Fil info
23:35Trélissac : (VIDÉO) A 15 ans, Héléna est "inspirée" par la figure de Roger Ranoux, son grand-père -> https://t.co/JkFOSGhrXF
22:37Victoire à domicile des Panthères de Feu du face à sur le score de 31 à 23. Bravo ! En… https://t.co/amH0xhXydC
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79

La tension monte d’un cran autour du projet éolien

Environnement

Le 1er novembre, des tags ont été constatés sur les panneaux de permis de construire du projet éolien de Puymangou-Parcoul. Un acte qui démontre que la tension monte au sein de la population majoritairement hostile au projet.

Cela fait maintenant quatre ans qu’une forte mobilisation s’oppose au projets éoliens dans La Double, notamment autour de l’association 3D, présidée par Thierry Bonne.
L’association a essentiellement orienté ses actions sur l’information du public et des élus. Mais elle a également organisé ou participé à des manifestations (comme à Nontron le 25 mars avec plus de 500 manifestants) contre le projet tout en participant aux enquêtes publiques et en étant force de proposition pour des énergies renouvelables « qui soient plus adaptées au Périgord », précise ainsi Thierry Bonne qui rappelle qu’une « très forte opposition à l’éolien industriel a émergé. Élus, habitants et associations se sont déjà exprimés contre l’ensemble des projets éoliens dans la forêt de la Double et en Dordogne ». C’est ainsi que lors de l’enquête publique sur le projet Puymangou-Parcoul, 1 781 signatures ont été défavorables contre 105 pour. Et les collectivités également se sont majoritairement opposées au projet comme l’explique Thierry Bonne, « neuf communes sont défavorables contre quatre dans les six kilomètres et 22 collectivités sont défavorables contre une entre six et vingt kilomètres », ajoutant que le conseil départemental « a voté une motion défavorable à l’éolien industriel en Dordogne le 13 janvier ».
Les riverains se sont également exprimés en constituant l’association Forces Périgord qui regroupe sept associations de riverains de Dordogne «soit plus de 2 000 personnes », insiste Thierry Bonne qui précise que de nombreuses associations et syndicats représentatifs de Dordogne sont également opposés au projet*.
Face à ces tags qui traduisent une colère grandissante au sein de la population, Thierry Bonne précise que « nous nous opposons aux différents projets éoliens dans la Double, mais l’association s’est attachée à observer une stricte légalité depuis sa création en décembre 2013 et elle désapprouve donc cet acte qui n’est pas de son fait ». Cependant, Thierry Bonne relève qu’avec l’Asso 3D, « nous avons perçu une augmentation de la colère des habitants depuis la mise en place de cet affichage, qui peut laisser croire que le projet est entériné alors que toutes les autorisations administratives n’ont pas encore été accordées ». Et celui-ci garde espoir, « la préfecture de la Dordogne a d’ailleurs précisé par un communiqué du 10 juillet dernier, que l’autorisation du permis de construire ne préjuge en rien de la décision finale qui sera prise par la préfecture pour la construction de ce parc éolien », rappelant que l’association regroupait « des opposants constructifs, à la fois ardents défenseurs du Périgord et partisans d’énergies renouvelables. Mais ce projet inepte doit être refusé et abandonné définitivement. La colère et l’incompréhension des habitants n’ont jusqu’à présent pas été entendues, malgré quatre consultations publiques. Il n’est donc pas étonnant que certains aient voulu affirmer autrement leur grogne ».

* associations et syndicats s’opposant également aux projets éoliens : Sepanso, les Vieilles Maisons Françaises, la Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France, le Syndicat Départemental de l’Hôtellerie de Plein Air, l’association Sites en Périgord, l’Association des Chasseurs d’Oiseaux Migrateurs, la Fédération départementale des chasseurs.

Philippe Jolivet
 

Air Max 90 LTHR Suede