Fil info
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
19:23 Malheureusement l'homme s'est donné la mort avant l'intervention du raid
19:19 Il serait plus judicieux de rénover le quartier de la Madeleine à l’entrée de la ville et le centre-… https://t.co/qT82OJMtZw
18:54RT : L’« Aquarius » dégradé de son pavillon ou le naufrage de l’Europe https://t.co/HBqLvFDWGq via Le Monde
18:54RT : Un homme serait retranché avenue Bordier à . La rue est actuellement bloquée par les forces de l'ord… https://t.co/jnyavHy1Vv
18:36Périgueux : Ils rament avec conviction -> https://t.co/0aRC1dJe0N
18:12Diors : L’art de faire bonne impression -> https://t.co/bp78YPKz9a
18:09Indre : Un nouveau service pour épauler les urgences le soir -> https://t.co/tqu7Xr37bA
18:08La Châtre : 35 personnes ont participé à la dernière balade gourmande -> https://t.co/Ux7Ls5WEfL
18:07Argenton-sur-Creuse : Week-end festif pour l’UCIA en lieu et place de la foire-expo -> https://t.co/4771lLJqyw
17:23Sarlat-la-Canéda : Le pastoralisme à l’honneur -> https://t.co/fgtAFKnxkR
16:56RT : Comment peut-on tenir de tels propos homophobes en 2018 ? Et cet homme n’a même pas le courage de les assumer ! Mer… https://t.co/YDdvbXE3DO
16:56RT : 📢 RAPPEL: Les Etats Généraux des Travaux Publics de la Haute-Vienne se déroulent ce vendredi 28 septembre à l'ENSI-… https://t.co/zEA6M4RLPo
16:56RT : - Le coup d'envoi de la 35ème édition des sera donné le 26 septembre. Retrouvez le… https://t.co/xSRRPkn070
16:54RT : Le 4 octobre, la organise la à Poitiers, Limoges et Bordeaux : conférences, rec… https://t.co/7lfWqmKEsn
16:51RT : Une escouade du RAID est disposée en haut de l'avenue Bordier, sur le chemin des Amoureux à . Elle prête mai… https://t.co/0jYaLj3AG3
16:48 Un homme serait retranché avenue Bordier à . La rue est actuellement bloquée par les forces de l'ord… https://t.co/jnyavHy1Vv
15:58RT : JC Satàn + Noyades + Weird Omen - CCM John Lennon (Limoges) https://t.co/59KLiZ8XNY
15:56RT : Virades de l’Espoir : le CRCM du seront à le 30 septembre prochain.👉… https://t.co/tlOYXhNavF
14:40RT : Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
14:40RT : Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
14:36RT : Merveilleux portrait de Monique et Michel Pinçon-Charlot. Des idées qui donnent de la force pour mener le combat d… https://t.co/JpqqdtqPPs
14:36RT : Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
14:35RT : 25ème Salon Régional de l'Association Artistique de la Poste et Orange Limousin du 27 septembre au 7 octobre au Pav… https://t.co/8kU6SD1xsS
14:34RT : le Mag bonus vidéo | L’entretien et l’amélioration du réseau routier est l’une des priorités du Départ… https://t.co/XVjaW6bX5T
14:34RT : Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
14:33RT : | La à , c'est ce vendredi ! Consultez le communiqué de sur notre s… https://t.co/hzt2oXojIC
13:31Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
12:00 | La à , c'est ce vendredi ! Consultez le communiqué de sur notre s… https://t.co/hzt2oXojIC

Les comptes de l’université repassent au vert

Haute-Vienne

Après deux années de turpitudes financières, le compte financier 2017 positif remet l’université de Limoges sur la bonne voie.
Le conseil d’administration de
l’université de Limoges a approuvé le compte financier 2017 (22 pour et 6 abstentions). Après deux années budgétaires aux résultats nets négatifs (- 420 000 € en 2015,  - 1,4 M€ en 2016), l’université de Limoges dégage un résultat net positif de 926 000 € en 2017. Parallèlement, la trésorerie augmente de 5M€ du fait d’une bonne rentrée des recettes et du remboursement par ses débiteurs des sommes dues au titre des années précédentes. Son niveau (14,1M€ de trésorerie mobilisable)  met l’université à l’abri d’éventuels problèmes de trésorerie en cours d’année. Le fond de roulement (qui correspond aux
réserves de l’établissement) est abondé à 377 000 €, un niveau qui reste à augmenter. Les prochains exercices devront dégager plus d’excédents budgétaires pour y contribuer. De même, la capacité d’autofinancement 2017 (CAF) est, quant à elle, égale à 4,4 M€, un niveau rarement atteint ces
dernières années. Une grande partie de cette CAF a été consommée en cours d’année pour réaliser les investissements – immobiliers en particulier - déjà engagés les
années précédentes.
«Tous ces résultats sont le fruit des efforts collectifs réalisés tout au long de l’année 2017, sur la politique des emplois, sur les dépenses de fonctionnement, ou encore sur le suivi et l’encaissement des recettes. Cependant, si ces premiers efforts sont encourageants, il nous reste un travail important à réaliser pour rétablir nos équilibres financiers de façon structurelle et dans la durée. C’est l’aspiration du Plan de Rétablissement de
l’Equilibre Financier (PREF), étalé sur cinq ans, que nous avons voté à la fin de l’année 2017. Les principaux objectifs de ce plan consistent à conserver une trésorerie mobilisable à plus de 13 M€, un fonds de roulement à plus de 15 M€ et d’atteindre une capacité d’autofinancement de 5,5 M€ permettant de financer les investissements nécessaires au maintien d’une activité au plus haut niveau», indique l’université, qui confirme que la situation financière s’améliore. «Il faut donc poursuivre nos efforts, en particulier sur la maîtrise de notre masse salariale, condition essentielle pour que ce poste de dépense ne représente pas une part trop importante de notre budget (83,4% en 2017) et nous laisse suffisamment de marges de manœuvre en fonctionnement et en investissement. C’est l’objectif principal du PREF. Il faudra aussi que l’Etat prenne sa part en confirmant dans les prochaines années, comme en 2018, sa participation au financement du Glissement Vieillesse Technicité». Pour autant, l’université précise, «ce PREF ne doit pas nous empêcher de développer nos activités et la recherche de nouveaux financements en est un des leviers. C’est clairement ce que nous avons réussi à faire en 2017, grâce à la mobilisation collective de tous et de toutes, au sein des équipes pédagogiques, des laboratoires et des services d’appui. Ainsi, les nombreux contrats obtenus en 2017 nous ont permis de créer plus de 40 emplois recherche pour un montant de 2,5 M€ de masse salariale».
L’université veut donc amplifier cette tendance en construisant de nouveaux projets européens et régionaux. «Nous pouvons avoir confiance en notre capacité à retrouver rapidement une situation financière compatible avec notre ambition : être une université de recherche et formation faisant référence au national comme à l’international, attractive pour nos  étudiants».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.