Fil info
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
12:23RT : Réforme institutionnelle. Moins de députés, plus de démocratie ? Face à face entre et Com… https://t.co/VGTB6lINjH
12:20RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
11:21-Rancon Chadoin - -Vienne : La vie de la municipalité n’est pas un long fleuve tranquille -> https://t.co/f4g18NtKdZ
10:47Un accident est survenu ce matin vers 7 heures sur la D951 à Lourdoueix-Saint-Pierre direction Méasnes entre un véh… https://t.co/M4GaKtE9Hg
10:43RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
09:48Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ
00:32Cet article est un torchon! Je demande des excuses publiques. https://t.co/TXKIJvYwCJ
22:45France : Conflit du rail : trois mois après, où en est-on ? -> https://t.co/ELirGsBmWB
22:43France : Les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique -> https://t.co/OIWWPr58Wk
22:28Sport : Le Grand Prix de France fait son grand retour au Castellet -> https://t.co/iaW6pbQwoB
22:27Sport : Vaincre le Pérou comme on vainc ses démons -> https://t.co/nRGATkvFxi

Réseau de proxénétisme : les premières inculpations

Haute-Vienne

Le procureur de la Répu-blique de la Haute-Vienne, Gilbert Emery, est hier revenu sur l’affaire du réseau de proxénétisme à Limoges et Aixe-sur-Vienne, pour an-noncer les premières mises en examen.
En début de semaine (L’Echo de mercredi), nous vous révélions le démantèlement d’un réseau de proxénétisme sévissant sur Limoges et Aixe-sur-Vienne et l’arrestation de huit personnes, dont celle à la tête du réseau, un Equatorien de 48 ans. Lors d’une opération menée conjointement par les services de police et de gendarmerie, huit personnes en lien avec ce trafic avaient été arrêtées. Hier, le procureur a précisé les circonstances de ce démantèlement. En juillet 2016, les services de police, alertés par un voisinage inquiet d’allées et venues incessantes dans le secteur Aristide-Briand à Limoges, ont remonté la piste de ce réseau alors que de leur côté les gendarmes de la compagnie de Saint-Junien travaillaient sur ce même réseau depuis septembre 2016, sur un cas similaire, détecté de la même manière. Les deux enquêtes ont amené policiers et gendarmes au même constat, celui d’un réseau de prostitution sur les deux villes. En moins d’un an, la brigade de recherche de Saint-Junien et l’unité de prévention et de protection sociale du commissariat, unissant leurs forces, ont démantelé ce réseau. L’enquête conjointe a permis d’établir que ce réseau de proxénétisme et de pros-titution était tenu par des Equatoriens. Ils faisaient venir des prostituées, originaires d’Amérique du Sud, installées en Espagne et en Italie. A chaque fois, elles travaillaient par brigades d’une dizaine à Limoges et de huit à Aixe-sur-Vienne pendant trois semaines.
«Le réseau était organisé comme une petite entreprise. Les annonces étaient postées sur internet, les clients choisissaient. Il y avait un turn over de prostituées, afin de renouveler l’offre. Une standardiste traductrice prenait les rendez-vous et dirigeait le client sur l’un des appartements», expliquent les enquêteurs. Le réseau s’est installé après une étude de marché, la demande était plutôt orientée vers les prostituées sud-américaine. A Limoges, l’enquête a permis de recenser au moins quatre appartements dédiés dans les secteurs Aristide-Briand, Carnot et Général-Leclerc, et un à Aixe-sur-Vienne. Les passes étaient rémunérées entre 70 à 150 euros en fonction des prestations, le proxénète gardait 50% de chacune des passes. Lors des perquisitions les policiers ont saisi 3.500 euros, les gendarmes 3.200 euros. Il est difficile d’évaluer le budget total de ce trafic, mais il promet d’être très conséquent. Hier, les huit prévenus ont été présentés devant le juge, quatre ont été placés sous contrôle judiciaire (trois en zone gendarmerie, un en zone police) et quatre en détention provisoire (un en zone police et trois en zone gendarmerie), tous pour des faits de proxénétisme en bande organisée. Un neuvième qui avait été remis en liberté en amont, sera convoqué ultérieurement pour une mise en examen. Tous n’ont pas encore été interpellés, mais l’enquête se poursuit. Les propriétaires des appartements pourraient eux aussi avoir à s’expliquer devant la justice, les appartements étaient loués sans contrats et payés en liquide, ce qui laisserait supposer qu’ils avaient connaissance de ce trafic. Pour information, si les faits sont avérés, ils risquent eux aussi jusqu’à 20 ans de prison.
Fatima Azzoug

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.