Fil info
19:44Dordogne : Sursis d’un an pour Saint-Aulaye -> https://t.co/YDjJ4Vd2o5
19:43Saint-Aulaye : Sursis d’un an pour Saint-Aulaye -> https://t.co/Nss7DfpubV
19:26RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4
22:40Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? | L'Echo https://t.co/e2ZPmXIdgE via
21:33RT : 😍😍😍😍😍😍😍😍 C'EST FINIIIIIII ! ON A GAGNÉ !!!!!!! 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🇫🇷 https://t.co/2ENqyERU1X

Une porcelaine transparente

C’est comme il se doit, en grande pompe, que la préfecture de la Haute-Vienne a organisé hier, une cérémonie pour célébrer la remise du signe officiel d’Identification Géographique (IG) «Porcelaine de Limoges»...

C’est un grand jour pour Limoges,  pour la Haute-Vienne et pour la région Nouvelle-Aquitaine. C’est avec ces mots que Raphaël Le Méhauté, préfet du département, a présenté la cérémonie de remise du signe officiel de qualité : l’IG «Porcelaine de Limoges» en présence, entre autres,  de Romain Soubeyran, directeur général de l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI).  Il s’agissait là de parler de l’aboutissement d’un long travail orchestré par l’association pour l’IG «Porcelaine de Limoges» présidée par Alain Mouly. Ce dernier explique que fédérer les porcelainiers autour de l’association n’a pas été chose aisée, 27 sur les 60 que compte le département ont
adhéré. «J’ai dû faire du porte-à-porte pour expliquer la démarche, mal considérée au départ» explique Alain Mouly. Depuis, chacun a pris conscience de la nécessité de protéger le savoir-faire local. «Lorsque des entrepreneurs savent unir leurs forces et se mobiliser, au-delà de la concurrence qui est la leur au quotidien, l’indication géographique est un excellent moyen de  valoriser leur savoir-faire commun et propre à leur territoire. L’INPI se réjouit de pouvoir fournir aux entreprises un signe officiel de leur engagement de qualité», a d’ailleurs déclaré Romain Soubeyran. Comme cela a été rappelé hier, cela faisait plusieurs décennies que l’Union des Fabricants de Porcelaine de Limoges (UFPL) œuvrait pour défendre et protéger la Porcelaine de
Limoges reconnue, depuis plus de 2 siècles, au niveau international pour le prestige de ses produits. La présence de l’activité porcelainière à Limoges s’explique par la découverte en 1768, au sud-ouest de Limoges, d’un gisement de kaolin d’une admirable pureté, aussitôt qualifié d’or blanc. De nombreuses manufactures se créent alors, faisant de Limoges une métropole de l’industrie porcelainière française, ayant des savoir-faire spécifiques et des procédés de fabrication qui n’ont jamais cessé d’évoluer. La singularité de la porcelaine de Limoges tient à la conjonction de plusieurs facteurs, qui l’ont fait s’orienter pour l’essentiel vers les arts de la table : finesse, dureté, translucidité, qualité artistique et spécificité des décors. Le préfet souligne d’ailleurs que la porcelaine de Limoges, qui s’est développée au 19e siècle, a accompagné l’histoire sociale de la ville, que la CGT s’est créée à Limoges dans le contexte des luttes porcelainières. Raphaël Le Méhauté estime que cette IG ajoute à la renommée
de la ville, citant une enquête plaçant Limoges comme 2e ville du podium de celles reconnues pour leur qualité de vie. Il poursuit avec l’Unesco qui vient d’inclure Limoges dans son réseau des villes créatives. Le maire de la ville, Emile Roger Lombertie évoque l’aura internationale de la porcelaine de Limoges. Il voit lui aussi le potentiel économique et innovant qui se développe autour de la porcelaine et plus généralement autour de la céramique, de l’art et de la santé. Il parle notamment de plateau-assiette en porcelaine conçu en remplacement de ceux en plastique et bien moins néfaste à la santé. Ce label va donc permettre de défendre tout un pan économique et innovant. Car seuls les produits entrant dans le cadre de l’IG, pourront indiquer la mention «Porcelaine de Limoges» et/ou «Limoges». Les autres pourraient faire l’objet de poursuites s’ils utilisaient indûment ce logo. Michel Bernardaud de la maison éponyme, invité à cette cérémonie, s’est lui aussi dit très satisfait de cette IG «c’est le résultat d’un long parcours. Ce qui va dans le sens de la clarification va dans le bon sens. Cela fait plus de 50 ans que nous l’attendions et Bernardaud était à la pointe de ce combat depuis des dizaines d’années».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.