Fil info
19:02Châteauroux : Les collégiens s’initient aux élections européennes -> https://t.co/IcRNK6ODV3
19:01Indre : Ils seront au festival Darc cet été -> https://t.co/6VhXbGIlzL
18:46Corrèze : Village éphémère pour service durable -> https://t.co/JI7L2cyQyP
17:35# # - -Vienne : L’éducation par le sport prend ses marques dans l'Ouest-Limousin -> https://t.co/Wxfgs7ZXl1
15:44France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/1kglhvP5Ce
15:37Le Blanc : Et pourquoi pas une grainothèque à la médiathèque ? -> https://t.co/7afZJWkz4f
15:36France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/t8T1dFlFYN
15:28La Châtre : Futurs virtuoses sur scène -> https://t.co/3RBxPCh9VO
07:35# # - -Junien : L’oiseau rare, conté par Sandrine Gniady, c’est demain à la médiathèque -> https://t.co/tGwdvHOC7d
07:34# # - -Junien : Faites des livres : plus qu’un festival ! -> https://t.co/RwgwcP7Wak
07:30# # - : Une meilleure desserte de La Bastide pour une meilleure attractivité -> https://t.co/a5tUGGCzF6
07:27# # - -Vienne : Les militants des droits humains font bloc autour d’Aziz -> https://t.co/xZ2Oanw5UD
07:25# # - -Vienne : USEP et FOL, l’accès à l’éducation comme leitmotiv -> https://t.co/6MhDw5Q8N0
07:23Région : Pour une meilleure reconnaissance des AESH, ’un métier tout à fait essentiel -> https://t.co/b3a49EiU43
07:21Région : Reconnaître le préjudice des proches de victimes -> https://t.co/GV8EM0BkxN
07:18Région : Loi mobilité, LOM : Urgence ligne POLT argumente -> https://t.co/U0bz5uAN87

Les 75 ans de L’Echo s’exposent à la Maison du peuple de Limoges

Culture

 Jusqu’au 31 décembre et même plus si affinités, l’Institut d’histoire sociale du Limousin fait une place à l’exposition des 75 ans de      L’Echo.Les Unes, les événements marquants de notre journal, les scoops, les articles qui ont eu un fort retentissement... toute cette histoire de L’Echo qui part de la période de Résistance et s’étire jusqu’à nos jours, est ainsi accrochée aux cimaises de la Maison du Peuple à Limoges. L’exposition a déjà été présentée dans le hall de notre journal à Limoges, mais aussi dans une salle municipale, l’espace d’une journée.Et c’est bien parce qu’elle méritait «une place plus importante sur la ville» que l’Institut d’histoire sociale du Limousin a décidé de la présenter à la Maison du Peuple, rue Charles-Michels à Limoges, explique la présidente de l’Institut Michèle Baracat.La Maison du Peuple, c’est la maison de la CGT, «mais elle a aussi une vocation culturelle et d’ouverture et  pour ça, nous utilisons le hall et la salle des fêtes» poursuit Michèle Baracat. «L’objectif est que nous ayons toujours une exposition dans le hall, c’est une façon de redonner sa pleine vocation à cette Maison du peuple.»Avant l’exposition dédiée aux 75 ans de L’Echo, la Maison du Peuple a accueilli celle de «Un siècle de luttes en Limousin», puis une autre dédiée à la lutte des femmes. Le fil rouge est là. «Nous accueillons cette expo de L’Echo, pour ce que ce journal représente. C’est une voix singulière et particulière dans un contexte de monolithisme de la presse. Le pluralisme doit plus que jamais vivre car on a besoin de bien comprendre les choses» poursuit Michèle Baracat. «Dans un mouvement social, il faut comprendre ce qu’il se passe et pour comprendre, il faut analyser les éléments économiques qui découlent du capitalisme financier mondialisé. Les souffrances et injustices que vivent les gens aujourd’hui ne viennent pas de rien. Il y a une presse qui en parle et analyse.»«Il y a une stratégie qui consiste à décrédibiliser les organisations syndicales ; on a perdu le sens de pourquoi il y a des organisations collectives de salariés» abonde Michèle Baracat.Dans une brève intervention, Olivier Mouveroux, directeur du journal, a remercié l’Institut pour cette invitation. «Les liens qui nous unissent avec la CGT sont forts. On peut voir sur cette exposition, les nombreuses Unes qui sont le reflet des combats que la CGT a menés ; on y découvre cette aspiration à la transformation sociale.»«C’est votre journal, n’hésitez pas à vous en servir» devait conclure Olivier Mouveroux devant les militants CGT présents à cette inauguration.C’est un verre de l’amitié partagé par tous en ce mercredi soir qui a conclu ce vernissage. - Exposition, «Les 75 ans de L’Echo», visible à la Maison du Peuple, rue Charles-Michels à Limoges, jusqu’au 31 décembre.C.A.