Fil info
23:51International : L’Eglise en renfort à Masaya pour empêcher «un massacre» -> https://t.co/g0AgAnSTkX
23:25France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
12:23RT : Réforme institutionnelle. Moins de députés, plus de démocratie ? Face à face entre et Com… https://t.co/VGTB6lINjH
12:20RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
11:21-Rancon Chadoin - -Vienne : La vie de la municipalité n’est pas un long fleuve tranquille -> https://t.co/f4g18NtKdZ
10:47Un accident est survenu ce matin vers 7 heures sur la D951 à Lourdoueix-Saint-Pierre direction Méasnes entre un véh… https://t.co/M4GaKtE9Hg
10:43RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
09:48Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ

Limoges, capitale du contentieux du stationnement payant

Juridiction

Encore quelques semaines de travaux et l’ancienne caserne de Beaublanc de Limoges sera prête à accueillir la commission du contentieux du stationnement payant (CCSP). 100 000 requêtes venues de la France entière pourraient être examinées chaque année dans cette nouvelle juridiction par six magistrats et une centaine d’agents administratifs.
Dans le cadre de la loi Maptam du 27 janvier 2014 et à compter du 1er janvier 2018, la politique de stationnement deviendra une politique locale qui n’aura plus de caractère pénal. L’automobiliste stationnant sur un emplacement payant devra s’acquitter d’une redevance d’occupation du domaine public. Fini l’amende dont le montant était fixé au niveau national (17e, voire 33e en cas de majoration)  infligée à l’automobiliste ne payant pas le stationnement ou dépassant le temps prévu. Il s’agira désormais d’un forfait de post-stationnement, une redevance dont le montant sera fixé par la commune. Une nouvelle procédure dont la mise en œuvre se traduit par la création de la commission du contentieux du stationnement payant.
Pour contester un forfait de post-stationnement, il faudra d’abord formuler un recours administratif. Si ce recours est rejeté, c’est alors à cette nouvelle commission du contentieux basée à Limoges qu’il faudra s’adresser. Des agents administratifs seront alors chargés de traiter ces demandes. Celles qui sont recevables seront  examinées par 6 magistrats.
Ce vendredi, Raphaël Le Méhauté, préfet de la Haute-Vienne, a fait le point sur l’installation de la CCSP accompagné des premiers membres de l’équipe qui s’y ins-tallera prochainement. «C’est une excellente nouvelle pour Limoges, pour le département et pour l’ex-Limousin en terme d’emploi. 80 personnes sont à recruter dans les mois qui viennent», a tenu à souligner Raphaël Le Méhauté. à terme, la juridiction sera composée de plus de 100 agents. Les arrivées de ces derniers seront échelonnées en trois vagues au cours de l’année 2018. Cette installation étant censée compenser en partie le départ de certains services de l’état lié au redécoupage territorial, ces agents sont notamment recrutés au sein de la préfecture (où 27 postes sont supprimés suite à la fermeture des guichets), de l’Education Nationale, des collectivités territoriales et de la fonction publique hospitalière. Des vacataires pourraient également venir compléter l’effectif des six magistrats permanents si nécessaire.
Le nombre de requêtes qui seront à examiner a été estimé à 100 000 «mais il est difficile de mesurer quel sera l’effet de ce changement de dispositif, précise Stéphane Rouvé, préfet, délégué à la mission interministérielle de la décentralisation du stationnement payant. On dénombre 10,5 millions d’infractions au stationnement payant chaque année en France. 5% de ces infractions sont contestées, soit 500 000».
L’enveloppe budgétaire engagée par l’état pour l’aménagement et la réhabilitation de l’ancienne caserne de Beaublanc s’élève à 1,8 million d’e. Il s’agissait notamment d’aménager le bâtiment 17 d’une surface de 3000m2 qui accueillera les différents services de la CCSP. La réalisation de ces travaux devrait se terminer fin novembre, tout comme la rénovation de la place d’armes en parking. Pour ce qui est du bâtiment 2, l’ancien poste de garde, une extension est en cours afin de créer une salle d’audience dont le revêtement sera du bois limousin.
Les magistrats pourront s’y prononcer sur les requêtes à compter de mars 2018.
M.L.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.