Fil info
23:29France : Qui pour croire que Macron tend la main aux syndicats? -> https://t.co/juET9tiYe7
23:27International : 2030 : l’objectif d’un monde sans sida -> https://t.co/HhLatbmpjO
20:37Cyclisme : Alaphilippe ouvre les Alpes par la 1re victoire française -> https://t.co/yAYR6SB214
18:56Villars : Nouvelle vie pour le hangar de Boschaud -> https://t.co/uUUU6t4YtK
18:53Boulazac : Des conditions de vie inhumaines -> https://t.co/E3vzIw5XzR
18:40Châteauroux : A l’atelier de l’éventail, tout l’art de s’éventer avec classe et volupté -> https://t.co/TbbKS8UAxh
18:28Tulle : Tagada... tsoin-tsoin les papilles ! -> https://t.co/D5H8R4vqhv
18:22La Châtre : Trois familles syriennes reçues à l'hôtel de ville -> https://t.co/8vlh0khPht
18:19Guéret a une nouvelle fois vibré au rythme des concerts en tous genres pour les Nuits d’été qui se sont terminées s… https://t.co/jL9Q3VFNL7
18:18RT : Devant le avec les handicapés pour le droit au logement pour tous , contre la loi https://t.co/Iufl1p9Vxs
18:13C’est l’une des fiertés de la commune, un petit pont roman classé au patrimoine national, qui surplombe la Creuse e… https://t.co/YDgXqJDXWl
16:16Dordogne : Enquêtes dans le passé -> https://t.co/CAqIDvr7mt
14:42Seilhac : Un réseau de Voisineurs en projet -> https://t.co/2U3Ql5pM1y
13:48Faux-la-Montagne : Fichés F comme Fraternité https://t.co/NlxpLr9W7O via
12:49RT : Plus que 3 et on a bioman https://t.co/LJi54gAME6
12:48RT : Retour à « l’ancien monde » : en visite à pour évoquer le désenclavement de la région la ministre des tran… https://t.co/r4wWEiCMP5
12:46RT : Hier, nous avons appris la démission du doyen de la fac de droit https://t.co/7Vb1p3lHKi

Du beau monde pour le Fest’In

Culture

Le Fest-In Ribérac ouvrira ses portes demain soir au parc des Beauvières pour sa 3e édition. Un festival qui grandit d’année en année fort d’un succès populaire et qui comblera une fois de plus tous les publics grâce à une programmation riche de diversité. Plus de 2 000 entrées ont déjà été vendues.

Reggae, rap, pop-rock, électro, chanson française, il y en aura vraiment pour tous les goûts à partir de demain soir à 19 h dans le cadre ombragé du parc des Beauvières.
Pour sa 3e édition Fest’in Ribérac place la barre haut avec une programmation diversifiée et quelques grands noms de la scène musicale française.
Et l’esprit de cette programmation, c’est le côté festif et ouvert à tous.
Le festival ouvrira dès demain soir à partir de 19 h avec le groupe de chanson française  La Vagabonde qui réunit six compères qui ont pour même passion la musique vivante. Un savant mélange d’instruments acoustiques aux accents swing (accordéon, violon et guitare acoustique) portés par la cadence rock de la section rythmique (guitare électrique, basse et batterie). Une musique qui porte des chansons aux textes tantôt percutants, mélancoliques ou drôles mais toujours teintés de poésie. Le groupe a fait ses armes en partant de la base sur les marchés et dans les rues, avant de s’illustrer par sa bonne humeur dans les bars à concerts et les scènes locales et de participer à des festivals de renom. Créé en 2011, le groupe a déjà trois albums à son actif.
C’est ensuite une gros ensemble reggae que l’on ne présente plus qui montera sur scène. Danakil sera l’une des deux têtes d’affiche de cette première soirée avec un nouveau show unique sur la scène reggae servit par un jeu de lumière et scénique qui en laissera plus d’un pantois. Danakil c’est l’alchimie de deux chanteurs charismatiques, Balik et Natty Jean qui s’appuient sur le dynamisme et la complicité de dix musiciens sur scène. Un groupe reconnu au plan national pour ses participations à des prestigieux festivals : Reggae sun ska, No logo festival, Fête de l’Huma etc... Mais aussi à l’international Abi Reggae à Abidjan et Summerjam en Allemagne. Il a même traversé l’Atlantique pour présenter son dernier album La rue raisonne (2016) au Canada.
Une première soirée très reggae
Une première soirée qui sera définitivement reggae puisqu’ils seront suivis de Massilia Sound System (reggae / ragga) qui depuis plus de trente ans exporte les accents marseillais dans tout l’hexagone. Le groupe est à l’image de la ville, métissé et épicé et se compose de quatre chanteurs, un guitariste, un scratcheur, un homme aux machines le tout, portant une musique raggamuffin communicative. Des textes à l’image de ces Méditerranéens forts en gueule, pleins d’humour et de baratin et assumant venir mettre le « Oai » (bordel en marseillais) voire à distribuer une célèbre boisson anisée sur scène. Fin de soirée électro avec Tha Trickaz qui fait danser les foules depuis dix-huit ans. Tha Trickaz est un duo d’amis de longue date Pho et Thu (Dj iRaize)  parisiens du 18e d’origine Vietnamienne qui sont aussi surnommés « Tha Vietnamists » qui ont fondé ce groupe pour repousser les limites techniques et musicales. Sur scène les deux compères mêlent, vieux vinyls samplés, scratches, synthés analogiques et musiciens live combinés à du real time drumming qui fait vibrer la salle. Ils ont notamment joué avec Kid Koala, Wu Tang Killa Beez, Busdriver, The Scratch Perverts, DJ Cam ou encore DJ Kentaro. Reconnus également sur la scène internationale. Ils ont collaboré avec des artistes tels que Shabazz the Disciple, Hell Razah (Sunz Of Man), Akon, Killarmy, Tha Alkaholiks, Lords Of The Underground, Tariq.L, Genghis Khan, Non Genetic (USA), Mc Yoke (Japon), La fine Equipe (Paris), The Codefendants (Paris/Brooklyn).
C’est ensuite un habitué du Fest’In plébiscité l’an dernier par le public qui terminera la soirée. DJ So One assurera également les changements de plateau. Originaire de Limoges où dès l’âge de 18 ans il s’est mis aux platines vinyles pour apprendre les techniques de scratch et de mix. Après avoir écumé les soirées limougeaudes, il offre désormais ses services aux quatre coins de la France. C’est en 2014 qu’il s’est fait remarquer lors d’un concours sur la radio Skyrock. Collaborant avec différents artistes tout en mixant à Beaublanc pour le CSP Limoges et sur Flash Fm, il travaille actuellement à la création d’un premier album.
Samedi soir pour la seconde soirée du festival, c’est un petit phénomène qu’accueille le Fest’In avec Trois cafés gourmands. Le groupe composé de trois amis d’enfance s’est fait connaître sur internet en 2013 avec un premier titre A nos souvenirs qui a rapidement fait le tour de la toile. Le groupe qui chantait à trois voix accompagnées de deux guitares à l’origine (Mylène Madrias, Sébastien Gourseyrom et Jérémy Pauly) s’est enrichi en 2016 d’une batterie (Sébastien Bugeaud) et d’une contrebasse (Nicolas Ferreira) avec des textes qui parlent de la vie, du temps qui passe, de la nostalgie et d’amour aussi. Depuis la fin 2016 ils ont également été rejoints par Yann Le Bleis musicien touche-à-tout capable de solos de guitares endiablés comme de ballades au piano.
Tête d’affiche Pop rock de la seconde soirée, est-il nécessaire de présenter les BB Brunes ? Le groupe a sorti son quatrième album Éclair en 2017. Né en 2 000,  le groupe a bien évolué au fil des ans. Tout d’abord composé de trois amis d’enfance : Adrien Karim et Raphaël et baptisé Hang Over, le groupe écrit en anglais et enchaîne les concerts avant que Félix Hemment (guitare) rejoigne le groupe qui prend le nom de BB Brunes. Le groupe se fait remarquer notamment et 2005 lors d’un concert du Rock’n’roll Friday au Gibus à Paris. Juste avant d’enregistrer leur premier album Blonde comme moi Raphaël décide d’arrêter l’aventure. Après deux albums très brut et rock, le groupe prend un virage artistique en sortant en 2012 Long courrier un album toujours rock mais beaucoup moins brut. Ils seront suivis de la seconde tête d’affiche de la soirée, pointure du rap français qui enchaîne les concerts depuis quinze ans et son premier album Poisson rouge. Disiz la Peste marquait une arrivée fracassante sur la scène rap française avec son tube Je pète les plombs. Après une trilogie entamée en 2012 avec Lucide, Extra lucide et Transe-lucide où il explorait de nouvelles sonorités le rapeur était revenu aux sources avec l’album Rap machine en 2015. Et c’est avec un tout nouvel album au style inclassable que l’artiste revient aujourd’hui. Présenté comme le disque le plus ambitieux de sa carrière Pacifique est un album où se mêlent le rap, l’éléctro, la pop et même le zouk pour un rendu unique. L’artiste a d’ailleurs toujours refusé d’être catalogué et c’est ce qui fait son charme. Sur ce dernier album il a notamment collaboré avec Stromae sur les titres Splash et Compliqué. L’édition 2018 du Fest’In se terminera avec La P’tite fumée qui distille une musique actuelle énergique aux accents tribaux entre world music, techno et trance instrumentale dans une formule très festive. Sur scène les quatre musiciens assurent un show dynamique et explosif mêlant des sonorités éclectiques telles que du didgeridoo, de la flûte traversière ou de la guitare classique soutenues par un puissant trio percussions, basse, batterie. Un des groupes incontournables de la scène Natural Trance.

Billeterie et hébergement
Tarif enfants :
Gratuit pour les moins de 12 ans. Retrait obligatoire d’un billet gratuit au Forum Culturel de Ribérac pour pouvoir entrer dans l’enceinte du festival. Attention, pensez à retirer ces billets gratuits dès votre achat car une fois le concert complet, plus aucun billet gratuit ne pourra être délivré. 20 euros la soirée et 30 euros le pass deux soirs en pré-vente (en ligne ou au Forum Culturel). 25 euros la soirée et 35 euros le pass deux soirs sur place le soir des concerts. Les billets  ne sont ni repris ni échangés. Point de vente du festival : Forum Culturel 13 place du Général de Gaulle à Ribérac : 05 53 92 52 30; Points de vente nationaux : www.digitick.com, www.ticketmaster.fr, ww.fnacspectacles.com, www.carrefour.fr, www.francebillet.com
Hébergement :
Camping gratuit pour les festivaliers dèsdemain - ouverture dès
16 h 30. Hôtels et camping de Ribérac (Renseignements à l’Office de tourisme : 05 53 90 03 10).
Animaux : Pour des raisons de sécurité, les chiens sont interdits sur le site du festival.
Car de liaison : tel CFTA 05 53 08 43 13 Périgueux-Ribérac.
Citram Poitou-charentes 05 45 25 99 99 Angoulême/Mareuil/Ribérac.
Pensez au co-voiturage : blablacar ou groupe facebook : Covoiturage Ribérac

Philippe Jolivet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.