Fil info
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX

Manif' des Gilets Jaunes : esprits échauffés et pluie froide

Social

Ce dimanche la manifestation des Gilets Jaunes à Tulle, qui a réuni 150 personnes sous la pluie, s’est terminée sous tension devant le commissariat de Tulle. L’interpellation d’un manifestant et l’usage d’une bombe lacrymogène ont échauffé les esprits.

«Aux armes, aux armes ! Nous sommes les Gilets Jaunes et nous allons gagner ! Macron, Macron, démission !», reprennent en chœur les Gilets Jaunes toujours très motivés. La manifestation (non déclarée) avait bien commencé. 150 personnes environ venues de tout le département et du Lot en opération escargot se sont retrouvées ce dimanche après-midi dans la ville-préfecture pour défiler au départ de la place Brigouleix, malgré une météo exécrable. Drapeaux, pancartes, ballons jaunes et banderoles en mains, ils ont arpenté les rues derrière la voiture-sono en scandant leurs slogans entre deux averses d’eau glacée.

«Infraction et rebellion»

L’ambiance est, pour le moment, bon enfant. Le cortège est passé quai de Rigny, avenue Victor-Hugo, puis quai Gabriel Péri après un blocage symbolique devant le commissariat. Les organisateurs avaient prévu leur propre encadrement. Week-end après week-end, le mouvement hétéroclite commence à se structurer. Le défilé devait aller jusqu’au pied de la Préfecture. Arrivé devant le tribunal, le groupe a marqué une nouvelle pause symbolique avant de faire brutalement demi-tour jusqu’au rond point de la Barrière. L’un d’entre eux, prénommé Eric, vient d’être emmené au commissariat...  
Ce dernier, au volant de son fourgon, a voulu rattraper la manif’ un peu trop vite. «Il a traversé le rond-point [de la Barrière NDLR] tout droit à vitesse excessive au risque de renverser des gens», explique Yannick Salabert, directeur départemental de la sécurité publique et témoin de la scène. Interpellé par la police, l’homme «a refusé de sortir de son camion, il a essayé de se dégager des policiers, il a blessé un fonctionnaire», poursuit le DDSP.

«Comme un malpropre !»

Les agents doivent alors faire usage de la force. En voyant arriver quelques manifestants en courant, l’un d’entre eux sort une bombe lacrymogène. «J’ai vu quatre policiers sortir Eric de son camion comme un  malpropre et le traîner au sol jusqu’à l’entrée du commissariat. Ensuite un policier nous a gazés et j’en ai pris plein les yeux !», raconte une dame.
«On voulait juste leur dire qu’Eric est handicapé et qu’il est sous curatelle. En réponse, on a été bousculé, je suis tombée. Ensuite on a pris des lacrymos. Est-ce que c’est normal ?», s’interroge une jeune femme en colère. «Pourquoi ont-ils fait ça ? Il y avait une gamine avec nous», poursuit un jeune homme aux yeux rougis. S’en suivent de vifs échanges entre Gilets Jaunes et forces de l’ordre durant plus d’une heure sur le rond-point devant le commissariat, coupant la circulation.
L’ambiance reste tendue sous la pluie battante. Un bouchon se forme dans l’avenue Victor-Hugo. Les manifestants veulent attendre la sortie de leur ami avant de partir. «Libérez Eric, Libérez Eric!», s’impatientent-ils. A l’intérieur, Eric est auditionné. «Il n’est pas en garde à vue, il va bientôt sortir», rassure Yannick Salabert qui tente de calmer les esprits avec pédagogie. «L’homme sera certainement poursuivi pour rébellion car il a essayé de se dégager des policiers. Il va aussi sans doute être verbalisé pour une infraction au code de la route», indique-t-il.

Karène Bellina

Acte XI des Gilets Jaunes à Tulle