Fil info
23:29France : Qui pour croire que Macron tend la main aux syndicats? -> https://t.co/juET9tiYe7
23:27International : 2030 : l’objectif d’un monde sans sida -> https://t.co/HhLatbmpjO
20:37Cyclisme : Alaphilippe ouvre les Alpes par la 1re victoire française -> https://t.co/yAYR6SB214
18:56Villars : Nouvelle vie pour le hangar de Boschaud -> https://t.co/uUUU6t4YtK
18:53Boulazac : Des conditions de vie inhumaines -> https://t.co/E3vzIw5XzR
18:40Châteauroux : A l’atelier de l’éventail, tout l’art de s’éventer avec classe et volupté -> https://t.co/TbbKS8UAxh
18:28Tulle : Tagada... tsoin-tsoin les papilles ! -> https://t.co/D5H8R4vqhv
18:22La Châtre : Trois familles syriennes reçues à l'hôtel de ville -> https://t.co/8vlh0khPht
18:19Guéret a une nouvelle fois vibré au rythme des concerts en tous genres pour les Nuits d’été qui se sont terminées s… https://t.co/jL9Q3VFNL7
18:18RT : Devant le avec les handicapés pour le droit au logement pour tous , contre la loi https://t.co/Iufl1p9Vxs
18:13C’est l’une des fiertés de la commune, un petit pont roman classé au patrimoine national, qui surplombe la Creuse e… https://t.co/YDgXqJDXWl
16:16Dordogne : Enquêtes dans le passé -> https://t.co/CAqIDvr7mt
14:42Seilhac : Un réseau de Voisineurs en projet -> https://t.co/2U3Ql5pM1y
13:48Faux-la-Montagne : Fichés F comme Fraternité https://t.co/NlxpLr9W7O via
12:49RT : Plus que 3 et on a bioman https://t.co/LJi54gAME6
12:48RT : Retour à « l’ancien monde » : en visite à pour évoquer le désenclavement de la région la ministre des tran… https://t.co/r4wWEiCMP5
12:46RT : Hier, nous avons appris la démission du doyen de la fac de droit https://t.co/7Vb1p3lHKi

Agriculture : le cap sur de bonnes pratiques ?

Agriculture : les voeux de la Chambre pour 2018

La traditionnelle cérémonie de vœux de la Chambre d’agriculture de la Corrèze a eu lieu  dans ses locaux à Tulle. Le Président Tony Cornelissen a plaidé pour l’avenir de la «ferme Corrèze» à travers des priorités de développement.

Economie et ruralité. C’est sous ce diptyque que le président Cornelissen a souligné l’ancrage de l’agriculture corrézienne, «source d’emplois, de valeur ajoutée, de développement local, de solidarité et de lien social, au plus profond de nos territoires ruraux». En présence de nombreux agents de la Chambre, d’élus, du préfet de la Corrèze, Tony Cornelissen a indiqué pour 2018 les quatre priorités fixant le cap :   proximité, innovation,  solidarité et triple performance, économique, sociale et environnementale. Proximité à travers les quatre antennes locales de la Chambre, des partenariats avec les collectivités locales ou la mise en œuvre en 2018 d’une Maison de Services Au Public (MSAP), à Saint-Ybard. Côté innovation, on louera la volonté de recherche  d’alternatives pour diminuer l’utilisation des produits  phytosanitaires.
Solidaire, la Chambre l’est avec «tous les agriculteurs» en difficulté. A ce titre, Pascal Cavitte, élu régional, a pointé «un tiers des agriculteurs de la région gagne moins de 600 euros par mois. C’est un sujet qui nous touche». L’élu a souligné l’aspect économique d’une agriculture qui doit  se saisir des opportunités de marchés  du local à l’international ! «La triple performance, économique, sociale et environnementale sera la clef de nos actions de développement pour diffuser le progrès technique» a insisté Tony Cornelissen, citant la valorisation de l’herbe, le développement de l’agriculture biologique «sur les productions à valeur ajoutée».
Il a été question de la performance environnementale, où la Corrèze pourrait être une terre d’expérimentation des futurs contrats de la transition écologique et énergétique. En 2018, la Chambre va soutenir la démarche AOP pour les veaux sous la mère. Pascal Coste, le président du Conseil départemental  est revenu sur l’évolution du laboratoire départemental d’analyses de la Corrèze. Le site de Tulle  sera «un fleuron national sur la génétique moléculaire, la connaissance du génome et son application à l’élevage». Il a fait mention du bouclage haute fréquence et de la lutte  contre la Diarrhée virale bovine/maladie des muqueuses (BVD/MD).  Le président Cornelissen a parlé de la forêt comme «vecteur déterminant de l’économie locale».
Sur ce dossier, le préfet  Bertrand Gaume a évoqué le taux d’accroissement naturel de la forêt sur une base 100 sur laquelle 45% sont exploités «Ce qui veut dire que chaque année, sans rien faire, la forêt s’accroît de 55 points. Un des sujets que nous avons devant nous sera la préservation et le développement de projet économique développant l’agriculture et la forêt dans le respect»... Difficile de ne pas voir dans ses propos une référence au projet d’usine à pellets torréfiés de Bugeat-Viam. Produire du charbon de bois pour faire de l’électricité : un projet  industriel respectueux ?
That is the question !

Serge Hulpusch
 

Commentaires

On comprend que Pascal Coste soit particulièrement attentif au problème de la diarrhée virale, mal dont semble également atteint son ami mafioso Lecornu, qui voit la Corrèze comme un département exemplaire dans la transition écologique (parce que brûler du bois pour faire de l'électricité, ça ne dégage pas de gaz à effet de serre).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.