Fil info
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

François Hollande apporte son soutien aux facteurs grévistes

Social

Les facteurs tullistes ont entamé ce vendredi leur 17e journée de grève et la tension est montée d'un cran matin devant le centre courrier. A l'aide de containers et palettes surmontées de banderoles, des soutiens des grévistes ont bloqué le site. Pas vraiment du goût de la direction qui a appelé la Police. Mais les poubelles enlevées par les forces de l'ordre « sans violence » ont rapidement retrouvé leur place. Le blocage a été immédiatement réinstallé au départ des fonctionnaires de Police. Néanmoins du « courrier serait sorti à la distribution tôt ce matin. La direction a demandé à des agents de débuter leurs tournées à 6 heures. Ce qui est hors cadre » dénonce un syndicaliste.

Si le mouvement se durcit, les soutiens, eux aussi, s'organisent. Après Saint-Mexant qui a voté une motion lors de son dernier conseil municipal, c'est la commune de Favars qui a voté dernièrement et à l'unanimité une aide de 1.000 euros aux grévistes !

 

"Je vais faire une démarche auprès de la Direction de la Poste"

Vers 9 heures ce matin, sur la place Lovy, c'est l'ex-Président de la République qui est venu apporter le sien. Pendant trente minutes, les facteurs lui ont exposé la situation. « Six tournées c'est déjà une concession de la part des facteurs. C'est désormais à la Direction de faire un pas en avant » note Karine Lavaud, de la CGT-FAPT.

«Nous ne demandons pas des emplois supplémentaires, nous demandons que sur les trois renforts proposés par la direction, deux soient mis sur des tournées pérennes. On ne comprend pas pourquoi la Poste n'accepte pas» a souligné Jean-François Chaudières de la CGT-FAPT.

« Je voulais vous rencontrer car je sais ce que ça représente autant de journées de sacrifice. Je ferai valoir vos arguments autant que je pourrais mais vous avez bien compris que je ne suis plus Président de la République. Cela ne vous a pas échappé » a plaisanté François Hollande. « Je voulais vous dire mon soutien. Mais le soutien ne suffit pas, je vais aussi faire une démarche auprès de la direction de la Poste. Après, votre intérêt est de rester responsable et éviter les provocations et les débordements qui se retourneraient contre vous » a-t-il ajouté.

A noter que le maire de Tulle, Bernard Combes, avait déjà rencontré le PDG du groupe La Poste mercredi dernier. Cela n'avait pourtant pas permis de trouver localement une issue au conflit.

Mathieu Andreau

 

 

Nike Hypervenom Phantom

François Hollande apporte son soutien aux facteurs tullistes en grève