Fil info
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV
07:17Région : Fruits et légumes: pourquoi les prix flambent -> https://t.co/N8Bl5r7dB6
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/VEigJi41bE
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/OizjBr2SD4
07:10Région : Comborn, un patrimoine millénaire -> https://t.co/EywYvuMWtL
07:03Région : Les élevages régionaux marqués par des productions en baisse -> https://t.co/SRlXUx9oF7
06:44Bergerac : La démonstration de force vaut pour Périgueux -> https://t.co/aR0EIEhCxJ
06:11Rampieux : 3 bus détruits dans un incendie entraînent du chômage technique -> https://t.co/cTRfaQmFhK
05:50Calviac-en-Périgord : Accident : un motard de 20 ans gravement blessé -> https://t.co/glOSDiWCRo

Frédéric Delmarès reconnu coupable de braconnage

Justice- Environnement

Frédéric Delmarès a été pris en flagrant délit de pêche illégale d’anguille jaune. Le tribunal de grande instance l’a reconnu coupable et condamné à diverses amendes.

Il n’y a pas plus tard qu’il y a dix jours, Germinal Peiro confiait aux caméras de nos confrères de France 3 son attachement à la Dordogne : « Je suis un enfant de la rivière, petit avec les copains du village, je braconnais dans la Dordogne ». Cette bande de potes du président du Conseil général comptait elle déjà parmi elle un petit Frédéric Delmarès ? L’histoire ne le dit pas. Toujours est-il, que ce dernier aujourd’hui conseiller départemental, président de l’agglomération bergeracoise, maire de Creysse et accessoirement pêcheur professionnel vient d’être condamné pour « cession d’animal non domestique » et « pêche en au douce non autorisée d’anguille jaune ». En clair, du braconnage.

« Une organisation bien rodée de pêche illégale », Association Robin des Bois

Alors, les anguilles qu’il y en ait des jaunes, des vertes ou des pas mûres, il faut bien l’avouer on n’était pas très au jus de l’espèce. Mais dans ce dossier, ce sont l’Office nationale de la faune sauvage (Onfs) et l’Agence française pour la biodiversité qui ont soulevé le lièvre. « L’anguille est une espèce reprise par la convention de Washington, un traité internationnal sur le commerce des espèces en danger », indique Eric Brandt, le président de l’ONFS Dordogne, « on peut la pêcher mais sous certaines conditions ». Et de toute évidence, concernant le pêcheur d’eau douce local, ces conditions-là étaient loin d’être réunies. « Le matériel utilisé par monsieur Frédéric Delmarès n’était pas conforme à la réglementation : les engens doivent être immatriculés, ils ne l’étaient pas. De plus cette pêche nécessite une autorisation spécifique, il n’y en avait pas ». Les inspecteurs de ces deux établissements d’organisations nationales ont donc dressé un procès verbal à l’encontre de Frédéric Delmarès sur des faits commis entre le 1er janvier 2016 et le 13 août de la même année, le tout survenu sur les communes de Creysse et Lamonzie-Montastruc. Pris sur le fait, le prévenu a de suite reconnu sa culpabilité et a donc pu accèder à cette procédure en accéléré de reconnaissance des faits. L’association française de protection de l’environnement Robin des Bois s’est portée partie civile dans ce dossier. L’organisme national suit de façon particulièrement assidue e dossier de trafic et de braconnage au niveau international de l’anguille depuis 2013. « C’est toute une organisation qui s’opère auttour de cette espèce », confie Charlotte Nithart du service juridique de l’association Robin des Bois, « du stade adulte depuis la civelle ou la piballe [alevin de l’anguille] le braconnage se fait pour alimenter le marché asiatique qui est possède un véritable marché mafieux ». En France, le kilogramme de civelles se vend entre 110 et 400 euros, revendu sur le marché asiatique entre 1 000 et 2 500 euros. Un commerce plus que juteux. « Il faut savoir qu’en Asie les anguilles sont consommées de façon considérable », poursuit Charlotte Nithart, « ce sont des anguilles d’élevage, mais justement, pour alimenter ces élevages, il faut des civelles sauvages, car la reproduction des anguilles en captivité ça ne marche pas, elles ne se laissent pas manipuler comme ça ! ». L’association Robin des Bois s’attache à faire un suivi de ce trafic en alertant les douaniers de l’international et en se portant partie cicile, comme dans ce dossier local. « Je ne sais pas si monsieur Delmarès fait partie d’une organisation internationale, ou si c’était plutôt pour de la consommation personnelle, familiale ou autre. Mais le fait est que ces braconniers de proximité qui  pêchent les anguilles adultes, braconnent des civelles en isolés ou en bande organisée, plus la destruction des zones humides, plus les barrages, plus la contamination des eaux aux pesticides et autres... ont un impact sur la croissance de l’anguille qui est un animal, pas le plus glamour ou photogénique, menacé d’instinction ». Frédéric Delmarès a été reconnu coupable et condamné par le parquet à 2 500 euros d’amende dont 2 000 avec sursis, plus diverses amendes contraventionnelles. Aux yeux de la partie civile « les dates et natures des infractions révèlent que monsieur Delmarès avait une organisation bien rodée de pêche illégale et de contrebande ». Mais pour l’heure, rien ne laisse transparaître une suite pour de tels faits.

ACE 17 Purecontrol FG