Fil info
16:47La fête de la citrouille bat son plein à Saint-Laurent. https://t.co/iv2XTiXvZq
16:21Lubersac : Rencontre émouvante des collégiens avec Robert Hébras -> https://t.co/N9Y5MvN4FI
16:04Le Lardin-Saint-Lazare : Lecta louche sur les fonds publics -> https://t.co/adGIjN6a26

Quinze plumes pour des rencontres d’encre

Salon littéraire

La deuxième édition des Rencontres d’Encre, organisée par l’association «Pour l’amour des livres» se déroulera ce week-end à la salle Latreille. Quinze auteurs échangeront avec leurs lecteurs.

C’est un pari un peu fou que s’est lancée l’an dernier  l’association «Pour l’amour des livres» : réunir des auteurs de polar, thriller et fantastique au cœur de la Corrèze le temps d’un week-end et proposer une rencontre avec les lecteurs. «Nous avons rencontré un très vif succès», se réjouit Valérie Dufourd, présidente de l’association organisatrice des Rencontres d’encre. «A la fin du week-end tous les livres étaient vendus et le public est venu de très loin».
La deuxième édition s’est donc imposée d’elle-même. «Cette année encore le salon est tourné vers le polar, le thriller, le fantastique, l’imaginaire, la Fantasy... des genres qui ont le vent en poupe», poursuit Valérie Dufourd. «Cette fois-ci, nous avons mêlé des auteurs édités à des auteurs auto-édités afin de promouvoir nos plus belles plumes».
Quinze auteurs* au style très affûté seront présents ce week-end à la salle Latreille pour échanger avec les visiteurs, vendre et dédicacer leurs ouvrages.
Parmi les nouveaux venus figure un corrézien, Frank Klarczyk, mais aussi une auvergnate Céline Saint Charle. «Cette adolescente a écrit son premier roman à moins de 15 ans et a remporté le speed dating Amazon à Paris l'an dernier», souligne Valérie Dufourd avec enthousiasme. Les lecteurs pourront aussi discuter avec la bretonne Ilona Troadec, Maud Mayeras, «une grande auteure limousine» (présente uniquement le samedi) mais aussi Lawren Schneider,  «qui vient de sortir Les larmes des cigognes, un roman fantastique qui traite du sujet délicat des Malgré Nous enrôlés dans la Das Reich».
Katia Campagne sera également présente au salon.  Petite, elle «adorait se raconter des histoires». En grandissant, tout naturellement l’envie lui est venue de les coucher sur le papier. Elle profite de son congé parental pour enfin «assouvir enfin son rêve et éditer son premier roman : un gros pavé en deux tomes intitulé «In Venis Meis». L’histoire «abrupte et violente» d’une famille marquée par l’enfer sectaire, mais de laquelle naissent de profonds liens fraternels. «J’aime les histoires de famille, l’amour intrinsèque que ces membres portent, les secrets enfouis. J’aime les sentiments forts et la violence des mots», confie celle qui se passionne pour «les films effrayants qui prennent à la gorge et les livres de Stephen King, Lovecraft». A noter la participation exceptionnelle de Cyril Cogneras et de la Revue Leberon, «la revue limousine des littératures imaginaires», le samedi.
Le salon sera ouvert samedi de 10 heures à 18 heures et dimanche de 10 heures à 17 heures à la salle Latreille. Entrée libre et gratuite.

(*) Katia Campagne, Arnaud Codeville, Michaël Fenris, Nick Gardel, Franck Klarczyk, Céline Saint-charle, Cédric Peron, Maud Mayeras, Emmanuel Valnet, Nicolas Le Breton, Lawren Schneider, Anthony Signol et Ilona Troadec, Lou Vernet et Sébastien Vidal.