Fil info
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

Feuyas'tival (87) : quand la musique rejoint l’écologie

Dournazac

La 2e édition du Feuyas’tival de Dournazac (87), débarque les 16 et 17 août sur le site du Moulin de Feuyas, un vaste domaine préservé situé en plein cœur du parc naturel régional Périgord-Limousin. L’an dernier, ils étaient plus de 600 à avoir assisté a ce festival qui allie écologie et musique.

Organiser un «festival de musique éco-responsable en pleine nature», un rêve qui a longtemps animé une bande de copains qui, il y a une année, ont réussi à matérialiser ce rêve pour en faire une réalité.

Déclarée officiellement le 15 décembre 2016 sous la forme d’une association Loi 1901, l’équipe organisatrice du Feuyas’tival est revenue sur la réussite de la première édition de cet «éco-festival», un événement qui a drainé plus de 600 personnes l’an dernier, à l’occasion de son lancement : «Au départ, on était une quinzaine de personnes à lancer le festival, par la suite, d’autres personnes nous ont rejoints et le mouvement s’est agrandi» note Adrien Ozanon, chargé de communication pour le Feuyas’tival, puis d’ajouter : «Aujourd’hui nous sommes plus de 50 personnes pour assurer le bon déroulement du festival». Comptant sur cette belle lancée, le Feuyas’tival espère bien pérenniser. Et pour ce faire, une campagne de financement participatif a été mise en place. Cette dernière a permis, grâce à une cinquantaine de donateurs, de récolter plus de 2 500e, un montant qui répond à l’objectif fixé au tout début de la cagnotte. Un autre objectif toujours plus ambitieux attend l’équipe, celui d’attirer entre 800 et 1 000 personnes pour cette nouvelle édition.

Un concept

Le Feuyas’tival allie harmonie, musique et nature à travers une importante diversité artistique et culturelle. Ce festival se veut inter-générationnel, avec un programme diversifié pour les petits et les grands. De plus, le côté écologique est très présent à travers la mise en place d’un éco-village temporaire ainsi que des interventions de conférenciers qui permettent aux festivaliers de découvrir des alternatives environnementales et sociétales. Le festival s’est installé sur le site du Moulin de Feuyas, un vaste domaine isolé au cœur du parc naturel régional Périgord-Limousin, dans la commune de Dournazac (87). Sa localisation en zone naturelle protégée « Natura 2000 » implique une gestion durable du site. Afin de diminuer l’impact sur l’environnement, les organisateurs ont développé une logistique éco-responsable, avec l’installation de toilettes sèches, l’utilisation d’éco-cups, de savons biodégradables, l’approvisionnement en produits locaux ainsi que l’installation de vélos pour l’alimentation électrique (lumières de l’allée principale, scène de l’éco-village), avec la participation ludique des festivaliers. À ce propos Adrien Ozanon explique : «Dans le groupe, on est tous sensibles à la question environnementale, de plus, le site est situé dans une zone naturelle protégée, ce qui nous pousse à faire plus attention à la gestion et à la protection du site avant, pendant et après le festival». Par ailleurs, les organisateurs souhaitent construire une relation solide avec les habitants de la région en participant à la dynamique locale. L’équipe a d’ailleurs participé à la fête de la châtaigne de Dournazac et a même organisé un repas avec les habitants sur le site le 18 mai dernier, une bonne initiative qui favorise l’entente et l’entraide entre habitants locaux et organisateurs de festival.

Scène
flottante

Cette année, les organisateurs ont voulu créer une atmosphère de rencontres et de partages en favorisant une programmation musicale variée alliant rock, soul, reggae, techno, électro, dub et des variétés françaises. L’accent sera mis sur la découverte d’artistes émergents, de la scène locale et nationale. Cette nouvelle édition verra la réorganisation de la scène principale, celle-ci sera désormais pleinement intégrée au site du Moulin de Feuyas. Une seconde scène sera installée à l’occasion sur la presqu’île, tandis que la dernière sera quelque peu singulière, puisqu’il s’agit d’une scène flottante. De quoi permettre au public de profiter de la fraîcheur de l’étang.

Les tarifs ( camping inclus) :

Pass vendredi soir : 10€

Pass samedi soir : 15€

Pass week-end (vendredi + samedi) : 20€

Gratuit pour les -12 ans

Billeterie :

https://www.helloasso.com/associations/feuyas-tival/evenements/feuyas-tival-eco-festival-demusique-le-16-17-aout-2019-moulin-de-feuyas-87

 

Photo : Une équipe motivée pour ce festival original qui gagne à être connu. (Photo DR)