Fil info
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
19:23 Malheureusement l'homme s'est donné la mort avant l'intervention du raid
19:19 Il serait plus judicieux de rénover le quartier de la Madeleine à l’entrée de la ville et le centre-… https://t.co/qT82OJMtZw
18:54RT : L’« Aquarius » dégradé de son pavillon ou le naufrage de l’Europe https://t.co/HBqLvFDWGq via Le Monde
18:54RT : Un homme serait retranché avenue Bordier à . La rue est actuellement bloquée par les forces de l'ord… https://t.co/jnyavHy1Vv
18:36Périgueux : Ils rament avec conviction -> https://t.co/0aRC1dJe0N
18:12Diors : L’art de faire bonne impression -> https://t.co/bp78YPKz9a
18:09Indre : Un nouveau service pour épauler les urgences le soir -> https://t.co/tqu7Xr37bA
18:08La Châtre : 35 personnes ont participé à la dernière balade gourmande -> https://t.co/Ux7Ls5WEfL
18:07Argenton-sur-Creuse : Week-end festif pour l’UCIA en lieu et place de la foire-expo -> https://t.co/4771lLJqyw
17:23Sarlat-la-Canéda : Le pastoralisme à l’honneur -> https://t.co/fgtAFKnxkR
16:56RT : Comment peut-on tenir de tels propos homophobes en 2018 ? Et cet homme n’a même pas le courage de les assumer ! Mer… https://t.co/YDdvbXE3DO
16:56RT : 📢 RAPPEL: Les Etats Généraux des Travaux Publics de la Haute-Vienne se déroulent ce vendredi 28 septembre à l'ENSI-… https://t.co/zEA6M4RLPo
16:56RT : - Le coup d'envoi de la 35ème édition des sera donné le 26 septembre. Retrouvez le… https://t.co/xSRRPkn070
16:54RT : Le 4 octobre, la organise la à Poitiers, Limoges et Bordeaux : conférences, rec… https://t.co/7lfWqmKEsn
16:51RT : Une escouade du RAID est disposée en haut de l'avenue Bordier, sur le chemin des Amoureux à . Elle prête mai… https://t.co/0jYaLj3AG3
16:48 Un homme serait retranché avenue Bordier à . La rue est actuellement bloquée par les forces de l'ord… https://t.co/jnyavHy1Vv
15:58RT : JC Satàn + Noyades + Weird Omen - CCM John Lennon (Limoges) https://t.co/59KLiZ8XNY
15:56RT : Virades de l’Espoir : le CRCM du seront à le 30 septembre prochain.👉… https://t.co/tlOYXhNavF
14:40RT : Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
14:40RT : Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
14:36RT : Merveilleux portrait de Monique et Michel Pinçon-Charlot. Des idées qui donnent de la force pour mener le combat d… https://t.co/JpqqdtqPPs
14:36RT : Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
14:35RT : 25ème Salon Régional de l'Association Artistique de la Poste et Orange Limousin du 27 septembre au 7 octobre au Pav… https://t.co/8kU6SD1xsS
14:34RT : le Mag bonus vidéo | L’entretien et l’amélioration du réseau routier est l’une des priorités du Départ… https://t.co/XVjaW6bX5T
14:34RT : Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
14:33RT : | La à , c'est ce vendredi ! Consultez le communiqué de sur notre s… https://t.co/hzt2oXojIC
13:31Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
12:00 | La à , c'est ce vendredi ! Consultez le communiqué de sur notre s… https://t.co/hzt2oXojIC

Imprimerie Rivet : qui veut la mort de l'emploi ?

Social

Hier matin, à l’appel de la Filpac-CGT de Haute-Vienne, un rassemblement s’est tenu devant l’imprimerie Rivet à Limoges qui n’est toujours pas sortie de son différend avec l’administration fiscale. Plus largement, ce sont les salariés de ce secteur qui se sont rassemblés car la situation dans l’industrie graphique est catastrophique.

L’imprimerie Rivet Presse Edition à Limoges est toujours menacée par un redressement fiscal, qu’elle conteste, de 377 000 euros.
Certes, l’administration fiscale ne réclame plus 1,2 million d’euros à l’imprimerie Rivet comme c’était le cas en novembre 2016. De ce point de vue, Rivet a gagné son combat. Mais sur la question du routage, l’administration fiscale revient à la charge avec un redressement que conteste Rivet qui a déposé, en mars 2016, une requête devant la cour d’appel administrative de Bordeaux qui pour l’heure, n’a pas tranché.

"C'est totalement injuste"

Un redressement qui à coup sûr sonnerait la fin de l’entreprise et la mise au chômage de ses 80 salariés. «C’est totalement injuste» s’indigne Arnaud Raffier secrétaire général de la Filpac-CGT 87. «Les conséquences seraient catastrophiques, il faut maintenant sortir de cette situation.»
Le cas Rivet permet aussi de met-tre en lumière la situation dans l’industrie graphique. «Ediisprint qui a racheté pour une bouchée de pain  (30 000 euros) l’imprimerie moderne et qui, au passage, a bénéficié de 180 000 euros d’aides de la Région avec obligation de maintenir l’emploi jusqu’en mai 2018, a déjà licencié avec un premier plan de 8 licenciements. Et 10 autres sont à venir grâce aux nouvelles dispositions résultant des ordonnances Macron» poursuit Arnaud Raffier. Mais ce n’est pas tout, GDS a licencié 7 salariés, Lavauzelle Graphic est menacé d’une liquidation judiciaire et Disa est en vente. Autant d’entreprises du secteur bien mal en point en Haute-Vienne. «Partout, les primes sont remises en cause ainsi que les accords cadre sur les 35 heures. Les entreprises «allègent» en baissant les salaires et la masse salariale» abonde Arnaud Raffier. «Mais dans deux ans, combien restera-t-il d’entreprises du secteur en Haute-Vienne?»
Le rassemblement d’hier en appelle d’autres à en croire les syndicalistes qui veulent que le syndicat patronal UMGL se positionne. Eric Valade, secrétaire régional CGT élargit le contexte. «Quel devenir pour notre filière bois. On produit ici, on transforme ici avec Saillat et Condat-le-Lardin, on pourrait imaginer une filière d’excellence en région. Mais si on ferme les industries de produit fini, pourquoi produire de la pâte à papier ici?»
Il en va de même pour la formation. «Pourquoi maintenir les filières au lycée Maryse-Bastié s’il n’y a plus d’emploi derrière?» Dans la journée d’hier, les responsables de la Filpac-CGT sont allés parler de tout ça à la secrétaire parlementaire de la député En Marche Marie-Ange Magne qui, pour sa part, n’a pas vu d’urgence dans cette situation et avait fixé un rendez-vous au 20 novembre !
On aura noté au rassemblement la présence de Vincent Labrousse de GM&S et d’un de ses collègues, venus soutenir l’imprimerie Rivet . «Ce sont 80 emplois qui sont menacés. Rivet est un outil important pour tout le monde et encore une fois c’est le territoire qu’on affaiblit et là, ce sont les services fiscaux qui sont responsables. On est là comme ils ont été là pour nous et on continuera à être là» a conclu Vincent Labrousse.

Christine Audebert

 


Christian Sirieix directeur de Rivet
Dans une déclaration, Christian Sirieix a tout d’abord remercié le préfet «pour son écoute et son soutien dans notre combat pour la sauvegarde de l’emploi.» Il a aussi adressé un appel au professionnalisme «des juges de la cour d’appel administrative de Bordeaux pour qu’ils apportent une lecture attentive lors de l’instruction de notre requête et notamment la prise en compte des jurisprudences de la cour de justice de l’Union Européenne et du Conseil d’Etat produites par nos avocats Fidal qui appuient la position de notre société, contrairement au survol qui a été fait par le tribunal administratif de Limoges.» Enfin, il a exprimé «notre indignation face à l’autisme et à l’aveuglement dont fait preuve l’administration fiscale, allant, dans son dernier courrier jusqu’à nous dénier le droit d’exercer notre métier d’imprimeur routeur que nous pratiquons depuis plus de 70 ans. Je cite «s’agissant plus particulièrement des services de routage, je vous confirme que ces derniers n’entrent pas dans le cadre normal de l’activité d’imprimerie et doivent être soumis au taux normal de TVA.»

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.