Fil info
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF
19:30Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés -> https://t.co/Dy68bmW5qL
19:28Châteauroux : Des sportifs de l’extrême attendus à la Martinerie -> https://t.co/uoWq7XKQiS
19:23Indre : La ministre des Transports se veut rassurante sur le POLT et l’A20 -> https://t.co/u8JcL2TKc8
19:03Campagne : Un été d’animations à Campagne -> https://t.co/esGfgfTlHM
18:53Dordogne : Chez les pompiers la maison brûle | L'Echo https://t.co/f4ISQR8c76 via
18:27Dordogne : Chez les pompiers la maison brûle -> https://t.co/LRQ9PrlL19
16:13Sarlat-la-Canéda : Très beau spectacle de Peiraguda aux Enfeus -> https://t.co/27Ysxk7s1p
16:10Sarlat-la-Canéda : Ferveur pour la fête Nationale -> https://t.co/lTf90hZ07T

Aux Cars (19), on sent le souffle gallo-romain

Montagne Limousine

Comme chaque année depuis plus de 10 ans, quand arrive le 14 juillet, le site des Cars (19), au cœur du plateau de Millevaches, prend vie. Marché gallo-romain, ateliers d’initiation à l’artisanat lémovice, reconstitution d’un camp gaulois, banquet d’époque, balades, conférences, spectacles... sont au menu.

 

Situé en Corrèze, sur le plateau de Millevaches, entre les communes de Saint-Merd-les-Oussines et Pérols-sur-Vézère, le site des Cars est l’un des plus remarquables sites antiques du Limousin. Il mène sur la trace de ces Gallo-Romains venus s’installer sur les terres de Haute-Corrèze au IIe siècle après J.-C. Qui étaient-ils ? Comment vivaient-ils ici ? Les pierres millénaires de ce site donnent quelques indices. Du chaos des blocs de granite bien équarris situé sur les hauteurs du site émergent deux mausolées. En contrebas, les vestiges de pierre dessinent le plan d’une riche villa certainement nichée au cœur d’un vaste domaine agricole. On se prend alors à rêver la vie que pouvaient mener là les Gallo-Romains du IIe siècle.

 

Gestes millénaires

Les 13 et 14 juillet, ce rêve prendra corps, à sa manière. Le son du marteau sur l’enclume, la musique, l’odeur du cochon de lait rôti, les gestes millénaires, les costumes… Au milieu du marché gallo-romain, du bois des jeux et de l’artisanat lémovice et du camp gaulois ainsi qu’au fil des visites guidées, saynètes et conférences, le visiteur du XXIe siècle pourra goûter, écouter, expérimenter, s’initier et s’imprégner de la culture gallo-romaine. Il saisira peu à peu qui étaient ces Gaulois du Limousin, les Lémovices, et comment leur civilisation a rencontré et dialogué avec celle des envahisseurs romains. Une fête mêlant à la fois connaissance historique et plaisir des sens, à l’image du spectacle de fin de journée par le duo de clowns Les Mythos alliant humour et référence à l’antiquité.

 

Un moment convivial et festif

C’est l’association «la Villa des Cars en fête» récemment rebaptisée «Gallo-Romains en fête» qui, depuis plus de 10 ans, organise cet événement, soutenue par le Département de la Corrèze et Haute Corrèze communauté, ainsi que les communes de Bugeat, Meymac, Pérols-sur-Vézère et Saint-Merd-les-Oussines et le musée d’Archéologie et du Patrimoine Marius-Vazeilles. L’objectif : mieux faire connaître l’époque gallo-romaine et le site tout en offrant aux visiteurs, d’ici ou d’ailleurs, un moment convivial et festif. En amont de l’événement, l’association organise sorties, ateliers et conférences animés par des intervenants de renom qui œuvrent eux aussi à la transmission de la culture gallo-romaine.

Marius Vazeilles (mort en 1973 à Meymac) qui a donné son nom au musée, était un député communiste du Front Populaire. Très érudit, il a fait beaucoup dans ce secteur, pour l’archéologie mais aussi pour la forêt. C’est lui d’ailleurs qui a mené les premières fouilles sur le site des Cars.

Fils d’un garde forestier, sorti major de l’École des Barres, Marius Vazeilles enseigne d’abord comme instituteur stagiaire à Saint-Sauves-d’Auvergne. Entre 1911 et 1912, il occupe le poste de garde général des Eaux et Forêts à Mauriac. En 1913, il est détaché au service des améliorations agricoles et s’installe à Meymac.

 

Une visite au musée Marius-Vazeilles pour compléter

Pendant la guerre, il est mobilisé. Mais, en 1915, il est détaché de l’armée sur l’intervention d’Henri Queuille pour mettre en valeur le plateau de Millevaches. Il répertorie de façon détaillée cette région et, en 1917, il publie son ouvrage «Mise en valeur du plateau de Millevaches», lequel demeure encore l’un des ouvrages fondamentaux de l’aménagement forestier et agricole.

En 1919, il quitte l’administration des Eaux et Forêts, devient pépiniériste puis expert forestier à Meymac. Il met au point au puy Chabrol l’implantation de près de 400 nouvelles espèces forestières (surtout des résineux) inconnues dans la région et plante 38 hectares d’arboretums.

Également passionné d’archéologie, Marius Vazeilles devient un spécialiste des époques gauloises, gallo-romaines et mérovingiennes, dont il met en évidence les traces sur le plateau de Millevaches. Il fouille inlassablement, classe et publie ses découvertes qu’il rassemble en collections parfaitement répertoriées. Une visite au musée qui porte son nom s’impose tant qu’on est dans le secteur. Les Cars vous donnent donc rendez-vous samedi et dimanche, de 10h à 18h pour profiter de ce moment historique, festif et joyeux ouvert à tous.

 

Photo : Petits et grands trouveront leur bonheur ce week-end sur le site des Cars. (Photo Lisa Mélia)

 


Les Cars en fête

Les Gaulois s’invitent chez les Romains les 13 et 14 juillet. Le site des Cars s’anime et remonte le temps. Tanialos, un campement gaulois s’installe pour les deux jours. Les deux journées se déroulent sur le même programme. A 8h30, balade nature ; à 10h, marché gallo-romain ; à 13h, banquet gaulois. Artisanat, métiers de bouche, ateliers de reconstitution historique, conférences... sont au programme. A 17h, un spectacle théâtral intitulé «Les Mythos» est programmé.
Le site des Cars est ouvert à la visite libre toute l’année. Des panneaux pédagogiques renseignent le visiteur. En juillet et août, les après-midis, des guides se tiennent gratuitement à leur disposition. Les Ruines des Cars se situent entre Saint-Merd les Oussines et Pérols-sur-Vézère.


Expo «Etonnants gaulois»

A voir jusqu’au 3 novembre au musée d’archéologie et du patrimoine «Marius Vazeilles», du 1er juillet au 31 août, tous les jours sauf le lundi de 10h à 12h et de 14h30 à 18h30.Tarifs : 5 euros (plein), 3 euros (réduit), visite guidée à 6 euros.
Infos sur www.mariusvazeilles.fr.