Fil info
16:40Dordogne : Cancer du sein : l’appel à la mobilisation est sonné -> https://t.co/0ZXXooPezc
16:27 invité itinéraires culturels du Conseil de l’Europe à Görlitz (Allemagne) pour parler stratég… https://t.co/ZUM51f9Mju
16:24Bonneuil : Le domaine du Riadoux mêlera cyclisme et handicap samedi -> https://t.co/GUOYTLcjMM
16:22Saint-Marcel : L’ASSAAM, véritable moteur du musée d’Argentomagus -> https://t.co/xwDGV2SGYb
15:44Atur : Atur : les investissements continuent -> https://t.co/DkPLh0JbWm
15:40Périgueux : Dénoncer les entreprises finançant l’armement nucléaire -> https://t.co/q8RYy1Y6rn
15:37Périgueux : Le droit à la vie quotidienne -> https://t.co/zM8tGmRIe2
12:23RT : Dernière minute. Barcelone annonce fermer ses ports au réfugié . Elle cherche une solution à l’échelle… https://t.co/6fDQfD5Tfu
12:22RT : Manuel Valls réfugié politique à Barcelone https://t.co/3jHpUAn7tt
12:21RT : Ce soir au , la droite a voté contre un projet de logements sociaux dans le 16e et contre l'installa… https://t.co/lbn3BitBTv
12:20RT : L’émission « L’Heure des Pros » n’a jamais aussi bien porté son nom. https://t.co/BTCsN5Y9Uv
12:20RT : Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
12:19RT : . ce qu'on veut mette en évidence c'est la réalité de la vie. On n'acceptera pas les situations de dé… https://t.co/LsSZuYTSVO
12:19Ce soir à 19h, espace Simone-Veil, Limoges, conférence des Amis du musée des Beaux-Arts sur l'artiste Mary Cassatt,… https://t.co/G0RVuCLnji
11:48Avant de faire des travaux coûteux le long des quais il serait plus judicieux, utile et respectueux de faire un gou… https://t.co/rioDkdorBr
11:14Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE

Les résistances se rassemblent

ADS, Europe Ecologie-Les Verts, Génération-s et le Parti communiste vont expérimenter, le 20 septembre prochain, une nouvelle forme d’unité en organisant, à Saint-Junien, des rencontres nationales sur le thème de la santé et des services publics. Pierre L

C’est la lutte pour le maintien de l’hôpital de Saint-Junien qui a fait naître l’idée, qui se concrétisera le 20 septembre prochain, d’organiser dans la cité gantière des rencontres nationales sur la santé et les services publics.
Il s’agit de la première initiative du collectif départemental qui vient de naître et qui regroupe ADS, Europe  Ecologie-Les Verts, Génération-s et le Parti communiste. «Un collectif souple, qui permet à la fois de s’unir mais aussi de faire en sorte que chacun conserve ses spécificités», comme l’explique le secrétaire de la fédération de la Haute-Vienne du Parti communiste, Francis Dauliac. Point fort de cette action, son ancrage au plus près d’un territoire résolument de gauche... Et frappé de plein fouet par le déménagement du territoire à la mode Macron. «C’est vraiment un cas d’école, nous sommes dans une ville de 12 000 habitants qui a tout... Et dans laquelle tous les services publics sont attaqués que ce soit l’hôpital, les transports ferroviaires, ou les collectivités avec la baisse des dotations» poursuit Francis Dauliac.
Si, ni le Parti de Gauche ni la France insoumise n’ont souhaité rejoindre ce collectif, tous les participants soulignent que la porte n’est absolument pas fermée et que les choses peuvent encore bouger à ce niveau, ils espèrent d’ailleurs que d’autres personnalités participeront à cette journée.
«Il faut prendre la mesure de ce que nous vivons et de l’entreprise de destruction que mène actuellement Emmanuel Macron. Et on voit bien que cette politique est au seul service des plus riches. Aujourd’hui nous prenons nos responsabilités en essayant d’ouvrir une perspective politique. Nous en avons tous besoin, que ce soit au niveau de la population ou pour aider les mobilisations actuelles» conclut le responsable communiste. Un avis partagé par Pierre Allard (ADS), le maire de Saint-Junien : «Nous avons pris acte de la recomposition qui s’est amorcée au moment de l’élection présidentielle. On nous a dit qu’il n’y avait plus ni gauche ni droite... Mais nous persistons à penser que l’on peut mener de vraies politiques de gauche et nous voyons bien, également, ce que c’est une vraie politique au service du capital et des lobbys, en témoignent les récents débats autour du glyphosate. C’est pour cela que nous avons choisi le chemin de l’union, avec nos désaccords éventuels mais avec la volonté que les choses changent.»
Le programme de la journée n’est pas encore arrêté mais il inclura des temps de visite dans les différents services publics et des rencontres avec les agents. Usagers, salariés et syndicalistes seront évidemment les bienvenus pour participer à la construction de cette initiative.
Pour Europe Ecologie-Les Verts, Lucien Coindeau a également annoncé la venue d’un responsable national du mouvement.
Génération-s, par la voix de Christophe Wacheux, a confirmé la présence de Benoît Hamon et la venue du docteur Hakim Bécheur pour intervenir sur les questions de santé.
Les jeunes communistes seront présents eux aussi après les luttes qui ont marqué cette fin d’année scolaire.
On l’aura compris, ce collectif qui se met en place entend renouer avec la tradition de laboratoire de l’unité à gauche que constitue la Haute-Vienne. Une nécessité rendue plus impérieuse encore par l’offensive libérale conduite par Emmanuel Macron. Mais il convient pourtant de ne pas oublier trop rapidement, que c’est bien le quinquennat de François Hollande qui a armé le bras du président de la République. Ce bilan-là fait aussi partie de la reconstruction qui s’amorce à gauche, sous la menace toujours présente de l’extrême droite. Saint-Junien, ville symbole d’une gauche sociale et populaire incarne donc aujourd’hui de nouveau l’espoir d’un changement véritable.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.