Fil info
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx

Menaces sur l’hôpital de Saint-Aulaye

Social

Hier une centaine de manifestants étaient présents sur le rond-point de l’hôpital de Saint-Aulaye afin de protester contre la fermeture temporaire du service de soins, de suite et de réadaptation du site et surtout pour mettre la pression à la direction et à l’ARS afin que cette fermeture ne soit pas définitive.

Le service soins de  suite et de réadaptation de l’hôpital de Saint-Aulaye fermera ses portes du 21 décembre au 7 janvier. Ainsi en a décidé la direction du centre hospitalier intercommunal Ribérac Dronne Double qui regroupe les établissements de Saint-Aulaye, Ribérac et La Meynardie. Une fermeture qui a été entraînée par un manque d’infirmières, « il y a eu des appels à de l’intérim, mais c’est très compliqué sur ces périodes de fêtes et comme il y a des services de soins sur les trois sites, la direction a décidé de fermer celui de Saint-Aulaye pour redéployer les patients et le personnel sur les autres sites », explique Pascal Dubranle, secrétaire FO du centre hospitalier intercommunal Ribérac Dronne Double qui précise que s’il y a quelques arrêts maladie chez les infirmières, « c’est surtout le départ d’infirmières de l’hôpital qui crée cette problématique. Car vu les conditions difficiles pour exercer, les infirmières préfèrent se mettre en disponibilité pour exercer en faisant de l’intérim ou du libéral. Mais ce n’est pas spécifique à notre établissement, c’est le cas dans tous. Les conditions de travail sont de plus en plus difficiles pour les infirmières d’où cette fuite des hôpitaux. Lorsque vous avez un planning et que quelqu’un est malade, on vous demande de revenir sur des jours de repos ou de RTT. Les cycles de repos sont perturbés, la fatigue s’accumule et les filles se retrouvent en  burn out ».
A l’annonce de cette fermeture, FO a déclenché un préavis de grève « afin que le personnel puisse manifester son mécontentement et surtout pour mettre la pression sur la direction et l’ARS pour défendre nos services de soins et nous assurer que le service va réouvrir à l’issue de cette période. La direction s’est engagée à réouvrir mais on ne voudrait pas qu’à terme on nous dise « on a fermé quinze jours, ça a très bien fonctionné on ne va pas rouvrir ». Nous restons donc vigilants, bien que nous comprenions qu’il ne faille pas mettre le personnel et les patients en danger ».
Conséquences de cette fermeture, les personnels vont être redéployés sur les autres sites et les patients aussi. Ils sont environ 24 patients aujourd’hui. « Il y en a qui vont sortir avant cette fermeture mais il devrait encore rester 15 à 17 patients à ce moment là. C’est un service orthopédique on ne déplace pas les gens comme des colis. Il va falloir les transporter en ambulance et certains ne veulent pas s’éloigner sur d’autres sites où il sera pour eux plus difficile de recevoir des visites de proches. Si d’autres patients devaient se présenter ils devront rester sur le centre hospitalier de Libourne ». Une situation qui est l’aboutissement de la politique menée depuis des années dans le domaine de la santé. « Il y a 25 ans de ça lorsqu’un établissement avait un dépassement de budget ou un besoin de recruter, on allait à la DDASS et il y avait les moyens de le faire. Aujourd’hui le Ministère attribue à l’ARS ce que l’on appelle des « enveloppes fermées ». C’est à dire que le budget est fixe. S’il y a besoin de davantage de moyens pour un établissement ils lui seront attribués en baissant le budget d’un autre. Depuis dix à quinze ans les budgets des hôpitaux baissent. La priorité politique n’est pas d’investir de l’argent sur l’hôpital. Au fur et à mesure les déficits se creusent et il y a de moins en moins de marges de manœuvres, plus de recrutements, on ne remplace pas les arrêts maladies donc ce sont ceux qui sont présents qui pallient ce manque et on arrive à des situations de fatigues et d’absentéisme. Ce que nous réclamons outre la réouverture de ce service ce sont donc plus de moyens et que les infirmières puissent exercer leur métier dans de bonnes conditions. Le but c’est de stopper cette hémorragie d’infirmières. Il va donc falloir se mettre tous autour de la table avec la direction, les cadres, le personnel et les organisations syndicales pour améliorer de façon réelle les conditions de travail des infirmières ».  FO renouvelle aujourd’hui cette action.

Philippe Jolivet