Fil info
07:39# # - -Vienne : Isabelle Lescure élue à la tête de la fédération départementale du BTP -> https://t.co/Eqh1yQvCoh
07:37# # - -Vienne : Les agents de la CAF, CPAM et CARSAT dénoncent «la classification de la rigueur» -> https://t.co/R8HvsebLOh
07:35Région : Quatorze nouveaux contrats de territoire au conseil régional -> https://t.co/mQtMKNDCbN
07:32Région : Les CFA seront-ils sacrifiés ? -> https://t.co/U5CNiCD5ul
19:06Tulle : La suppression de huit tournées ne passe pas comme une lettre à La Poste ! -> https://t.co/9mnBLUUSwj
18:57Brive-la-Gaillarde : Coup de chaud sur les services publics -> https://t.co/mEVNF5xdun
18:56RT : - et sont dans cette semaine pour présenter https://t.co/9yuLDETB0Q
18:54RT : Inauguration dans le 14e d'une place Louise-Losserand. Femme, résistante, communiste, encore une dont https://t.co/XlALdNKBGP
18:48Dordogne : Les syndicats dénoncent la disparition des dernières trésoreries -> https://t.co/xrlssPGkvK
18:43Dordogne : Le département vote son premier budget participatif -> https://t.co/4VpkWydT1m
18:26Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/mn4yMiwFQc
18:25Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/VmcjC0GJVe
16:57Rosiers-d'Égletons : Incendie du chantier des futures serres à tomates : des réactions en chaîne -> https://t.co/5riBMj2s0O
16:35Sarlat-la-Canéda : Concours d’architecte au collège La Boétie -> https://t.co/shk4jyO5cU
16:07Indre : Une journée à Maillé, le village martyr -> https://t.co/gK4TaUVtqT
15:48Coulounieix-Chamiers : Les Izards, magnifique terrain de jeu -> https://t.co/EveM9ByToI
15:47Brantôme : « Tout ça pour ça ! » -> https://t.co/Kq5AaG1u59
15:47Brantôme : « Tout ça pour ça ! » -> https://t.co/fQikuK2Qgf
15:16RT : 🐶🥵 Si un animal est enfermé dans une en plein soleil et que sa vie est en danger,… https://t.co/avWRIZ0jBm
14:33RT : 🏉Match préparatoire de reprise du vs : la billetterie ouvre aujourd’hui !… https://t.co/IZpwD2dq7s
12:15RT : Une excellente nouvelle : le 18e avance vers la municipalisation de ses cantines scolaires. Bien nourrir nos enfan… https://t.co/TjwFxyLcnb
12:15RT : Les milliardaires américains réclament un ISF car ils estiment ne pas payer assez d’impôts. Macron a fait l’inverse… https://t.co/9cLXEL9K27
12:15RT : Marseille :Macron rend visite à Gaudin https://t.co/oua2PXir3r
09:15# # - : Fête de la Musique : réussie... -> https://t.co/n5F1ndGht8
09:12# # - -Vienne : Tennis : on va vers la fin de saison -> https://t.co/huljk07cGA
09:10# # - : UNSS pétanque : de véritables champions de France -> https://t.co/lLsf5jTE97
09:06# # - : Elles et ils ont couru... -> https://t.co/KbmT5SwcyR
09:03# # - : Les musiciens étaient dans la place -> https://t.co/NH2WjG5WpO
09:02# # - -le-Château : Quelques trésors oubliés dévoilés -> https://t.co/q4Y0MxixiM
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les Gilets jaunes toujours là -> https://t.co/N2trVGFWfh
08:57# # - -Yrieix-la-Perche : Une journée rugbystique ! -> https://t.co/V7IDo9RRot

Le bal en mode patrimoine

Patrimoine

Deux robes de la musicienne Yvette Horner créées par le styliste Jean-Paul Gaultier pour le bicentenaire de la Révolution de 1989 ont eu droit à un  nettoyage et à des restaurations. Des pièces majeures du futur musée Cité de l’accordéon et des patrimoines.

C’est une petite partie de l’histoire de France qui sera au cœur du futur musée Cité de l’accordéon et des patrimoines. Ce n’est pas l’étoffe des héros de la Révolution française mais bien celle de deux artistes qui vont embellir et enrichir les collections du futur musée de Tulle. La rencontre inattendue entre une musicienne hors norme, la populaire, savante et virtuose Yvette Horner et un styliste touche-à-tout, iconoclaste et provocateur Jean-Paul Gaultier, a eu lieu en 1989, année de l’anniversaire du Bicentenaire de la Révolution française.  
Jean-Paul Gaultier créera des pièces uniques pour la musicienne, icône du Tour de France, vêtements qu’elle portera notamment pour le bal «Paris Bleu, Blanc, Rouge» le 13 juillet 1989 à la Bastille. Yvette Horner est à cette époque l’égérie du styliste. Ces robes seront ensuite acquises par la Ville de Tulle lors d’une vente aux enchères le 28 mai 2005.

"Tenues de scènes"

«Il s’agit de deux tenues de scènes, plusieurs pièces en fait, qui ont appartenues à Yvette Horner. On a un bustier, une robe et une jupe qui se superposent et des boots. Le couturier avait créé plusieurs tenues de scène  pour  les fêtes du Bicentenaire dont celles-ci» précise Karine Lhomme directrice des musées. La Ville de Tulle achètera ces pièces avec également un accordéon*  à un moment de la vie de l’artiste (décédée en juin 2018) où elle se défait d’affaires personnelles.
Ces pièces de haute-couture avaient besoin de petites restaurations. «On ne met pas à neuf ses tenues de scènes. Elles ont un vécu. Elles ont été portées.On les met dans un état de présentation satisfaisant et on stoppe un état de dégradation qu’on avait pu observer, notamment sur la jupe  tricolore à paillettes, assez emblématique de cette tenue sur laquelle on avait un problème de perte de paillettes. L’idée est que ces interventions soient réversibles et qu’elles ne dégradent pas davantage ces vêtements» souligne Karine Lhomme.

"Des pièces très bien conçues"

Ces travaux ont été confiées aux mains expertes de Aline Gaillard Létrange, restauratrice de textiles installée à Brive, habilitée pour intervenir sur des pièces classées Musées de France. «On est plutôt satisfait du résultat. ça va permettre de conserver les matériaux plus longtemps. C’était vraiment une chance de pouvoir travailler sur des objets qui viennent de Tulle. Ce sont des pièces très bien conçues avec de bons matériaux, du tulle de polyamide» souligne Aline Gaillard Létrange. Le lavage délicat des pièces dont la robe en soie, plissée à l’origine, a nécessité une attention toute particulière : «J’ai utilisé un détergent sans parfum, efficace à faible concentration» précise Aline Gaillard Létrange. Le travail sur la robe à paillettes a porté sur les fils noirs et transparents, structurant les paillettes.

Un clip de présentation

En complément à cette restauration, la Ville de Tulle met en boite un clip de présentation qui accompagnera ces robes dans leur présentation dans le futur musée. La réalisation de ce clip a été rendue  possible grâce au mécénat du Groupe Sothys. Les travaux de restauration sont eux subventionnés à hauteur de 50% par la DRAC Nouvelle Aquitaine.

Serge Hulpusch

(*) Accordéon de marque Fratelli Crosio d’Yvette Horner quand elle entame ses Tours de France.  Elle assoira sa popularité en accompagnant la caravane du Tour à 11 reprises de 1952 à 1963.


Une restauration de main de maître
Aline Gaillard Létrange a été formée à l’Institut national du patrimoine (INP), une école du Ministère de la culture basée à Paris. «Elle forme les  Conservateurs de musée et les restaurateurs. On y rentre sur concours en fonction de sa spécialité. Il y en a sept : textile, peinture, sculpture, arts graphiques... Cette formation dure cinq ans et nous permet d’intervenir sur les collections Musée de France» explique la restauratrice.

Les robes d'Yvette Horner de retour à Tulle