Fil info
20:09France : Dans Tulle à vélo on dépasse ses habitudes -> https://t.co/6pg1hWXttj
19:26Vendoeuvres : Une journée en hommage à Pascal Bilaine -> https://t.co/68RzeZHFM3
19:25Indre : Les pompiers à l'honneur pour leur bravoure et leur dévouement -> https://t.co/XjWRTgEJ0U
19:14Dordogne : Christophe Dabitch lauréat du 10e prix Augiéras -> https://t.co/qgZArhjWoA
19:12Marsac-sur-l'Isle : Le CDG élargit les locaux et les missions -> https://t.co/DFPf3oJUlZ
18:20Sarlat-la-Canéda : Une formation mobilité, déplacement et entretien -> https://t.co/EvAb69tAb2

Le salon de l'habitat célèbre ses 30 ans

Habitat

Initialement organisé sous la forme d’une biennale lors de ses premières années, le salon de l’habitat est devenu depuis le début des années 2000 un rendez-vous incontournable de la rentrée tulliste ou presque. «On laisse juste le temps aux entreprises de remettre la machine en route après les vacances» s’amuse le président de l’association organisatrice.
A défaut d’originalité, Gilbert Pinardon souhaite avant tout placer cette édition sous le signe de la constance. «Il y aura toujours l’entrée gratuite, ce sera toujours place Martial Brigouleix mais ce qui est particulier c’est que nous sommes dans le long terme. On a toujours travailler avec des entreprises locales qui participent à la dynamique du territoire. Ce salon est en quelque sorte un google de l’habitat. Sauf qu’ici la vitrine n’est pas virtuelle. C’est avant tout un outil qui permet aux entreprises de montrer leur savoir faire» explique-t-il.
Dans «un contexte économique qui est ce qu’il est» selon le président de l’association organisatrice la thématique des économies
énergétiques sera encore prégnante sur cette édition 2018.
Dans  la nébuleuse des dispositifs existants pour aider propriétaires occupants ou bailleurs dans leurs travaux, une attention toute
particulière a toujours été portée au volet conseil sur le salon. «Les différents dispositifs sont plus moins opaques et on se
retrouve dans une situation où des enveloppes ne sont pas, ou peu utilisées. Les gens ne savent pas ce à quoi ils ont droit. Du coup ils ne le réclament pas» insiste Pierre Peyrat de l’Ademe.
Car des «offres mirifiques» qui circulent sur les réseaux sociaux, il faut parfois savoir séparer le bon grain de l’ivraie. Aussi pour faciliter ce tri, plusieurs organismes seront au rendez-vous. L’Agence départementale pour l’information sur le logement (ADIL) dispensera  tous ses bons conseils juridiques notamment sur les accompagnement de financements. Le CPIE fera de même sur les économies d’énergie tandis que le CAUE
prodiguera ses conseils en architecture.
Sur le stand de l’Agglo, les visiteurs pourront également se renseigner auprès de l’Agence régionale pour les travaux d’économies d’énergies (Artée). Un
organisme destiné à accompagner les propriétaires désireux d’améliorer les performances énergétiques de leur logement tant sur les plans techniques, administratifs et financiers et «mobiliser toutes les aides possibles». «On espère une mobilisation sur le salon pour sensibiliser la population autour de cette thématique. Car s’il y a de gens sérieux il y en a d’autres qui le sont beaucoup moins» note Michel Jaulin pour l’Agglo.
Mais qui dit salon dit aussi animations. Pour célébrer comme il se doit ses 30 ans, le salon a fait appel à deux figures locales. La première est ethnologue et écrivaine spécialisée dans la diffusion des richesses du Limousin. Marie-France Houdart animera une conférence inédite vendredi à 16h30 à la cité administrative intitulée «habiter, fabriquer : d’hier à aujourd’hui». La seconde sévit en cuisine. Régine Rossi-Lagorce proposera des rendez-vous quotidiens (11 et 15 heures) entre savoureuses recettes, organisation de l’espace cuisine, outils, techniques et fonctionnalité. Pas de doutes il y en aura
vraiment pour tous les goûts.  
Salon de l’habitat, place Martial-Brigouleix, du 14 au 16 septembre de 10 à 19 heures. Entrée Gratuite. Espace bar-snack sur place avec le Food truck by VA.

Nike LunarEpic Low Flyknit