Fil info
07:39# # - -Vienne : Isabelle Lescure élue à la tête de la fédération départementale du BTP -> https://t.co/Eqh1yQvCoh
07:37# # - -Vienne : Les agents de la CAF, CPAM et CARSAT dénoncent «la classification de la rigueur» -> https://t.co/R8HvsebLOh
07:35Région : Quatorze nouveaux contrats de territoire au conseil régional -> https://t.co/mQtMKNDCbN
07:32Région : Les CFA seront-ils sacrifiés ? -> https://t.co/U5CNiCD5ul
19:06Tulle : La suppression de huit tournées ne passe pas comme une lettre à La Poste ! -> https://t.co/9mnBLUUSwj
18:57Brive-la-Gaillarde : Coup de chaud sur les services publics -> https://t.co/mEVNF5xdun
18:56RT : - et sont dans cette semaine pour présenter https://t.co/9yuLDETB0Q
18:54RT : Inauguration dans le 14e d'une place Louise-Losserand. Femme, résistante, communiste, encore une dont https://t.co/XlALdNKBGP
18:48Dordogne : Les syndicats dénoncent la disparition des dernières trésoreries -> https://t.co/xrlssPGkvK
18:43Dordogne : Le département vote son premier budget participatif -> https://t.co/4VpkWydT1m
18:26Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/mn4yMiwFQc
18:25Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/VmcjC0GJVe
16:57Rosiers-d'Égletons : Incendie du chantier des futures serres à tomates : des réactions en chaîne -> https://t.co/5riBMj2s0O
16:35Sarlat-la-Canéda : Concours d’architecte au collège La Boétie -> https://t.co/shk4jyO5cU
16:07Indre : Une journée à Maillé, le village martyr -> https://t.co/gK4TaUVtqT
15:48Coulounieix-Chamiers : Les Izards, magnifique terrain de jeu -> https://t.co/EveM9ByToI
15:47Brantôme : « Tout ça pour ça ! » -> https://t.co/Kq5AaG1u59
15:47Brantôme : « Tout ça pour ça ! » -> https://t.co/fQikuK2Qgf
15:16RT : 🐶🥵 Si un animal est enfermé dans une en plein soleil et que sa vie est en danger,… https://t.co/avWRIZ0jBm
14:33RT : 🏉Match préparatoire de reprise du vs : la billetterie ouvre aujourd’hui !… https://t.co/IZpwD2dq7s
12:15RT : Une excellente nouvelle : le 18e avance vers la municipalisation de ses cantines scolaires. Bien nourrir nos enfan… https://t.co/TjwFxyLcnb
12:15RT : Les milliardaires américains réclament un ISF car ils estiment ne pas payer assez d’impôts. Macron a fait l’inverse… https://t.co/9cLXEL9K27
12:15RT : Marseille :Macron rend visite à Gaudin https://t.co/oua2PXir3r
09:15# # - : Fête de la Musique : réussie... -> https://t.co/n5F1ndGht8
09:12# # - -Vienne : Tennis : on va vers la fin de saison -> https://t.co/huljk07cGA
09:10# # - : UNSS pétanque : de véritables champions de France -> https://t.co/lLsf5jTE97
09:06# # - : Elles et ils ont couru... -> https://t.co/KbmT5SwcyR
09:03# # - : Les musiciens étaient dans la place -> https://t.co/NH2WjG5WpO
09:02# # - -le-Château : Quelques trésors oubliés dévoilés -> https://t.co/q4Y0MxixiM
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les Gilets jaunes toujours là -> https://t.co/N2trVGFWfh
08:57# # - -Yrieix-la-Perche : Une journée rugbystique ! -> https://t.co/V7IDo9RRot

Il faut se battre pour l’hôpital !

Social

Mardi, la CGT avait choisi le centre hospitalier d’Ussel pour le rassemblement contre la politique sociale du gouvernement. Un symbole fort car l’établissement rencontre des difficultés financières depuis une dizaine d’années et son avenir en tant  que centre hospitalier général (et le terme est important) est menacé. Explications.

Les personnels en grève, même réquisitionnés d’office dans le cadre de la continuité des soins, avaient rejoint, comme la loi le permet, pour  quelques minutes le rassemblement qui avait lieu devant l’entrée de l’hôpital pour expliquer la situation difficile de l’établissement et pourquoi il fallait se battre pour le conserver en l’état. Tous les services, qu’ils soient médicaux ou techniques étaient représentés.
Les difficultés financières de l’établissement ne datent pas d’hier. Effectivement, Marcelle Leroy, secrétaire du syndicat CGT de l’hôpital, en donne les raisons. «Cela fait une dizaine d’années que sont apparues ces difficultés. Elles sont nées dans un premier temps du nouveau système de tarification - tarification à l’activité* - qui met les petits établissements dans des situations difficiles et de la difficulté à recruter des médecins pour un hôpital rural».
Refus de vote du bilan 2017, un acte fort  
Le conseil de surveillance, à l’unanimité de ses 9 membres - élus et représentants du personnel, du corps médical et des usagers et personnes qualifiées - a refusé de voter le bilan 2017 début juillet, ce qui représente, selon Marcelle Leroy, un «acte fort pour alerter l’ARS - Agence Régionale de Santé - sur la situation particulière de l’établissement». Et d’insister sur le fait qu’on leur demande de baisser la masse salariale alors que là n’est pas la solution ! «L’hôpital doit une prestation, des soins à la population, même si la masse salariale représente 70% du budget, il n’y a pas de relation de soins sans personnel». Elle invite toute la population du bassin à se sentir concernée, car l’hôpital, à taille humaine, avec toutes ses  spécialités - notamment chirurgie, maternité et urgences - appartient à tous, dans le monde rural notamment.
Attention aux termes
Marcelle Leroy insiste sur le fait qu’il ne faut pas parler «d’hôpital de proximité mais de centre hospitalier général à proximité tel que l’est l’hôpital d’Ussel». La loi Buzyn, en effet parle des hôpitaux de proximité, établissements qui ne comporte ni service de chirurgie, ni de service de maternité et d’un service d’urgences de jour seulement «et cela ne correspond à ce que doit être et rester l’hôpital d’Ussel».
Et la mairie dans tout ça ?
Christophe Arfeuillère, maire d’Ussel, président du conseil de surveillance, absent, s’était excusé. Une demi-poignée d’élus du territoire mais aucun élu de la majorité municipale, pourtant invitée au rassemblement.... Patrick Courteix, secrétaire de l’Union locale CGT de Haute-Corrèze, en prend acte. Néanmoins, une rencontre avait lieu vendredi avec C. Arfeuillère, au sujet du centre hospitalier notamment. Patrick Courteix informe que le  maire d’Ussel veut «une convergence des luttes» pour le centre hospitalier, «qu’il faut faire bloc pour maintenir l’établissement». Dans ce cadre, le président du C.S. a demandé à ce que les représentants des personnels soient invités à chaque réunion de l’ARS concernant l’avenir et la situation de l’établissement. Marcelle Leroy confirme «l’avancée» car ils sont effectivement conviés à une prochaine et proche réunion.
A suivre...

* Le système de tarification à l’activité est basé sur le nombre et le type d’actes médicaux réalisés. Les actes sont codifiés et tarifés informatiquement. Plus l’établissement réalise d’actes qui coûtent plus chers - notamment ce qui est chirurgical - plus l’établissement a de rentrées financières, ce qui explique les difficultés des petits hôpitaux.

Nike Air Max Speed Turf 49ers 525225-101