Fil info
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV
07:17Région : Fruits et légumes: pourquoi les prix flambent -> https://t.co/N8Bl5r7dB6
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/VEigJi41bE
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/OizjBr2SD4
07:10Région : Comborn, un patrimoine millénaire -> https://t.co/EywYvuMWtL
07:03Région : Les élevages régionaux marqués par des productions en baisse -> https://t.co/SRlXUx9oF7
06:44Bergerac : La démonstration de force vaut pour Périgueux -> https://t.co/aR0EIEhCxJ
06:11Rampieux : 3 bus détruits dans un incendie entraînent du chômage technique -> https://t.co/cTRfaQmFhK
05:50Calviac-en-Périgord : Accident : un motard de 20 ans gravement blessé -> https://t.co/glOSDiWCRo

Festiv’en Marche lance sa septième édition

C’est à la salle polyvalente de Saint-Benoît qu’a été donné samedi le coup d’envoi de la 7ème édition de Festiv’En Marche, à l’occasion d’une soirée « Coups de cœur » fidèle à la devise de ce « festival de la chanson belle et rebelle ». En présentant le programme à un public enthousiaste, Eric Laurent donnait le ton : celui de coups de cœur à de talentueux chanteurs, valeurs montantes de la nouvelle scène française, des artistes aux textes soigneusement travaillés et aux musiques finement composées. A l’arrivée un cocktail subtil de tendresse, d’humour, de convictions et d’émotions.
A 20 h précises, Yannick Cluseau, alias « Mon capitaine », ouvrait le bal en s’accompagnant à la guitare. Musicien dans l’âme, technicien son au talent reconnu (assurant également la technique tout au long de la soirée), ce jeune homme qui a déjà l’expérience de participation à des concerts au sein de groupes très différents, rock, jazz, chanson, s’est décidé à écrire et chanter ses propres compositions. Son humour décalé dans le texte de certaines de ses chansons et dans ses commentaires contrebalance la gravité de quelques sujets de société mis en musique.
Changement de style avec Sandrine Cabadi, venue d’Albi, avec sa casquette de poulbot, sa gouaille insolente, ses coups de gueule agrémentés avec bonheur d’une tendresse à fleur de peau. Au clavier, accompagnée par le talentueux clarinettiste Clément Salles, cette « pétroleuse » au regard sombre et à la voix grave fait passer un message puissant à l’attention des femmes à travers ses propres textes, exprimant leurs doutes, leurs angoisses, leurs inquiétudes du quotidien, mais aussi en osant reprendre à sa façon des textes d’Aristide Bruant ou Jacques Brel.
C’est au trio FredObert, devenus quatre comme les trois mousquetaires, avec la complicité de Yannick Cluzeau à la batterie, qu’il revenait d’entamer la deuxième partie de soirée. Auteur compositeur interprète de la plus grande partie de ses titres, Fred Daubert, deux fois finaliste du concours de Festiv’En Marche, rejoint par Benoit Caillault à la contrebasse et Joël Valade à la guitare, a offert un récital de très grande qualité mettant en valeur les talents de chacun des membres du groupe. Une alternance de textes drôles, caustiques voire irrévérencieux, des pages de nostalgie en hommage à des personnages rencontrés çà et là, une séquence émotion très forte dédiée à Mis et Thiennot et puis du blues, toujours du blues : celui du Berry qui donne le titre de l’album sorti l’an dernier et d’une version pour le moins surprenante de la chanson « Hécatombe » de Georges Brassens. Enfin, pour répondre aux sollicitations de rappel scandées par le public enchanté, l’astucieuse chanson « Une autre… » annoncée comme « la petite dernière pour la route… ».
A noter enfin les remerciements exprimés par l’ensemble des artistes pour les bénévoles de l’association Festiv’En Marche pour leur motivation, la qualité de leur accueil et l’efficacité de leur organisation. Un juste retour bien mérité pour toute l’équipe d’Eric Laurent !
Sylvie Camerlynck

Nike Tanjun SE BR Running Shoe Deep Blue 844908-401 P