Fil info
19:16Sarlat-la-Canéda : Un Molière d’honneur pour Sarlat -> https://t.co/GTrN9ukmA5
18:30Indre : L’industrie se gave pendant que les familles se serrent la ceinture -> https://t.co/vO98d9RAxH
18:24Châteauroux : La 95e foire-exposition fera voyager dans les îles -> https://t.co/O6XA4ju96q
18:23Périgueux : Le cluster veut donner un nouveau souffle à la ruralité -> https://t.co/XAj7MprWjA
18:21Indre : L’invitation au voyage du festival Debussy -> https://t.co/TVWX6LPytw
18:02Tulle : Les enfants au centre des soins -> https://t.co/9836Weaesr
17:10RT : Nous le sentons depuis plusieurs semaines maintenant, "il se passe vraiment quelque chose dans la campagne".Oui, on… https://t.co/FCOKNl9cBK
17:10RT : La commune de Saint-Sulpice-les-Feuilles en reçoit aujourd'hui le label "Territoire Bio Engagé" de la… https://t.co/HSLTKhE37t
17:09RT : Les stars, ce sont les salariés d' qui se battent pour notre patrimoine commun face à ce gouvernement de vendeu… https://t.co/JDYHsYrFpJ
17:08RT : Il faut bien constater qu’il y a plus d’enthousiasme à rebâtir Notre-Dame qu’à restaurer la France. Les malheurs de… https://t.co/4nx5JBLbDs
17:07RT : « Les communistes ont la banane », « fait salle comble », « Une très belle campagne », « L’ambiance a c… https://t.co/3uhHeqkX34
17:06RT : 3 raisons de refuser la privatisation d'ADP : ➡️ Parce que c'est une infrastructure stratégique ➡️ Parce que l'en… https://t.co/EH8Sa56GJN
16:46# # - -sur-Benaize : Succès collectif de l’association de réinsertion Maximum -> https://t.co/CS5tCmzPWa
16:14# # - : Un budget 2019 ambitieux pour de gros investissements -> https://t.co/Uisl3akjYC
16:03Brive-la-Gaillarde : «Japon invisible» et secret révélé -> https://t.co/YmaSmd7RB7
15:47Rosnay : Le concours des « Prairies fleuries » 2019 est lancé ! -> https://t.co/NfhcnVQF3i
15:46Indre : Chez les Aupetit-Dubois, à la Ménardière, on chassera les œufs lundi -> https://t.co/jW79Huwgh8
15:44Indre : Une carte datant de 1810 a été retrouvée -> https://t.co/QLfSbhbOw7
10:37Une belle journée qui débute, avant / 3 pts obligatoires!!! https://t.co/L0p2K8RCJ9
10:33Bergerac : Inondations : ce long travail de reconstruction -> https://t.co/nHzzdIqevc
08:11"Carmen et Emilio au cœur de la Résistance" Sur les traces d’un couple uni par l’amour et la Résistance | Cc… https://t.co/bPKK5AYDZW
08:04Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/DzoIRucIyO via
07:43# # - : Des ateliers théâtre pour dénoncer les discriminations -> https://t.co/wSDc1sHdb1
07:39Région : Sur les traces d’un couple uni par l’amour et la Résistance -> https://t.co/2s1mO4Uapx

Centre bouddhiste : un havre de paix nommé Dhagpo

Portes ouvertes

Comme tous les lundis de Pâques depuis plus de vingt ans, le centre bouddhiste Dhagpo Kagyu Ling situé côte de Jor à Saint-Léon-sur-Vézère a
ouvert ses portes au public.
Des disciples mais également beaucoup de curieux des quatre coins de la France et même de l’étranger sont venus (re)découvrir ce centre et ses différents espaces comme la salle de méditation de l’institut. « Elle offre des conditions idéales pour pacifier et clarifier son esprit », la bibliothèque « fondée pour préserver un savoir multimillénaire et le rendre accessible à tous », le temple et ses autels, « où statues et offrandes symbolisent nos qualités et notre richesse intérieure », le stoupa, « autour duquel chacun tourne en formulant des souhaits bienveillants pour soi et autrui » et la boutique, « elle propose un large choix de livres et d’objets en lien avec le bouddhisme » comme le souligne Anne Parvéry, la nouvelle chargée des relations presse. Mais au-delà de la visite elle-même, chacun pouvait à sa guise assister à
une conférence donnée par Lama Puntso, essayer la méditation lors d’une courte séance de méditation guidée, admirer une démonstration de calligraphie tibétaine, assister aux rituels récités en tibétain ou partager un goûter avec les enseignants, les étudiants et les méditants du centre et des alentours. Et s’il y a 40 ans
l’accueil de la population locale avait été plutôt mitigée (c’est un
euphémisme), aujourd’hui, grâce en partie à ces portes ouvertes, le regard est tout autre et le poids économique est bien réel en cette Vallée de la Vézère.
Un peu d’histoire
C’est en 1975 que le 16e Gyalwa Karmapa, chef spirituel de l’école kagyupa (une des quatre grandes écoles spirituelles au Tibet), est
accueilli en France. En réponse à la demande d’un nombre toujours croissant de personnes intéressées par le message des Tibétains, le Gyalwa Karmapa envoie en France deux enseignants particulièrement qualifiés : Lama Guendune Rinpoché, un grand maître de méditation et Lama Jigmé Rinpoché, un maître spirituel accompli. En 1977, Bernard Benson, industriel anglais et riche propriétaire du château de Chaban, sensible à la cause tibétaine -il avait rencontré en Inde des émigrés tibétains-, offre un terrain d’une cinquantaine d’hectares que Gyalwa Karmapa nomme Dhagpo Kagyu Ling, « le lieu de la transmission des enseignements », cœur du réseau européen Karma Kagyu. Et si au départ les conditions d’accueil étaient plutôt primitives, au fil des ans le centre s’est agrandi, des bâtiments existants ont été réhabilités, des constructions nouvelles sont apparues. En même temps des enseignements sont donnés régulièrement par Guendune Rinpoché et d’autres grands maîtres. Quarante ans plus tard, ce centre est devenu une vaste communauté en continuel développement (en France près de 70 centres sont liés à Dhagpo). Chacun peut y venir pour découvrir la philosophie et la méditation bouddhique, trouver des réponses aux questions actuelles de la société moderne telles que « Comment
réduire le stress, vivre en harmonie avec soi-même et avec les autres ? » et transmettre des messages de paix et de compassion pour ceux qui souffrent des tragédies actuelles.
P. Pautiers