Fil info
23:51International : L’Eglise en renfort à Masaya pour empêcher «un massacre» -> https://t.co/g0AgAnSTkX
23:25France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
12:23RT : Réforme institutionnelle. Moins de députés, plus de démocratie ? Face à face entre et Com… https://t.co/VGTB6lINjH
12:20RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
11:21-Rancon Chadoin - -Vienne : La vie de la municipalité n’est pas un long fleuve tranquille -> https://t.co/f4g18NtKdZ
10:47Un accident est survenu ce matin vers 7 heures sur la D951 à Lourdoueix-Saint-Pierre direction Méasnes entre un véh… https://t.co/M4GaKtE9Hg
10:43RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
09:48Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ

Pôle Cinéma : «Coup de projo»

«Un Village français», «Capitaine Marleau» pour les séries télévisées, «Les gardiennes», ou encore «Les enfants du mensonge».

«Un village français» dévoilera les épisodes de sa dernière saison sur France 3 à partir de jeudi 16 novembre.
En bonne partie tourné en Haute-Vienne et en Creuse, il a eu comme interlocuteur le discret Pôle Cinéma, aujourd’hui site de Limoges de la Région Nouvelle-Aquitaine, qui intervient sur les tournages en amont, dès le repérage. Portrait d’acteurs essentiels dans l’ombre de la caméra : Ludovic Géraudie, responsable du Pôle Cinéma et de l’unité Culturelle et créative, William Windrestin, qui assure l’accueil des tournages, et Valérie Fumet, responsable du fonds d’aide cinématographique. Depuis la nouvelle répartition des missions sur le territoire de la Région Nouvelle-Aquitaine, l’Unité Cinéma de Limoges est en charge des moyen et court métrages de fiction, celle de Poitiers/Angoulême de l’animation et la fiction TV, l’agence Ecla, à Bègles, est en charge du documentaire, et le site de Bordeaux, du long métrage de fiction, même si l’accueil de ces tournages se répartit sur l’ensemble du territoire. L’aide concrète répond par exemple au besoin de décors spécifiques. Ce travail en amont permet des économies conséquentes en matière notamment de frais de déplacement et de temps, grâce à ces professionnels et à leur parfaite connaissance du terrain. Ludovic Géraudie rappelle l’origine de ces Pôles Cinéma, Limoges ayant été le premier d’entre eux à voir le jour, «En 1998, grâce à la volonté du Centre National du Cinéma de décentraliser l’activité cinématographique car pratiquement 100 % de l’activité se déroulaient en région parisienne, des bureaux d’accueil de tournage ont  été mis en place. En région, il y avait des techniciens et des comédiens». Les aides financières viendront ensuite, après le tournage de «Ceux qui m’aiment prendront le train». Ces tournages vont alors valoriser les territoires et induire des retombées économiques locales pour les professionnels. En moyenne, les crédits accordés aux tournages sont cinq fois et demi reversés sur le territoire concerné. Sur des temps très courts, sont impliqués de très gros dispositifs en matière de location de matériel, de recrutements, d’hébergement et de restauration, etc. Peu de secteurs ont des retours de cette importance. Economiques mais pas seulement, car des retombées touristiques en font aussi un atout. La population vient voir les tournages avec plaisir. Les tournages des films d’époques peuvent se dérouler dans des sites encore préservés  en offrant du décor naturel, avec en conséquence des économies de production, entre autres parce que le caractère de vérité s’installe plus vite. Il s’agit d’un des atouts spécifiques locaux. Un exemple avec cette journée de tournage d’Un Village français à Eymoutiers, avec une scène tournée censée se dérouler en 1975, l’autre en 1945, dans des décors voisins. «On a des techniciens de grande qualité. Le fait qu’une série vienne tourner depuis neuf ans donne des habitudes de travail, une complicité dans l’équipe, et donc de l’efficacité sans nécessité de temps d’adaptation».
Un soutien financier est apporté, et lorsqu’il n’y a pas de demande, une intervention logistique est possible, comme pour Lunettes noires de Claire Denis. Ont été aidés en 2016 les Gardiennes de Xavier Beauvois, Capitaine Marleau, et Les enfants du mensonge, actuellement en tournage.
Le tournage d’Un village français a débuté en 2008 et s’est poursuivi jusqu’à l’été 2017, année où il a bénéficié du soutien du Conseil régional à hauteur de 100.000 €.  Le Fonds de soutien de la Nouvelle-Aquitaine au cinéma et à l’audiovisuel intervient sur les œuvres cinématographiques, du court au long métrages aux diffusions télévisuelles, en passant par le documentaire.

05.87.21.20.80. et cinemaenlimousin@nouvelle-aquitaine.fr
Par Sylvie Berche

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.