Fil info
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV
07:17Région : Fruits et légumes: pourquoi les prix flambent -> https://t.co/N8Bl5r7dB6
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/VEigJi41bE
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/OizjBr2SD4
07:10Région : Comborn, un patrimoine millénaire -> https://t.co/EywYvuMWtL
07:03Région : Les élevages régionaux marqués par des productions en baisse -> https://t.co/SRlXUx9oF7
06:44Bergerac : La démonstration de force vaut pour Périgueux -> https://t.co/aR0EIEhCxJ
06:11Rampieux : 3 bus détruits dans un incendie entraînent du chômage technique -> https://t.co/cTRfaQmFhK
05:50Calviac-en-Périgord : Accident : un motard de 20 ans gravement blessé -> https://t.co/glOSDiWCRo
19:21Gargilesse-Dampierre : Les Jamet, une famille d’artistes -> https://t.co/dGuoTP8X9h
19:18Châteauroux : Destination Cuba avec Aniurka -> https://t.co/EBzVQMXlVP

La colère ne bat pas en retraite

Social

Plus de deux cents personnes ont répondu hier matin à Tulle à l’appel à manifester lancé par l’intersyndicale CGT-FO-CFTC-CGC-FSU-Solidaires-UNSA-FGR-FP 19 et avec le soutien du PCF. Ils ont dénoncé les mesures prises par le Gouvernement ayant pour conséquences premières la baisse de leur pouvoir d’achat. 

Le printemps des retraités a fleuri sur le pavé tulliste. Le nombre de cartes postales à envoyer au Président de la République pour exprimer le mécontentement des retraités à l’égard du Gouvernement connaît une belle courbe de progression. La CGT 19 a d’ores et déjà fait remplir ses 900 cartes. La campagne de signatures va durer jusqu’au mois de juin prochain. Hier matin quai Baluze à Tulle, les manifestants rassemblés étaient nombreux à remplir un courrier à mettre en parallèle au gel des pensions en 2018 et 2019, à l’augmentation de la CSG de 25% qui ont touché de plein fouet le pouvoir d’achat des retraités. Ajoutez à ces mesures la sourde oreille faite par le Gouvernement envers les organisations syndicales des retraités et vous avez réuni tous les ingrédients pour faire germer «Le printemps des retraitées et des retraités» sur l’asphalte des revendications.
«La colère des retraités est enracinée depuis de nombreuses années. Cela fait quatre ans que les pensions n’augmentent pas alors que la CGS,  elle, a progressé. Une réforme sur les retraites est en train de se mettre en place et elle va impacter les générations qui viennent et aussi les   retraités actuels» dénonce Michel Planche, Secrétaire départemental du syndicat des retraités USR-CGT de la Corrèze. Dans le viseur du Gouvernement, un départ à la retraite reculé de quelques années et l’uniformisation des caisses de retraites du public et du privé  font craindre le pire.

"Variables d’ajustement"

«Je manifeste pour les retraités parce que j’ai des membres de ma famille à la retraite. Pour moi parce que j’espère y arriver un jour et aussi pour mes enfants. J’ai 37 ans et rien n’est fait. On est parti pour un allongement de la durée de cotisation et la privatisation de tout le système de retraite. Le marché s’active. Vous commencez avec des complémentaires retraites, des caisses privées et progressivement vous faites disparaître le  système par répartition» s’inquiète Rémy Villeneuve. Les retraités ont l’impression d’être traités comme des  variables d’ajustement, voire des nantis. «Contrairement à ce qu’on veut faire croire aux gens, les retraités ne sont pas riches, en particulier ceux de la Fonction publique. Notre  pouvoir d’achat se dégrade alors que nous sommes de plus en plus amenés à soutenir nos enfants, petits-enfants parce qu’ils sont dans la  difficulté. Voire aider nos parents. J’ai une mère qui a une retraite minable. Continuer à nous ponctionner en faisant croire que nous sommes des gens aisés est un scandale. Nous avons travaillé, cotisé, mérité une retraite» s’insurge Odile Delaunay, retraitée de l’Education nationale militante FSU.
Une femme de 60 ans toujours au travail s’est dite «acharnée. C’est de la colère générale. Moi ça fait longtemps que j’ai envie de sortir avec des  fourches. C’est du concret. J’ai des envies aussi de faire comme les Femen, torses poils, de dire avec mes mamelles à moi qui ont vieilli, vécu,  nourri... On est face à un mépris insupportable».

Serge Hulpusch


Des revendications
L’annulation pure et simple de l’augmentation de la CSG ; la revalorisation des pensions de retraite avec un rattrapage du gel sur 4 ans ; la prise en
charge à 100% par la sécurité sociale de la perte d’autonomie ; l’ouverture d’un droit universel dans le cadre d’un grand service public de l’aide à l’autonomie ; un minimum de pension à hauteur du SMIC pour une carrière complète.

air max 90 essential black