Fil info
10:38 — Bergerac : TĂ©lĂ©thon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26 — France : L'actualitĂ© en France Ă  9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y
08:29 — d'agriculture - -Vienne : Quel prĂ©sident Ă  la Chambre d'agriculture aprĂšs Jean-Marie Delage?
 https://t.co/Oh7SMjFZsO
08:26 — # - -Vienne : 16e recensement, dĂ©collage imminent -> https://t.co/t7mV3P91WF
07:58 — France : Les Steva veulent du concret -> https://t.co/rA8Xgxx9HC
07:46 — RĂ©gion : Un bon dĂ©but d’annĂ©e pour les ventes aux enchĂšres -> https://t.co/pYOxVrUEUN
21:22 — Saint-Sulpice-le-GuĂ©rĂ©tois : Le travail du bois, une passion, un mĂ©tier | L'Echo https://t.co/Vdq0ECnUrO via
20:52 — Engendrer..
20:51 — L’écologie n’a rien Ă  voir avec tout ça !!! Vous ne savez rien de ce que peut engendrĂ© ce
 https://t.co/W12hCtgkST
19:53 — Brive-la-Gaillarde : Solidaire est le Secours Populaire -> https://t.co/pmngsMMHRb
19:47 — Le cri de soulagement du Patrimoine et de la biodiversitĂ© đŸŸđŸŒłđŸŒ
19:08 — Indre : 258 millions d’euros pour un an -> https://t.co/3qu1tQJEnK
18:15 — â˜șïžđŸŠŽđŸŠŽđŸŠŽđŸ’žâŁïž
18:12 — Plus que jamais PrĂ©sident des RĂ©gions de France
 https://t.co/cwZ8G394sk
17:52 — Dordogne : Le parti socialiste compte sur ses valeurs pour retrouver des couleurs -> https://t.co/x71S0Ovl7u
17:49 — Beynac-et-Cazenac : DĂ©viation : le cri de colĂšre des entreprises -> https://t.co/uEmRSQEDBv
17:28 — RT : Les agents des finances publiques ont protestĂ© Ă  Tulle contre 17 suppressions de postes en 
 https://t.co/TebYxVnJE7
17:20 — RT : En fin de cortĂšge, on rend hommage au ⁊⁩ ⁊⁩ ⁊⁩ Par le
 https://t.co/7Pw3YkiwHx
17:10 — PĂ©rigueux : Nouvelle saignĂ©e aux impĂŽts -> https://t.co/fIsU0LOw5Y
16:54 — Sarlat-la-CanĂ©da : A vos agendas 2019 -> https://t.co/hXvkLBbxtE
15:57 — RT : En fin de cortĂšge, on rend hommage au ⁊⁩ ⁊⁩ ⁊⁩ Par le
 https://t.co/7Pw3YkiwHx
15:53 — Marsac-sur-l'Isle : Un salon de passionnĂ©s Ă  l’ambition rĂ©gionale -> https://t.co/PYalTw0ytJ
15:37 — MĂ©rigny : Les seuils de l'Anglin arasĂ©s cette annĂ©e -> https://t.co/UnmtKOBc0c
15:32 — Indre : Le photovoltaïque au centre des vƓux -> https://t.co/xqPyrT2nf2
15:26 — RT : Pour conquĂ©rir le numĂ©rique, « La Marseillaise » a un besoin vital de votre soutien https://t.co/zsWebVd2tu

Charlie

© Droits réservés

Coup de filet dans la mouvance jihadiste

Douze personnes ont Ă©tĂ© interpellĂ©es dans la nuit de jeudi Ă  vendredi en rĂ©gion parisienne et placĂ©es en garde Ă  vue dans l’enquĂȘte sur les attentats de la semaine derniĂšre Ă  Paris. Ces huit...
© Droits réservés

Se parler et se retrouver autour de la liberté

Rachid était à Périgueux le 11 janvier. Venu, avec son amie Elsa, de leur bourg du Périgord noir, ils jettent un regard sans concession sur les actes criminels qui ont endeuillé la France la semaine...
© Droits réservés

3 MILLIONS DE CHARLIE APRÈS LA RUE, LES KIOSQUES

En derniĂšre page, un dessin de Luz qui montre des terroristes islamistes arrivant au paradis et demandant, déçus, « elles sont oĂč les 70 vierges ? » et se voyant rĂ©pondre « avec l...

Charlie - Louis Puydebois

La semaine derniĂšre, trois misĂ©rables, trois «connards» aurait dit Wolinski, ont commis l’irrĂ©parable. Leur crime accompli, ils ont criĂ© «nous avons tuĂ© Charlie Hebdo». Mais Charlie Hebdo ne peut mourir car Charlie Hebdo c’est l’esprit de la France, c’est l’esprit des LumiĂšres c’est la libertĂ©, c’est la laĂŻcitĂ©...

Nul ne pourra jamais se vanter de pouvoir tuer ces fondamentaux de la RĂ©publique. Notre pays est un Etat de droit et les crimes de ces tarĂ©s ne sont pas restĂ©s impunis mais il est dommage qu’ils n’aient pas Ă©tĂ© traduits en justice.

Lendemain. AprĂšs l’immense rassemblement de ce week-end autour des valeurs de la RĂ©publique, legouvernement agit et la rĂ©flexion sur ce qu’a vĂ©cu le pays s’engage.

Renforcer la sĂ©curitĂ© en mobilisant 10 000 militaires, prĂ©server le fragile trĂ©sor de l’unitĂ© : le gouvernement s’est attelĂ© Ă  ce double dĂ©fi lundi au lendemain de la marche rĂ©publicaine.

Société

Les attentats contre Charlie-Hebdo et une épicerie kasher ont entraßné une mobilisation sans précédent en France, avec pas moins de 4 millions de personnes dans les rues dimanche. Depuis ces attentats, citoyens, partis politiques, associations... réagissent de toute part.

L'appel avait été lancé par voie de presse. La municipalité invitait sur l'esplanade de la mairie à se retrouver, autour de cette fragilité qu'est la mémoire républicaine.

Elles et ils n'Ă©taient pas que Bellachons.

Reportage. Presque impossible de chiffrer la mobilisation citoyenne lors de la marche de Paris. Parmi eux, un grand nombre manifestait pour la premiĂšre fois.

«Je suis Charlie, juif, policier», «LibertĂ©, Ă©galitĂ©, dessinez, Ă©crivez», «Je suis musulman mais pas terroriste»... Ceux qui ont participĂ© hier Ă  la manifestation, dont l’ampleur Ă©tait «sans prĂ©cĂ©dent» Ă  Paris, ont conjurĂ© la peur du terrorisme.

Enorme. Dans toutes les régions, le nombre de manifestants a battu des records. 300. 000 à Lyon, 140.000 à Bordeaux, 110.000 à Grenoble...

Outre la gigantesque marche parisienne, de nombreux défilés et rassemblements contre le terrorisme ont réuni plus de deux millions de personnes ailleurs en France dimanche, de Nouméa à Lyon, Marseille ou Perpignan.

International. EuropĂ©ens, Canadiens et AmĂ©ricains annoncent le dĂ©veloppement des contrĂŽles aux frontiĂšres de l’UE, des Ă©changes de donnĂ©es sur les passagers aĂ©riens et de la prĂ©vention de la radicalisation.

Européens, Canadiens et Américains ont promis hier à Paris de renforcer leur coopération antiterroriste.

Charlie mobilise Ă  ChĂąteauroux

Sous un soleil brillant et une tempĂ©rature clĂ©mente, 11 000 personnes se sont rassemblĂ©es place de la rĂ©publique pour rendre hommage aux victimes des attentats contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, les forces de l’ordre et la communautĂ© juive.

Le rassemblement citoyen organisé hier matin à Rochechouart a réuni plus de 2 000 personnes, venues dire «non» à la barbarie.

Charlie Hebdo

Plus de 15 000 personnnes se sont rassemblées dimanche aprÚs-midi place Badinter à Périgueux.

Pages