Fil info
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV
07:17Région : Fruits et légumes: pourquoi les prix flambent -> https://t.co/N8Bl5r7dB6
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/VEigJi41bE
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/OizjBr2SD4
07:10Région : Comborn, un patrimoine millénaire -> https://t.co/EywYvuMWtL
07:03Région : Les élevages régionaux marqués par des productions en baisse -> https://t.co/SRlXUx9oF7
06:44Bergerac : La démonstration de force vaut pour Périgueux -> https://t.co/aR0EIEhCxJ
06:11Rampieux : 3 bus détruits dans un incendie entraînent du chômage technique -> https://t.co/cTRfaQmFhK
05:50Calviac-en-Périgord : Accident : un motard de 20 ans gravement blessé -> https://t.co/glOSDiWCRo
19:21Gargilesse-Dampierre : Les Jamet, une famille d’artistes -> https://t.co/dGuoTP8X9h
19:18Châteauroux : Destination Cuba avec Aniurka -> https://t.co/EBzVQMXlVP
17:23Lalinde : Festival littéraire Lire en bastides, 3e ! Pourquoi vous l’aimez, pourquoi vous l’aimerez -> https://t.co/I5FExt1Mme
17:18Tulle : Ça colle et ça décolle avec l’art ! -> https://t.co/9veAl4zB2k

Centre bouddhiste : un havre de paix nommé Dhagpo

Portes ouvertes

Comme tous les lundis de Pâques depuis plus de vingt ans, le centre bouddhiste Dhagpo Kagyu Ling situé côte de Jor à Saint-Léon-sur-Vézère a
ouvert ses portes au public.
Des disciples mais également beaucoup de curieux des quatre coins de la France et même de l’étranger sont venus (re)découvrir ce centre et ses différents espaces comme la salle de méditation de l’institut. « Elle offre des conditions idéales pour pacifier et clarifier son esprit », la bibliothèque « fondée pour préserver un savoir multimillénaire et le rendre accessible à tous », le temple et ses autels, « où statues et offrandes symbolisent nos qualités et notre richesse intérieure », le stoupa, « autour duquel chacun tourne en formulant des souhaits bienveillants pour soi et autrui » et la boutique, « elle propose un large choix de livres et d’objets en lien avec le bouddhisme » comme le souligne Anne Parvéry, la nouvelle chargée des relations presse. Mais au-delà de la visite elle-même, chacun pouvait à sa guise assister à
une conférence donnée par Lama Puntso, essayer la méditation lors d’une courte séance de méditation guidée, admirer une démonstration de calligraphie tibétaine, assister aux rituels récités en tibétain ou partager un goûter avec les enseignants, les étudiants et les méditants du centre et des alentours. Et s’il y a 40 ans
l’accueil de la population locale avait été plutôt mitigée (c’est un
euphémisme), aujourd’hui, grâce en partie à ces portes ouvertes, le regard est tout autre et le poids économique est bien réel en cette Vallée de la Vézère.
Un peu d’histoire
C’est en 1975 que le 16e Gyalwa Karmapa, chef spirituel de l’école kagyupa (une des quatre grandes écoles spirituelles au Tibet), est
accueilli en France. En réponse à la demande d’un nombre toujours croissant de personnes intéressées par le message des Tibétains, le Gyalwa Karmapa envoie en France deux enseignants particulièrement qualifiés : Lama Guendune Rinpoché, un grand maître de méditation et Lama Jigmé Rinpoché, un maître spirituel accompli. En 1977, Bernard Benson, industriel anglais et riche propriétaire du château de Chaban, sensible à la cause tibétaine -il avait rencontré en Inde des émigrés tibétains-, offre un terrain d’une cinquantaine d’hectares que Gyalwa Karmapa nomme Dhagpo Kagyu Ling, « le lieu de la transmission des enseignements », cœur du réseau européen Karma Kagyu. Et si au départ les conditions d’accueil étaient plutôt primitives, au fil des ans le centre s’est agrandi, des bâtiments existants ont été réhabilités, des constructions nouvelles sont apparues. En même temps des enseignements sont donnés régulièrement par Guendune Rinpoché et d’autres grands maîtres. Quarante ans plus tard, ce centre est devenu une vaste communauté en continuel développement (en France près de 70 centres sont liés à Dhagpo). Chacun peut y venir pour découvrir la philosophie et la méditation bouddhique, trouver des réponses aux questions actuelles de la société moderne telles que « Comment
réduire le stress, vivre en harmonie avec soi-même et avec les autres ? » et transmettre des messages de paix et de compassion pour ceux qui souffrent des tragédies actuelles.
P. Pautiers

Alphabounce Beyond M