Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3

Corrèze digital School inaugurée à l'Hôtel d'entreprises Initio

Formation

L’inauguration de Corrèze digital School a eu lieu hier à l’Hôtel d’entreprises Initio situé dans le quartier de Souilhac. Douze personnes composent cette première promotion d’apprenants aux différents métiers du numérique.
Le lancement de la Corrèze digital School a eu lieu hier après-midi en deux phases et en présence de François Hollande entre autres personnalités. Une première phase dans l’amphithéâtre de l’IUT de Limoges pour la partie discours et la seconde à l’intérieur  de l’Hôtel d’entreprises Initio qui héberge l’école, ses deux formateurs et ses douze premiers apprenants. D’ici le mois de juillet prochain en date du 15, jour de la remise des diplômes, ils seront tous devenus «des couteaux suisses du numérique» dixit François Becette, le chef de projet à la Corrèze digital School. «Je suis en charge de l’encadrement des apprenants au quotidien, de la gestion de la formation sous tous ses aspects administratifs, financiers et des relations avec les entreprises qui travaillent avec nous» précise François Becette. Ce dernier et une formatrice travaillent pour l’association CorrTech, Territoire numérique qui a  porté le projet de cette école de formation numérique solidaire aux méthodes pédagogiques innovantes. En effet, l’école repose sur une formation de Référent(e) digital en partenariat pédagogique avec Simplon.co sur le modèle du «Learning by doing».
«C’est l’apprentissage par la pratique. Plutôt que d’accorder une place importante à la théorie comme on peut le voir dans des formations plus académiques, on met l’accent sur des projets plus concrets et l’interaction avec des acteurs économiques locaux» précise le chef de projet. En guise de démonstration, un des apprenants, Olivier, a présenté en quelques clics un projet préparé en interne le «Street food Tulle» : une future application qui permettra de répertorier et localiser tous les lieux de restaurations sur la ville.
Les acteurs économiques locaux (public et privé) sont invités à leur confier des projets (site web etc). Si la demande est en lien avec la formation, une étude de faisabilité est effectuée pour affiner ce travail en commun. Cette relation est encadrée par une convention, sans obligation de résultat.
La formation est gratuite et accessible à toutes et à tous. Elle s’adresse prioritairement aux demandeurs d’emploi, aux personnes en insertion professionnelle. Cette formation qualifiante et à temps complet se destine avant tout à un public ayant une appétence pour le numérique.
«Ma conseillère Pôle emploi m’a présenté CorrTech. J’avais fait un bilan de compétences qui avait révélé que j’avais ma place dans le numérique» souligne Adrien 28 ans, venu d’Allassac.
De la pédagogie Simplon, il souligne «le travail de groupe. On n’est jamais tout seul. On apprend vraiment efficacement. On est préparé à tout ce qui touche au numérique si on doit créer un site, faire du référencement pour ce site, de la communication». «C’est un format réduit de leçons et tout le reste c’est de la pratique, de l’essai pour découvrir toutes les facettes d’un logiciel» poursuit Maxime, 26 ans, originaire de Bar.
«C’est un partage d’expérience, des profils complémentaires qui fait que certains maîtrisent un sujet et l’apprennent à l’autre. Il y a beaucoup d’entraide» complète Alban, la quarantaine.

*La formation a débuté le 15 novembre  et durera 7 mois dont un mois de stage en entreprise.  Une quarantaine de personnes avaient postulé à cette formation. Des demandes pour la prochaine promo sont déjà arrivées. Simplon.co est une entreprise d’économie sociale et solidaire (ESS)

Serge Hulpusch

Commentaires

Ce n'est peut-être pas la meilleure idée de s'habiller façon gestapo, surtout quand on est à l'extrême droite de la photo (ou dans la vie).

Pour faire plus stupide comme commentaire, il faut être soi même encre plus stupide ( et je reste poli)

... on peut faire plus stupide : le vôtre, qui est lui même moins stupide que vous.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.