Eclats d'Email: du temps au temps

Du groove abrasif de Sly Johnson en ouverture au final gospel en compagnie des Como Mamas, la 14e édition du festival Eclats d’Email embrassera les territoires les plus divers de la musique au travers de 25 concerts du 14 au 24 novembre. Et ses enfants du pays, avec la présentation du projet «Waterworks» du guitariste miaulétou Gaël Rouilhac en trio.

Sly Johnson au carrefour du hip-hop et du funk, le trompettiste américain Wallace Roney. La voix et le oud de Dhafer Youssef, celui du duo Abozekry, Brad Mehldau au piano solo, les «MachiNations» du saxophoniste Yannick Rieu à la rencontre des nouvelles techniques numériques, Otis Taylor en blues hypnotique... Et des femmes, Leila Martial et Baa Box, la chanteuse brésilienne Nina Papa, Shirley Davis & the Silverbacks... encadreront sur cette 14e édition d’Eclats d’Email, un nouveau rendez-vous dans le ca-dre d’un partenariat renforcé, première scène ouverte aux nouvelles formations de jazz en Nouvelle-Aquitaine à la «Maison de la Région», le lundi 18 novembre. Un après-midi de concerts offerts au public en accès libre, introduit par le quartet du limougeaud Gaspard Guerre aux baguettes, que suivront deux formations bordelaises : Atrisma, groupe de jazz progressif tout en ruptures, et le trio de la contrebassiste Laure Sanchez. Les samedis, aux aurores, Steff Tej et Mangane en solo emmèneront leurs répertoires respectifs du côté du jazz à l’Irrésistible Fraternité.

«Waterworks»

Et cette année marquera également l’aboutissement sur disque du premier projet personnel d’un autre enfant du territoire, Gaël Rouilhac. Fondateur du trio de jazz manouche Latcho Divès à Limoges avec Vincent Hemery et Rudy Brun, puis musicien comédien de «Salle des fêtes», sur la route avec la troupe de Jérôme Deschamps durant trois ans, c’est à New York que le guitariste a ébauché ses premières compositions, au contact d’une scène foisonnante «où la tradition musicale manouche peut s’épanouir peut-être plus librement qu’ailleurs... dans beaucoup de directions» explique-t-il.

Débarrassée de la question de la «légitimité», après deux longs séjours dans cette ville à laquelle il se sent connecté, son intuition s’est épanouie en jazz acoustique intime, tout en finesse et profondeur. Un projet longuement mûri, «mélange d’époques en unité acoustique», en compagnie de la violoniste Caroline Bugala et de l’accordéoniste sicilien Roberto Gervasi. «Cape Cod», «ça c’est l’enfer», «Klaxonologie», un hommage au «Parachutistes Belges» bien connu des Limougeauds «une valse manouche pour le coup», «Home»... C’est bien à la maison -le Studio Ouï Dire de Dominique Boos à Limoges, que ce projet baptisé «Waterworks» sera enregistré pour le label Laborie jazz, dans la foulée du concert programmé le 18 novembre à 20h au CCM Jean-Gagnant dans le cadre du festival. Du baume, du souffle pour nos si fragiles existences.

 

Au programme

Jeudi 14 novembre

14h30 : Benjamin Bobenrieth «Travels». Foyer restaurant CH Esquirol*. 20h : Sly Johnson. Opéra.

Vendredi 15 novembre

17h : Gri Gri Box. BFM Aurence*. 20h : Wallace Roney. Opéra.

22h30 : Lisa Doby. L’Ambassade.

Samedi 16 novembre

6h45 : Mangane. IF, rue Charles Gide. 15h : Riverside’s Groove. BFM Beaubreuil*. 20h : Uriel Herman Quartet invite Daniel Krief & Aviv Bahar. Opéra. 22h30 : Nina Papa. L’Ambassade*.

Dimanche 17 novembre

11h30 : Yannick Rieu «MachiNations». Foyer de l’Opéra. 17h : Otis Taylor. CCM John-Lennon.

Lundi 18 novembre Les nouveaux talents du jazz en Région*. 14h30 : Gaspard Guerre Quartet. 16h : Atrisma. 17h30 : Laure Sanchez Trio. Maison de la Région Nouvelle Aquitaine. 20h : Gaël Rouilhac «Waterworks. CCM Jean-Gagnant.

Mardi 19 novembre

20h : Leila Martial Baa Box «Warm canto». Théâtre de l’Union.

Mercredi 20 novembre

20h : Shirley Davis & The Silverbacks. Théâtre de l’Union.

Jeudi 21 novembre

20h : Lorenzo Naccarato Trio «Nova rupta». Théâtre de l’Union.

22h30 : Kicca. L’Ambassade.

Vendredi 22 novembre

20h : Brad Mehldau. Opéra. 22h30 : Big Man Clayton. L’Ambassade.

Samedi 23 novembre

6h45 : Stef Tej. IF, rue Charles Gide. 15h : Duo Abozkry. BFM*.

20h : Dhafer Youssef. Opéra.

22h30 : J-SILK. L’Ambassade*.

Dimanche 24 novembre 17h : Como Mamas. Opéra.

JAZZ EN IMAGES

Marylène Cacaud. «Escale jazz». Jusqu’au 30.11 à l’épicerie des Halles. Photolim 87. Jusqu’au 30.11 au Ponticaud, 6 place de Compostelle et au CH Esquirol. Charlie Abad. Bernard Lazeras. Jusqu’au 2 décembre à l’EFS, 98 rue Charles-Legendre.

Pass festival : 4 concerts : 85 € 6 concerts : 120 € 10 Concerts : 160 €

* concerts gratuits dans la limite des places disponibles

Billetterie en ligne sur www.eclatsdemail.com et sur place

 

Photo: 1. Shirley Davis (DR). 2. Leila Martial «Baa Box» (Jean-Pascal Retel). 3. Wallace Roney (DR) 4. Gaël Rouilhac (DR).