans permis. Cela a créé un espace où un large éventail d’art et de musique pouvait s’épanouir. Les squats étaient à l’origine des structures temporaires et ont ensuite été déplacés vers des emplacements plus permanents. Aujourd’hui, il existe plus d’une centaine de squats dans le monde, dont beaucoup en France.

Les squatters étaient également largement autosuffisants. Après l’effondrement du Mur à Berlin, ils se sont regroupés dans les ruines de l’environnement urbain. Afin d’empêcher leur expulsion, les squatters ont commencé à organiser des manifestations.

Laissez un commentaire