Fil info
22:11Région : Affaire Séréna : la mansuétude du tribunal -> https://t.co/yYQ0g4te0e
20:26 Savoureux
19:28 En effet elle n a pas fait de détention
18:55 Superbe.. mais pour accueillir qui au fait ? un club de fédérale2 ? C… https://t.co/GsIZVCdmIs
18:54Indre : « Frontières » : une exposition et plein de beaux projets -> https://t.co/7RJPVjYWGK
18:52Indre : Le rendez-vous des gourmands -> https://t.co/hWZR7Gizw0
18:42Dordogne : La grande inconnue de la vague des gilets jaunes -> https://t.co/t1FplAYN4o
18:40Dordogne : Le coût des routes divise -> https://t.co/zXjKiDKk3X
18:27Tribunal : affaire d'attouchements et d'abus à l'ADAPEI https://t.co/ylIJAphtd6
18:12 Non, pardon. Je croyais qu'elle était en préventive, ce qui n'est pas le cas.
18:01 Donc en fait, elle ne retourne pas en prison ?
17:55RT : Ouverture du de à 9h au Parc des Expositions Venez découvrir les formati… https://t.co/zHuGcAFFLY
17:49RT : Depuis le drame de la rue d'Aubagne, plus de 800 personnes ont dû évacuer leur appartement à Marseille, principe de… https://t.co/ReAEYejqij
17:47RT : La plus grande carte postale de tous les temps a été déployée sur 2.500 m² d'un glacier suisse, pour attirer l'atte… https://t.co/LpNadbRX5P
17:32RT : En raison des risques de de , la Maison du V'Lim sera exceptionnellement fermée durant la journée du 17 novembre.
17:28sursis*
17:13Périgueux : Des mesures concrètes aux effets immédiats -> https://t.co/yaMTktzOeL
17:10Périgueux : La DDCSPP hors les murs -> https://t.co/w2EjdHa3Du
17:08Beynac-et-Cazenac : Déviation : nouvelle opération coup de poing -> https://t.co/AHEYXlstN4
17:08RT : Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:08RT : Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:07 Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:05Dordogne : Le changement de nom de la CAB au cœur des polémiques -> https://t.co/PWbJU8IF77
17:04Bergerac : Le changement de nom de la CAB au cœur des polémiques -> https://t.co/tTV9SEmfOT
16:53Uzerche : Les collégiens en Turquie -> https://t.co/m6U7AHPo0t
16:52RT : Demain, de 13h à 18h, le nouveau stade de ouvre ses portes au public. Une visite guidée dans les couliss… https://t.co/ZNZFqnunB1
16:50Demain, de 13h à 18h, le nouveau stade de ouvre ses portes au public. Une visite guidée dans les couliss… https://t.co/ZNZFqnunB1
16:41Sarlat-la-Canéda : Une bonne comédie à la française -> https://t.co/BY1gscHpmH
16:38Sarlat-la-Canéda : Une première réussie pour Vianney -> https://t.co/Fct6hoVJ3y
16:18RT : On aurait besoin de bénévoles pour la collecte nationale. Vous seriez prêt à venir nous aider le weekend du… https://t.co/WZYy9k5wxl
16:15RT : 📹Le groupe Keltas vient de sortir son nouveau clip tourné au Mont-Gargan dont le Département est propr… https://t.co/xBBWpi5fkl
15:52Le Blanc : Le dessinateur de presse Placide à la rencontre de collégiens -> https://t.co/4HcESCJMUU
15:50Dordogne : La vie d’un maquis à la loupe -> https://t.co/qNUoWKbiRl
15:47Périgueux : Une convention qui sécurise le site universitaire -> https://t.co/cn8rSzDpTW
14:58Région : Ce qu'il faut savoir à cette heure -> https://t.co/3619hrn9iL
12:15RT : 👉🏻 Information confirmée : Le se sépare de London Perrantes et annonce l’arrivée de Jordan Taylor.
11:59RT : Journée du 17 novembre : Annulation des transports en commun et perturbations diverses des services de Limoges Mét… https://t.co/dnNy56L6Yp
11:32Journée du 17 novembre : Annulation des transports en commun et perturbations diverses des services de Limoges Mét… https://t.co/dnNy56L6Yp
11:30Journée du 17 novembre : le communiqué de la préfecture. https://t.co/aEDrfUM0Bi
10:54Corrèze : Les AESH à la porte de l’école inclusive ? -> https://t.co/Dw5jcE5tnw
10:01Sport : Gilets jaunes: les rencontres de foot reportées -> https://t.co/1fU1SNOCAm
07:57Région : Plusieurs loups en Haute-Vienne -> https://t.co/wuXcKNRFWY
22:56Région : Affaire Séréna : Un procès pour l’exemple ? -> https://t.co/r2TLnLKbVF

Steva: le dernier avertisseement

Social

Quelques jours après avoir appris l’indigence des solutions de reprise de leur entreprise, les 114 salariés de l’entreprise Steva de Bessines (87) ont tous manifesté hier. Avec une opération escargot sur l’A20 avant une distribution de tracts à La Croisière (23). Une opération qualifiée de «gentille» car le ton pourrait vite se durcir.

 Si l’on pouvait craindre de l’abattement après l’absence d’offre de reprise digne de ce nom, les salariés de Steva ont plutôt montré hier la volonté d’en découdre.«Pour l’heure c’est une action gentille mais ce sera la dernière», tonne Bruno Grimaux (FO). L’opération escargot de Bessines à La Croisière puis le blocage du carrefour pour une distribution de tracts apparaissent ainsi comme une dernière sommation avant des actions «beaucoup plus grandioses». Pour les 114 salariés qui se sont tous mobilisés hier, la seule lettre d’intention présentée par le groupe Bowden au tribunal de commerce de Lyon n’est pas raisonnable. «S’il s’agit de transformer notre entreprise en simple site de production en faisant une croix sur les métiers du développement, ça ne tiendra pas, estime Bruno Grimaux. D’autant que les conditions de reprise actuellement présentées supposent d’importants sacrifices pour le peu de salariés qui seraient conservés. «On parle notamment de supprimer la prime de vacances et de ne payer notre 13e mois qu’au prorata des mois où le nouveau repreneur arrivera. Cela veut veut dire qu’on perdrait de 9 à 10/12es de ce 13e mois. Ce n’est pas acceptable.»Au gré de neuf changements de noms opérés ces dernières années, Steva Limousin a déjà vu son effectif fondre de plus de moitié. «Avec les trois derniers plans, on a perdu beaucoup de monde, déplore  Eric Benoiton, secrétaire du CHSCT pour FO. Altia a fait beaucoup de mal en rachetant les bâtiments pour rien du tout puis en créant une SCI et en se versant des loyers à hauteur de 250.000 euros par an. Les gens comme ça, ils ont l’argent, ils ont le pouvoir et ils sont intouchables. Au tribunal, ils n’étaient pas là mais ils étaient défendus par une dizaine d’avocats.» Dans un contexte de ras-le-bol, de démotivation mais aussi de colère des employés parce qu’«aujour-d’hui, chacun de nous est sur la sellette», Eric Benoiton sait aussi que les candidats à la reprise «font durer le plaisir, pour récupérer le plus de pognon possible.»Une situation particulièrement pénible à supporter. Avec 31 ans de boîte au compteur, Jean-Michel se souvient de l’époque où «c’était une entreprise familiale, on savait pour qui on travaillait. Puis, on a été jugé trop petit et on nous a dit qu’il fallait nous rapprocher des grands groupes. Alors, les financiers et les fonds de pensions ont débarqué et ça  a été le début des problèmes.» A 53 ans et neuf années au moins avant la retraite, il sait qu’il est «dans une tranche d’âge où ce n’est pas facile de retrouver du travail. Et puis on a notre vie ici. Je sais bien que notre cher président dit qu’il faut être mobile mais il faut comparer ce qui est comparable.» Car avec un petit salaire, changer de région est un pari bien audacieux pour un ouvrier d’une usine d’emboutissage.Alors avant d’en arriver à cette extrémité, les Steva Limousin sont bien décidés à mettre la pression sur les décideurs. «On a bossé, on a cotisé, maintenant il faut nous aider. Car à force de ne plus avoir d’industries, il n’y aura plus rien du tout» estime Bruno Grimaux. Considéré quelquefois comme un peu fougueux, le salarié explique au contraire que son syndicat a permis de contenir la colère qui gronde. «Il y en a déjà qui veulent durcir le mouvement... Mais si on ne répond pas à nos demandes, on sera là à leurs côtés.»