Fil info
21:28A le pilote d'un deux-roues fait un parcours de balle de flipper. C dans : https://t.co/jEFm7SREUn
21:25Coulounieix-Chamiers : Le pilote d’un deux-roues blessé après avoir été ballotté -> https://t.co/roKss1MLAM
19:56Argenton-sur-Creuse : Des appels de convivialité inédits dans l’Indre -> https://t.co/lmkYrna3vJ
19:54La Châtre : La pietà est partie pour deux mois -> https://t.co/cp4ptnRJWG
19:52Ruffec : 4e étape du Mini-tour blancois : Charluet et Imbourg trop forts ! -> https://t.co/c2Y8sHpKN0
19:49Châteauroux : Liszt et ses amis musiciens -> https://t.co/aJzs55sEZR
19:44Châteauroux : Retour au bon vieux temps des « fifties » américaines -> https://t.co/R5UStPPfl7
19:06Trélissac : Le bip casse le plan d'un importun en quête de cocaïne -> https://t.co/umskLTZVTV
18:00RT : Les amis 💚 Qui dit gros match pour débuter cette nouvelle saison, dit très grosse sur… https://t.co/n0Yd80NZ4j
18:00RT : MR , le service public que vous critiquez et les émissions intelligentes auxquelles vs ne participez pa… https://t.co/PWfVNwmiGT
16:55Périgueux : Action coeur de ville à Périgueux : point sur l'avancement des chantiers -> https://t.co/NaqLV7uGMP
16:37RT : Fier de la mobilisation du 16 et de mon Barreau. Let’s be proud ! https://t.co/giAmCeOzP3
15:57Périgueux : Quand l’Alsace était en Périgord -> https://t.co/p57oDxCuP2
15:53RT : C’est incroyable tous ces gens qui parlent à la télé alors que dans un monde normal, ils devraient être en train d’… https://t.co/etr8ip0pwD
15:52RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
15:52RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
15:13RT : 250 millions de cartouches tirées par les chasseurs français dispersées chaque année dans la nature dont la moitié… https://t.co/q7YSNBs0Yy
15:12RT : Le , le , le manque de moyens dans nos ou encore le… https://t.co/nthZUruTF7
15:11RT : [] violent feu de végétation toujours en cours ⚠️ sur la commune de . De n… https://t.co/Jg9nzV1wpX
14:15Brive-la-Gaillarde : Se donner un coup de pédale ! -> https://t.co/QGJiUbcnXn
12:54RT : Jusqu’à + 7 °C en 2100 +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +… https://t.co/em6AVU1oAb
12:52RT : 🚒🚒🚒🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒 + 🚁👮‍♂️ https://t.co/JWnJHEekVS https://t.co/9LRrX5zuMR
12:52RT : Feu de forêt Saint-Sylvestre Les sapeurs-pompiers de la ont composé un GIFF complet en appui… https://t.co/KfF7L8TbSE
12:51RT : Le juge a reconnu que le vol était matérialisé. Mais il estime que la réalité du dérèglement climatique "affecte gr… https://t.co/nYJHzO85ta
12:50RT : Le tribunal commerce Évry se penchait hier sur les offres de reprise de . Sur14 offres remises à l’admini… https://t.co/YUGH0PDx6h
12:50RT : On connaît presque tous la première photo « Déjeuner au sommet d'un gratte-ciel » prise en 1932, mais on a beaucoup… https://t.co/iZBOjNPx58
12:49RT : L’Unité Mobile de Réinsertion Scolaire de propose un accompagnement adapté pour favoriser l’ d’… https://t.co/OSaTHllTRt
12:49RT : Bonjour 👋👋 A l'occasion des retrouvailles officielles avec Beaublanc (match ce soir 🆚 - 20h), le club vous… https://t.co/J6T8y0zgq7
12:48RT : Vous êtes prêts ? On veut vous voir comme ça ce soir 💚💚💪 https://t.co/IEPRiNIoSu
12:47RT : ❗️Nous serons présent.e.s demain devant les amphis de la FLSH de 10h à 17h pour répondre à vos questions et pour vo… https://t.co/BdP9DtX2oU
12:46RT : La mobilisation monte contre la réforme des retraites. La réponse d'Emmanuel Macron ? Durcir le ton contre l'immigr… https://t.co/PzfNGtM9Hp
12:46RT : Le collectif Pédale et tais-toi !, porté par le groupe , a proposé une loi ambitieuse pour protéger les travail… https://t.co/YIvRc4Iw7R
11:06Périgueux : La forêt périgourdine est en péril ! -> https://t.co/oJfAFrRWLG
10:59Bergerac : Les parents des Papillons Blancs inquiets pour l’avenir de l’association -> https://t.co/RgbGuiyvxN
10:54Lalinde : Les Postiers lindois reprennent le travail après trois jours de grève -> https://t.co/O0Ra0n6TXW
10:30RT : Merci aux confrères et consœurs du Barreau de TULLE pour cette mobilisation 👍 Merci à Mme le Bâtonnier et aux membr… https://t.co/HAGfCd5fgf
10:30RT : Tulle : cité administrative les syndicalistes de la Ddfip Corrèze ont déployé des banderoles du 8 ième étage de la… https://t.co/m7LaQajTau
08:20Unis, les syndicats ont d'ores et déjà fixé 2 nouvelles dates de mobilisation contre la réforme du fonctionnement d… https://t.co/GVyUvqwhen
08:16Périgueux : VIDÉO : "Tous les syndicats veulent le maintien des services publics !" -> https://t.co/7OO4si5JJe
07:38Région : Les «vergers écoresponsables» ouvrent leurs portes au public -> https://t.co/08wq3OUV3T
07:34# # - : Une première réussite pour les jeunes «Fripouilles» -> https://t.co/7iEtdVMvaf
07:33# # - -Vienne : Vendredi, samedi et dimanche , un nouveau pôle bois au salon de l’Habitat -> https://t.co/QGQRK4nG6d
07:31# # - -Vienne : Rénovation des façades en zone rurale -> https://t.co/k2icIerCO1
07:29# # - -Rancon : La menace de la construction des espaces verts est de retour... -> https://t.co/y674qMkJ3l
07:24Région : Pas touche aux trésoreries -> https://t.co/iQmiSUPuOW
07:22Saint-Vincent-de-Cosse : Déviation : tour de force du président Germinal Peiro -> https://t.co/tzg1tLFf0O
06:11 24 sapeurs pompiers à la lutte avec un violent feu de forêt. C'est dans ICI :… https://t.co/2mgO5Ml2gB
06:09Saint-Laurent-des-Hommes : Les sapeurs pompiers à la lutte avec un violent feu de forêt -> https://t.co/wcungGDH5o

Comborn, un patrimoine millénaire

A Orgnac-sur-Vézère, le château de Comborn et ses vestiges offrent une plongée au cœur de l’histoire médiévale de la Corrèze et plus largement, au cœur de celle du Limousin. Visite guidée en compagnie des propriétaires, passionnés par ce lieu.

Depuis plus de mille ans, le château de Comborn veille du haut de son éperon rocheux sur la Vézère et sa vallée. Et cela fait vingt ans que Régine et Jean-Pierre Bernard veillent à préserver de l’usure du temps, les restes de cette forteresse. « C’est un lieu éminemment intéressant du point de vue historique et archéologique car des vestiges de quatre époques différentes cohabitent. En achetant ce

château, notre objectif était de le faire sortir de l’oubli», détaille Jean-Pierre Bernard.

Classée à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 1985, la citadelle se compose de vestiges datant des XIe, du XIIe et du XVe siècles ainsi que d’un logis du XVIIIe. La forteresse est aujourd’hui un des plus anciens châteaux de la Corrèze mais

probablement un des moins connus malgré son histoire très riche. Elle demeure, en effet, le berceau d’une des plus importantes dynasties qui régna sur une grande partie du Limousin : les Comborn.

Au fil des siècles, cette grande famille seigneuriale étendit son pouvoir bien au-delà du Vicomté de Comborn en conquérant ceux de Turenne, de Ventadour puis de Limoges. Mais les Comborn ne sont pas les premiers à s’être installés sur le site à partir du Xe siècle. La première présence

humaine remonte à l’époque gallo-romaine comme en témoignent les tessons et morceaux de tuiles découverts lors de fouilles archéologiques au début des années 2000. Un oppidum se tenait là avant d’être remplacé par un château : «Jusque vers l’an 1000, cette bastille était en bois. Nous en avons d’ailleurs retrouvé une trace.

L’emplacement, ici, était idéal car nous sommes sur un promontoire naturel essentiel pour la défense. La rivière qui coule en contrebas servait, quant à elle, de voie de communication», précise le châtelain.

Au cœur de l’enclos castral, se dressent les décombres d’une tour maîtresse en pierre de quatre étages du XIe siècle dont il ne subsiste à l’heure actuelle qu’un seul niveau : «Au XIXe siècle, le bâtiment a été transformé en citerne et aujourd’hui, nous y exposons les matériaux découverts lors des fouilles», explique Régine Bernard. A quelques mètres de là à l’intérieur d’une grange, un petit escalier escarpé mène à trois salles souterraines du XIIe, voûtées et en parfait état de conservation.

Au XVe siècle, un nouveau château est construit pour remplacer le précédent détruit lors de la Guerre de Cent ans. Le seigneur d’alors fait bâtir un logis plus imposant doté d’une tour

ainsi que d’une chapelle consacrée à Sainte-Madeleine. Mais au XVIIe siècle, un incendie ravage la bâtisse. A la même époque, le domaine de Comborn passe aux mains de la famille Delastery du Saillant qui décide de démolir le château incendié afin de reconstruire une demeure bourgeoise où vivent les propriétaires. Aujourd’hui, il ne reste plus que des ruines de l’ensemble du XVe : «La tour faisait un étage de plus qu’actuellement. L’escalier en colimaçon que l’on peut voir à l’intérieur était beaucoup plus majestueux. Malheureusement, il a été pillé dans les années 1960», déplore Régine Bernard.

L’histoire n’a eu de cesse de s’écrire à Comborn mais le temps a aussi fait son travail et ces

vestiges du passé pourraient bien disparaître un jour. Néanmoins, les propriétaires ont reçu une bonne nouvelle il y a plusieurs mois de cela : le château a été sélectionné pour bénéficier du Loto du

Patrimoine (soutien financier permettra de réaliser des travaux en vue de faire vivre ces vieilles pierres encore quelques années.

Photo : La tour du XVe siècle avec au second plan, les restes de la chapelle Sainte-Madeleine. (Photo : CM)

Des visites sont organisées jusqu’au 20 septembre. Tous les jours (sauf le mercredi) de 15h à 18h. Réservations au 05.55.73.77.23.

 

 

Loto du Patrimoine

Le château de Comborn fait partie des 3 sites limousins parmi les 121 retenus pour l’édition 2019 du Loto du Patrimoine organisé par la Mission Stéphane Bern en partenariat avec la Fondation du Patrimoine et la Française des Jeux. Le jury a estimé qu’il s’agissait «d’un site de tout premier ordre en ce qui concerne l’histoire médiévale du Limousin». «Nous ne nous y attendions vraiment pas.

Au-delà du simple aspect pécunier, cela va donner un coup de projecteur sur Comborn. C’est la reconnaissance de 20 ans d’effort»,

commente Jean-Pierre Bernard. Si la somme récoltée ne sera connue qu’en décembre prochain car un 2e tirage aura lieu en septembre à l’occasion des Journées du Patrimoine, les chatelains savent déjà à quoi ils emploieront cet argent. «Les travaux les plus urgents concernent la sauvegarde des ruines de la chapelle et de la tour du XVe grâce à une méthode de cristallisation. Ensuite si la dotation nous le permet, nous envisagerons la restauration de la façade du logis XVIIIe, la réfection de la toiture de la grange ainsi que le déblaiement des remparts situés au nord», énumère le propriétaire. Une souscription en ligne sera bientôt ouverte sur le site de la Fondation du Patrimoine.