Fil info
18:44Creuse : Les ex GM&S ne veulent pas se rendre invisibles | L'Echo https://t.co/4rYUPrXUOt via

Les dix ans de «Tous au resto !» à fêter autour d’une bonne table

L’opération limousine «Tous au resto !*» est de retour du 12 au 18 novembre. Elle souffle cette année sa dixième bougie, mais le principe reste le même : pour un repas acheté, un repas offert. à ne pas confondre avec l’événement «Tous au restaurant» lancé au niveau national par le chef Alain Ducasse, qui se déroule sur le même principe durant le mois d’octobre.
L’événement se déroulera à nouveau sur l’ensemble du territoire limousin avec 70 restaurants participants. La majorité se trouvent en Haute-Vienne avec 41 établissements dont 12 nouveaux, 17 en Creuse et 12 pour la Corrèze. «Tous au resto est attendu par les consommateurs comme par les restaurateurs qui vont s’attacher à proposer des menus variés avec comme point commun de mettre en valeur des produits régionaux, se réjouit Pierre Massy, président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Limoges et de la Haute-Vienne qui porte cette opération en partenariat avec les CCI de la Creuse et de la Corrèze. C’est une sorte de fête du goût et de la table qui permet de vanter la qualité de nos terroirs et les
savoir-faire des métiers de la restauration, des métiers difficiles qui recrutent et sont un facteur de développement territorial important».
Si les réservations sont déjà
ouvertes, elles sont moins conséquentes que les années passées. Pour Brigitte Brissaud, gérante du restaurant limougeaud Le Relais Limousin «cela reflète la manière de consommer. Les gens se décident de plus en plus au dernier moment». D’où la nécessité pour les restaurateurs de s’adapter, malgré une main-d’œuvre difficile à trouver. Beaucoup comptent d’ailleurs sur «Tous au resto !» pour redorer leur blason. «Il faut que l’on utilise un langage plus positif sur nos métiers. Nous avons fait des efforts sur les horaires, sur la logistique... Pour les salaires, c’est plus compliqué car nous sommes des artisans et devons faire avec un gouvernement qui nous ponctionne, mais rappelons que nos métiers sont faits
d’amour et de passion», souligne Guy Queroix, le chef de La Cuisine du Cloître à Limoges, qui ne sera pas là que pour concocter de bons plats mais aussi pour expliquer aux clients sa façon de travailler, autour des circuits courts et de la saisonnalité.
De 18 à 125 euros, les propositions sont diverses allant du chaleureux bistrot de quartier au restaurant étoilé, en passant par une soirée plus insolite au Tapis Rouge. Le cabaret limougeaud fait partie des nouveaux établissements participants, et propose comme les autres un dîner, mais ici suivi d’un spectacle. «Bref il y en a pour tous les goûts et surtout pour toutes les bourses, résume Dominique Cruzelaud, président du club Cafés Hôtellerie Restauration de la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne, et aubergiste à Saint -Martin-Terressus (87). Pour les personnes au budget restreint, c’est l’occasion d’aller au restaurant et pour les autres d’aller dans des établissements où ils ne
peuvent aller habituellement».
Mégane Lépine
Réservation obligatoire directement auprès des restaurants participants. La liste est disponible sur le site www.tousauresto.fr, avec pour chaque
établissement le menu proposé.