Fil info
23:55International : Assécher financièrement le terrorisme -> https://t.co/qQrR5pd3v7
23:53France : Quartiers prioritaires : 5,5 millions de citoyens concernés -> https://t.co/pvYnFmh0iR
23:50France : Philippe Evain : « Le PDG d’Air France et le Premier ministre doivent écouter » -> https://t.co/mh4PQ2hvtV
22:37RT : Région : Drame de Saint-Jal (19) : La thèse criminelle retenue pour le décès de la policière -> https://t.co/oAjqMPOPf6
22:04Football : La Berri doit prendre des points -> https://t.co/PI0t5lnA5t
22:02Rugby : Deux approches différentes -> https://t.co/E0yVUAhajw
18:45Bélâbre : La micro-brasserie Porcupine en pleine fermentation -> https://t.co/8QsD8c1Aua
18:42Chasseneuil : Le chef cuisinier Pierre Simon investit l’Auberge des saveurs -> https://t.co/DlTqCEuC2w
18:41Indre : Mutuelle familiale de l’Indre : indépendante et fière de l’être ! -> https://t.co/lBo6aw5K6R
18:01# # - -Vienne : «Jac» vous croque au Salon des artistes de Saint-Priest-Taurion -> https://t.co/qQjO2XMUsO
17:41Les reliefs de Saint-Goussaud ont été le théâtre d’une manifestation sportive d’ampleur, avec le championnat région… https://t.co/JHJezYLEuF
17:34RT : Dans notre édition aujourd'hui : - Nouvelle-Aquitaine : une baisse des chiffres du chômage assez contrastée - Unive… https://t.co/7TvHetdBzz
16:56Région : Il dealait pour payer sa consommation -> https://t.co/ZZzC6yz2Ot
16:36Sarlat-la-Canéda : Le festival des Arts en Folie fête ses 20 ans sur un fil -> https://t.co/DbXeNA5VGZ
16:24Région : En "route" pour le concours de nouvelles 2018 -> https://t.co/PJ9PslpzDB
16:23 sera au salon du livre de Palluau sur indre le dimanche 6 Mai avec les auteurs Cluzel et Verger… https://t.co/YUvE3K1tln
15:34Périgueux : Nouvelle vie pour la médiathèque -> https://t.co/tFL2fToDvR
15:16Dordogne : « Nous ne faisons pas que des manifestations » -> https://t.co/qIS057ok6G
15:15Dordogne : Une grande marche du rail le 3 mai -> https://t.co/gOQxO0gJ2B
14:59Saint-Laurent-sur-Manoire : Quel chantier ces vacances ! -> https://t.co/xmNojlm4jI
12:51Disparités entre les régions conséquences de la politique Jacobine des https://t.co/EM0cMfhlTm
12:45 sommes capables d'identifier et mieux gérer le volet formation & apprentissage https://t.co/i9vj5yGySb
12:11Corrèze : Devoir de mémoire international | L'Echo https://t.co/xU5bzEztGg via
12:11Sérandon : Bilan et persperctive de la Société Hydro-Electrique du Midi | L'Echo https://t.co/v14SVQvpIa via
09:43Fanlac : Incompréhensible que des gens puissent tuer sans état d’âme -> https://t.co/EacKb9jAj3
09:02Dans notre édition aujourd'hui : - Nouvelle-Aquitaine : une baisse des chiffres du chômage assez contrastée - Unive… https://t.co/7TvHetdBzz
08:39Sérandon : Bilan et persperctive de la Société Hydro-Electrique du Midi -> https://t.co/9NEMjGofBy

Avec les précipitations gare aux débordements

Nouvelle-Aquitaine

Les importantes précipitations charriées par la tempête Eleanor n’épargnent pas nos régions. Et avec elles, d’importants risques de crues.
Dès jeudi, la Corrèze et la Dordogne étaient ainsi placées en vigilance orange. A Larche et Montignac, la Vézère a ainsi atteint sa cote d’alerte. Le Terrassonnais est également concerné. A Tulle et à Argentat, les niveaux de la Corrèze et de la Dordogne sont eux aussi sous étroite surveillance. A Limoges, la Vienne a fortement grossi ces derniers jours et, dans le quartier Saint-Etienne, on commençait hier à avoir les pieds dans l’eau.
Reste que pour l’heure, la situation reste sous contrôle, nonobstant des pluies plus qu’abondantes. En Haute-Vienne, la vigilance crue n’est que de couleur jaune. «Nous sommes en alerte mais de façon modérée, traduit Vincent Moog au service de protection civile de la préfecture. La vigilance concerne la Vienne  notamment en aval de Panazol et jusqu’à Saillat-sur-Vienne.» D’après les mesures effectuées à la station de surveillance d’Aixe-sur-Vienne, la Vienne atteignait hier la cote de 1,8m à 2m, sachant que, cet été, au plus fort de la sécheresse, on était tombé à -0,5m. Hier en fin d’après-midi, c’est d’abord en direction du ciel que l’on regardait. Et, heureusement, les prévisions de MétéoFrance en matière de précipitations ont donné lieu à une réévaluation à la baisse. «Pour l’instant (hier en fin d’après-midi, ndlr), il s’agit d’une crue normale pour la saison, indique Vincent Moog. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de débordements et des inondations, y compris dans certaines habitations.»
Pour ce week-end, tout dépendra donc des nouveaux cumuls de pluie, sachant que la grisaille demeure au programme. Sur des sols saturés en eau, la prudence est donc de mise.
Sur le site Internet Vigicrues («https://www.vigicrues.gouv.fr), on peut observer les principaux cours d’eau de la région et, grâce à un code couleur, observer là où cela devient problématique. Reste que cet équipement numérique ne recense pas les petits cours d’eau. En zone nord à Limoges, l’Aurence (non référencée) était hier soir prête à sortir de son lit. Prudence donc.

Jérôme Davoine

Commentaires

Merci pour le lieu vers Vigicrues. Et eexeelleeente remarque sur les "petits" cours d'eau qui peuvent devenir des torrents gigantesques, parfois. ;-)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.