Fil info
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.
15:57Châtillon-sur-Indre : Une semaine magique à Poudlard avec l’accueil de loisirs -> https://t.co/lXc93O8AR3
15:56Argenton-sur-Creuse : Un auteur « préhistorique » à la Maison de la Presse -> https://t.co/f8PoYa5mVT
15:55La Châtre : Soixante exposants et Anaïs Delva attendus à la foire-exposition -> https://t.co/yNDpSn0VIJ
15:44Montignac : Le 8e art à l’honneur à Montignac -> https://t.co/309rQBfHRy
15:42Trélissac : L’engagement d’un homme de bien -> https://t.co/pN2XV7nlpj
12:33RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : Près de 1000 personnes, Bravo ! C'est tout simplement le plus grand meeting du à depuis 1… https://t.co/w9FZVYnR4u
12:29RT : Salut l’artiste ! Passe le bonjour à NOIRET et ROCHEFORT... Ils sont désormais ensemble nos Grands Ducs et on les p… https://t.co/yaKY3NndGV
12:26RT : “J’ai la patate” entame avec bonne humeur ce dernier mois de campagne. Via . https://t.co/MFR1ucQRKl
12:26RT : . avait crevé l'écran lors du débat de France 2, il veut aujourd'hui redonner de l'oxygène au PCF. ⬇️ B… https://t.co/UCmakxP009
12:26RT : Européennes. Ian Brossat est politiquement bon, il est jeune et il est unitaire. Pourquoi s’étonner que sa campagne… https://t.co/8JJLwvadoE
12:25RT : ❤❤❤ https://t.co/pPgsCX7fz5
07:51France : Décès de Jean-Pierre Marielle, dernier grand duc du cinéma français -> https://t.co/KkfccixTnN
07:47Région : Rendez-vous avec la lune -> https://t.co/rrGo9RGIYc
07:45Région : La transhumance des moutons sur les pâturages du plateau -> https://t.co/kSXzNNa6UH

Chaussettes Broussaud (Les Cars, 87) de paire à paire depuis 1938

Alors que l'automne vient

Chez les Broussaud, on fabrique des chaussettes de père en fils depuis trois générations. L’entreprise octogénaire installée aux Cars (87) retrouve aujourd’hui une seconde jeunesse grâce à l’envie et la vision d’Aymeric et de son épouse Alexandra. Chez eux, modernité va de pair avec savoir-faire. Succédant à  Henry et Adrienne et Gérard et Brigitte, Aymeric et Alexandra ont repris avec succès l’entreprise familiale. Ils surfent aujourd’hui sur la vague du made in France, voire du made in Limousin avec notamment «Les Chaussettes des Limousins». Reparti de zéro en 2006, c’est en développant un esprit start-up appliqué à l’industrie que le couple a réussi à redorer l’image de Broussaud. Car l’entreprise qui a compté jusqu’à 220 salariés, a aussi connu bien des tourments. à peine sorties d’un dépôt de bilan en 1995 et d’un sévère plan de redressement sur dix ans, les chaussettes sont placées en liquidation judiciaire en 2006 et encaissent de plein fouet les effets conjugués de la crise de 2008 et de la concurrence asiatique. D’où la nécessité d’une remise en question avec l’aide de l’association Patrium (voir encadré). «Mes grands-parents travaillaient pour de grands marchés comme l’armée, mes parents étaient très orientés grande distribution, et nous, nous produisons quasi exclusivement pour des marques et le web, indique Aymeric Broussaud. Avec Patrice Cassard nous sommes d’ailleurs les premiers à nous être engouffrés dans la brèche du web, ce nouvel eldorado, en 2008».  Un million de paires par anAujourd’hui, l’entreprise produit près d’un million de paires de chaussettes par an auxquelles s’ajoutent collants et sous-vêtements. Unies ou à rayures, à pois ou à paillettes, brodées d’un logo, courtes ou hautes... Avec 600 coloris disponibles et 17 tonnes de bobines de coton en stock, les fabricants peuvent répondre à n’importe quelle demande, de la plus simple à la plus farfelue. 40 salariés se relaient en 3-8 pour assurer une production 24 heures sur 24. Du dessins des modèles au conditionnement en passant par le tricotage, le retournage (retourner la chaussette afin de la préparer pourl’étape suivante), le remaillage (réaliser la couture du bout du pied), le formage (le repassage),  ou encore l’appairage et le piquage, tout est maîtrisé au millimètre de fil près grâce à une technologie de pointe mais aussi au savoir-faire des salariés. Le contrôle qualité est ainsi toujours effectué paire à paire. Un gage de qualité qui a séduit plusieurs dizaines de marques, dont Royalties, Badelaine, le très en vogue Slip français ou encore Mosaert, la marque du chanteur Stromae et son épouse Coralie Barbier. Broussaud en possède deux : Les Chaussettes des Limousins, et Maillebike dont la gamme plus technique est spécialement dédiée aux passionnés de vélo et de moto. Deux collections composées de 100 à 150 modèles sont réalisées chaque année. Chaussettes à emporterSi les façonneurs de chaussettes pour toute la famille vendent leurs produits principalement via le web, ils en écoulent aussi une grande partie dans leur magasin d’usine. «En 2013, alors que nos erreurs de production et nos invendus étaient achetés des miettes par des revendeurs, on a eu l’idée d’ouvrir notre magasin d’usine. Et ça a marché. Il est aujourd’hui notre cinquième client en terme de chiffre d’affaires», souligne Aymeric Broussaud. Des travaux ont été réalisés cette année pour agrandir cet espace de vente. Les produits sont désormais présentés sur 200m2, contre 80m2 auparavant, à des tarifs compétitifs. Pour faire découvrir son savoir-faire au grand public, l’entreprise organise des visites dans le cadre des journées du patrimoine. Celles programmées à 10h30 et 14h30 sont déjà complètes, mais il reste quelques places pour celle de 15h30. Réservation obligatoire au 05.55.36.92.46.Par ailleurs, la braderie annuelle aura lieu du 31 octobre au 4 novembre.