Fil info
01:19 ⚠Brûler des arbres n’est pas une solution | Rapport du FERN ➡… https://t.co/9lLw0WBdRU
01:04    📬 Lettres ouvertes aux communes du – enquête publique ➡… https://t.co/yTLqpcFW8f
00:50 🎦 Enquête publique: quelques questions à , et position de Non à la montagne p… https://t.co/1ClSwh611F
22:56International : Soutien des musulmans à la Palestine -> https://t.co/JKXvnvbvLZ
22:50France : Derrière les discours la volonté de mettre au pas les députés -> https://t.co/W6nuTR5Kl8
22:44France : Assurance chômage : lancement des hostilités -> https://t.co/DSXdjduZ30
20:48Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04# # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02# # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47# # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45# # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18# # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17# # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14# # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

Un questionnaire à l’attention de 15 000 Néo-Aquitains

Projet régional de santé grande région

A partir d’aujourd’hui, un peu plus de 15 000 habitants de la grande région seront invités par l’Agence régionale de santé et l’Observatoire régional de santé Nouvelle-Aquitaine à participer à l’enquête «Zoom Santé».
Objectif : connaître l’état de santé ressenti des personnes interrogées sur chaque département pour orienter le Projet régional de Santé en cours d’élaboration. L’alimentation, l’activité physique, la consommation d’alcool et de tabac et la vaccination font évidemment partie des points abordés dans le questionnaire. Mais les personnes seront aussi interrogées sur la perception plus personnelle de leur état de santé physique et mentale, sur leur qualité de vie, leurs habitudes et sur leurs connaissances ou leurs besoins d’informations en matière de prévention. «Nous avons de nombreuses données sur la qualité des soins, la démocratie sanitaire. Mais très peu d’informations concernant les comportements des individus, qui peuvent avoir un impact sur leur santé. L’un des grands intérêts de cette enquête, c’est que ses résultats seront à la fois exploitables à l’échelle de la grande région mais aussi au niveau de chaque département, ce qui nous permettra dans un premier temps des comparaisons interdépartementales à partir de données suffisamment fines nous permettant de cibler ensuite les populations un peu plus sensibles sur telle ou telle thématique» explique Bertrand Bouquet, chargé d’évaluation à l’ARS Nouvelle-Aquitaine. Cette enquête permettra en effet de compiler des indicateurs statistiques autour de cette thématique et d’en dessiner des tendances qui seront une aide précieuse dans l’élaboration des politiques de santé régionales. Comme une photographie qui pourra être comparée dans le temps et servira à mesurer l’efficacité des politiques mises en place, indiquent les services de l’ARS. «Le Projet Régional de Santé donnera les grandes orientations de nos politiques permettant de définir les objectifs opérationnels qui vont être mis en place à la fois sur la grande région et sur les territoires : démocratie sanitaire, politiques de promotion et de prévention de la santé à travers des campagnes, des financements, etc.» poursuit Bertrand Bouquet.  L’enquête parviendra par courrier aux foyers sélectionnés par tirage au sort, qui auront jusqu’au 29 décembre pour répondre soit par courrier, avec l’enveloppe retour prévue, soit sur internet, au moyen d’une connexion sécurisée. Une seule personne du foyer devra répondre au questionnaire. Il s’agira de la personne majeure dont la date d’anniversaire est la plus proche de la date de réception de ce courrier, quelle que soit son année de naissance. Cette règle a été mise en place afin de favoriser l’hétérogénéité des profils interrogés.
«La participation est essentielle indiquent l’ARS et l’ORS. Les réponses seront traitées de façon anonyme et strictement confidentielle».  Les résultats de cette enquête seront publiés au premier semestre 2018. Elle sera renouvelée deux fois d’ici les cinq années à venir.

I.H.

Commentaires

il faudrait plus de formation , et il y a même des ordres des medecin qui disent on veut pas faire les campagnes , garde de nuit , route difficiles enneigés et tout cela on le laisserais au médecin des pays étrangers , un peu comme les travaux publics le pénible on laisse au autres ! c'est grave et le manque de spécialiste , comme pour les yeux ils y en a dans le circuit et te disent je viens dit allez , il m'ont déjà mis un rendez vous dans 6 mois ! incroyable ! il faut aussi arréter de favoriser le chiffre des hôpitaux qui après opère pour rien , c'est grave !

il faudrait plus de formation , et il y a même des ordres des medecin qui disent on veut pas faire les campagnes , garde de nuit , route difficiles enneigés et tout cela on le laisserais au médecin des pays étrangers , un peu comme les travaux publics le pénible on laisse au autres ! c'est grave et le manque de spécialiste , comme pour les yeux ils y en a dans le circuit et te disent je viens dit allez , il m'ont déjà mis un rendez vous dans 6 mois ! incroyable ! il faut aussi arréter de favoriser le chiffre des hôpitaux qui après opère pour rien , c'est grave !

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.