Fil info
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK

Rencontre avec le Ribéracois Jean-Lou Savignac… actualité oblige (smiley)

Édition

Le journaliste et auteur de croquis judiciaires Jean-Lou Savignac, qui habite le Ribéracois, a illustré le dernier ouvrage de l’Occitaniste Yves Lavalade qui traite de l’évolution des noms de 600 lieux de plusieurs départements, dont la Dordogne. Jean-Lou sert un texte érudit et militant, en l’aérant. De fait, il le prolonge. 

« J’ai essayé de rendre gai un texte qui ne l’est pas forcément ». Non, Jean-Lou Savignac ne plaisante pas. Il n’y a qu’à croiser son regard de bête traquée pour vérifier. Il ne ment pas non plus. Ses illustrations de l’érudit petit livre d’Yves Lavalade 20 000 lieux sous la loupe (éditions Le Puy Fraud) sont bel et bien joyeuses et elles servent son objet : rappeler qu’on a tordu la langue occitane pour qu’elle glisse vers la langue française et qu’il reste des troupes qui ne le digèrent toujours pas. Mais le lecteur comprendra vite qu’il y a gaieté et gaieté, et que celle de Jean-Lou Savignac est cousine de la subversion. Ce type qui parle couramment la langue des troubadours… n’en est pas un. Il prend au contraire tout au sérieux, à la manière des enfants. Avec ses illustrations empreintes de douceur, l’intention caustique qui l’anime a trouvé l’emballage qui va bien. En dominant, le trait doux, pétri de rondeur, qui ondule, vous embobine : vous entrez confiant dans le dessin et… bonjour et merci, le taquet qu’il adresse vous arrive efficacement renforcé. A croire que Jean-Lou revisite la technique du clair obscur. En tout cas, c’est fait exprès, c’est sa patte de gars qui écrit en dessinant, qui dessine en militant, avec la ferveur des gamins qui sursautent le jour où ils se savent déçus.

LIRE AUSSI : Périgueux : ces vies devenues noms sur des stèles

Les oies convoquées à trifouiller… mais pourquoi ?

« J’ai rencontré Yves Lavalade il y a 8 mois, du côté de Nontron ». La soirée qui les réunit est consacrée à la langue occitane. Yves Lavalade en a une connaissance approfondie. Il travaille sur un livre qui recense des toponymes, c’est-à-dire les noms de lieux. Charente, Creuse, Corrèze, Haute-Vienne, Dordogne… il remonte le fil de l’histoire des noms des villages dont on se demande comment ils ont bien pu se former. Autant de Trifouillis-les-Oies dont on ignore pourquoi les oies sont convoquées et depuis quand elles sont censées trifouiller. « Plouc ville, c’est typiquement le bled qui n’existe pas, mais c’est ce que l’institution républicaine voudrait faire de nos villages ». Jean-Lou, lui, sur la première de couverture, « rend hommage » au village qui lui a « tant apporté ».

LIRE AUSSI : L'assureur devient sourcier magnétiseur (sans rien faire pour)

Homme-orchestre des prétoires

« Pendant les moments creux des procès, je dessinais ». Journaliste, Jean-Lou a écumé les salles d’audience et il a souvent assuré et le papier, et le croquis. Un jonglage qui lui a toujours paru naturel… alors que dans le métier, il est singulier. Dommage qu’il n’ait pas cru bon de constituer des archives. Il a toutefois conservé ses croquis d’Emile Louis, le chauffeur de bus de l’Yonne qui s’avéra un tueur en série. Mais, à force de manquer de confiance en lui, Jean-Lou se contente de « faire des expos chaque année » et « ça dure depuis 30 ans », de se rendre aux grands rendez-vous du dessin de presse et d’humour à Saint-Just-le-Martel (près de Limoges), et au Poinçonnet (aux portes de Châteauroux). « Après, je peux faire des caricatures de rues pendant une semaine, à l’occasion d’un festival ». Bref, Jean-Lou s’évertue à tapir son talent. Tout juste confie-t-il qu’il projette d’écrire… et c’est déjà trop. « Il faut aussi tenir une histoire pour la raconter… ». Prétexte rejeté, votre honneur.

Fabienne Ausserre

Pratique : pour se procurer l’ouvrage 20 000 lieux sous la loupe écrit par Yves Lavalade et illustré par Jean-Lou Savignac, se rendre sur le site web de l’éditeur Le Puy Fraud à l’adresse suivante www.luciensouny.fr Prix 10€.