Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

David Paquet récompensé

16e prix sony-labou-tansi des lycéens

C’est à David Paquet qu’a été attribué le prix Sony- Labou-Tansi 2018 pour sa pièce «Le brasier».
Ce prix est une des actions du Pôle de ressources pour l’Education artistique et culturelle, initiée par le réseau Canopé de Nouvelle-Aquitaine, animée par l’atelier Canopé 87 et le rectorat de Limoges.
Un partenariat avec la Maison des auteurs des Francophonies en Limousin.
Dramaturge québécois né en 1962 à Hawkesbury, David Paquet est un fidèle des Francophonies. Déjà en 2014, il avait  reçu ce même prix pour sa deuxième pièce «2h14». A travers une langue intelligente, singulière et jouissive, il entraîne le lecteur dans des univers déjantés, à l’imaginaire éclaté. Comédie féroce et noire, drame héréditaire, l’auteur de «Le brasier» a reçu  pour ce texte le «prix auteur dramatique 2016/2017». Trois parties composent la pièce  qui met en scène trois générations qui se succèdent, trois femmes, et des triplées qui brûlent de douleur : «Le bûcher»,  «Les dragons» et  «La fièvre». Dans «Le bûcher», Claudine fait des gâteaux qui ne sont pas bons, elle leur parle et s’invente une vie qu’elle n’a pas vécue. Claudette est la mère de Gabriel. Quand il n’est pas sage, elle l’enferme dans une cage, mais il s'enfuit et met le feu à la maison. Quant à Claudie qui est la marraine de Gabriel, elle a contraint le facteur à lui faire un enfant.
Avec «Les dragons», Clément, qui est un joueur invétéré rencontre Carole qui vient de perdre son chat. Ils décident de jouer à un jeu de rôle «Des dragons et des rois». Ainsi débute leur histoire à l’issue de laquelle on découvrira que Carole a été reçue par la Poste avec un biberon et que Clément a été retrouvé dans les décombres d'un incendie au milieu de trois femmes mortes...
Dans la troisième partie, «La fiè-vre», nous rencontrons Caroline, la fille de Carole et Clément. Elle est attirée par les tueurs en série. Elle aura une aventure d’un soir avec l’un d’eux, surnommé «le marteau», tombera enceinte et donnera naissance à... des triplées.
Cette saga, intergénérationnelle parle d’héritage, de famille, d’amour, de filiation, de perdition et de solitude.
Pour cette 16e édition, ce sont 1.300 lycéens, soit 60 classes de 37 établissements qui ont décerné le prix. Ils représentaient 8 lycées de l’académie de Limoges, 24 des autres académies (dont 5 ultra-marins) et 5  lycées à l’étranger : Bénin, Cambodge,  Hô Chi Min Ville et 2 au Gabon.)
Après avoir remercié les 11 jeunes filles qui ont travaillé à la mise en espace de son texte, David Paquet saluait en les remerciant, l’engagement des professeurs et soulignait : «... qu’en France, comme au Québec, on sous-paye les gens qui s’occupent d’arroser la pépinière du futur».
Pour l’auteur qui reconnaît passer ses journées entouré de personnages imaginaires,... la création et la fiction sont le monde de tous les possibles, c’est le monde dans lequel il se trouve complètement li-bre. Le texte est paru en septembre 2016 aux éditions Lemeac.
              Josette Balanche