Fil info
22:44International : Gênes : 43 morts et la société d'autoroute en accusation -> https://t.co/otWSJ3qcDj
19:31Région : Aux côtés des réfugiés d’Obock... -> https://t.co/WxnDzgcEPz
19:30Région : Royaume du conte et des songes -> https://t.co/N4ghDOUNRo
19:25Périgueux : Le cheval dans toute sa beauté -> https://t.co/gIPyB1ZW11
19:22Beynac-et-Cazenac : Beynac, loin d’être un long fleuve tranquille -> https://t.co/IrNMtWn7r6
19:21Châteauroux : Transformer sa cuisine en salle de bains pour prendre soin de soi -> https://t.co/f0OpnWPrUQ
19:19Lurais : Retour en images sur la fête des barques -> https://t.co/4h7FwoOeac
19:14Indre : Resf se mobilise en urgence -> https://t.co/Sy4uWepnRk
18:13Marquay : La Dame Blanche veille sur le château Puymartin -> https://t.co/BBm9yeMZSA
18:07Périgueux : 45 Périgourdins morts en martyrs -> https://t.co/qGLvgYqEz3
17:56Uzerche : Escale d’art sur la route d’Aurillac -> https://t.co/WS2LQfyqKF
16:36# # - -Vienne : La viande à l’heure médiévale -> https://t.co/ZYCV4VzVqj
16:33# # - -Vienne : Une semaine pour se perfectionner -> https://t.co/tjfypXvAre
16:15Lissac-sur-Couze : Le vin est à l’honneur pour un week-end -> https://t.co/EGnOupY8BO
13:51 Sans doute !!!
13:16 On à pas les mêmes oreilles. ..
11:58Creuse : De l'innovation aussi sur le territoire creusois | L'Echo https://t.co/gnC3tR1VCb via

Grégroire : Prudentia précise son projet

Désigné comme repreneur des Menuiseries Grégoire mercredi par le tribunal de commerce de Paris, le fonds Prudentia capital vient de lever le voile sur ce qu’il compte faire de l’entreprise. Le fonds, qui va mettre 7 millions d’euros sur la table, se donne trois ans pour rétablir les comptes à l’équilibre.

Avec la reprise des Menuiseries Grégoire par le fonds Prudentia capital, ce sont donc 157 postes qui vont être supprimés, même si les représentants du personnel espèrent encore en sauver dix de plus. En attendant, le repreneur vient de dévoiler ses intentions et les 260 salariés qui vont rester peuvent savoir à quelle sauce ils vont être mangés.
Sept millions d’euros, c’est donc la somme que Prudentia capital va mettre sur la table pour sauver les Menuiseries Grégoire et les faire prospérer. C’est par le biais d’un communiqué que le fonds dont la Banque publique d’investissement (BPI) est actionnaire a précisé la nature de ses intentions concernant l’entreprise de Saint-Martial-d’Artenset centenaire, qui avait d’ailleurs soufflé ses 110 bougies l’an dernier.
Selon Prudentia capital, cet investissement de sept millions d’euros va servir à renforcer les fonds propres des Nouvelles Menuiseries Grégoire (le nouveau nom), à financer les investissements, ainsi que les besoins en fonds de roulement. Prudentia capital reprend l’ensemble des actifs de l’entreprise, la marque Menuiseries Grégoire, le fonds de commerce ainsi que 260 salariés. En sus, Prudentia capital abonde le financement du plan de sauvegarde de l’emploi.
L’objectif affiché par Prudentia capital est relativement clair : il s’agit pour le fonds de « relancer le leader historique de la menuiserie française sur le marché de la maison individuelle, du logement collectif et de la rénovation, en se recentrant sur son métier et son savoir-faire historique de fabrication et de commercialisation de menuiseries de qualité en bois, aluminium et PVC ».
Pour ce faire, Prudentia capital a établi un plan stratégique qui prévoit de retrouver l’équilibre dès 2020, en mettant en œuvre dès la reprise une série d’actions. Cela implique donc la nomination immédiate d’un nouveau directeur général expérimenté et engagé au côté des Nouvelles Menuiseries Grégoire sur le long terme, la sélection du carnet de commandes pour fidéliser les plus gros clients et fluidifier la production, de régler les problèmes sur les chantiers existants (poses, levées de réserve, manque de conducteurs, etc.), de préciser les rôles et responsabilités de chacun, d’analyser et répliquer les facteurs de rentabilité mais également de redéfinir l’organisation commerciale en clarifiant les objectifs et le suivi, et en engageant la reconquête des clients historiques.
Pour Roland Germain, associé fondateur de Prudentia capital, « le groupe Menuiseries Grégoire est un leader historique de la menuiserie industrielle en France, avec un nom, une histoire, un ancrage territorial et une qualité reconnue». D’où le fait de s’être porté candidat à la reprise du groupe qui avait été placé en redressement judiciaire au tout début du mois de juillet. « Nous sommes convaincus qu’il a les atouts pour rester indépendant et redevenir un acteur incontournable de la profession à la pointe de l’innovation ».
Une ambition que partage Dominik Zwerger, associé fondateur de Prudentia capital pour qui cet investissement « est l’aboutissement d’une réflexion engagée il y a plusieurs années : investir en dehors du marché du LBO classique, le cas échéant dans des secteurs délaissés par les investisseurs plus traditionnels, en mettant l’accent sur le projet d’entreprise et le projet de développement et accompagner des dirigeants fortement impliqués, qui partagent nos valeurs et notre esprit entrepreneurial ».

Un nouveau venu
Prudentia capital est une société de gestion indépendante au service du développement et de la croissance des PME françaises, à travers des investissements en fonds propres. Le fonds a vocation à investir dans les cibles retenues principalement en fonds propres pour des
montants jusqu’à 15 millions d’euros par cible.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.