Fil info
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF
19:30Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés -> https://t.co/Dy68bmW5qL
19:28Châteauroux : Des sportifs de l’extrême attendus à la Martinerie -> https://t.co/uoWq7XKQiS
19:23Indre : La ministre des Transports se veut rassurante sur le POLT et l’A20 -> https://t.co/u8JcL2TKc8
19:03Campagne : Un été d’animations à Campagne -> https://t.co/esGfgfTlHM
18:53Dordogne : Chez les pompiers la maison brûle | L'Echo https://t.co/f4ISQR8c76 via
18:27Dordogne : Chez les pompiers la maison brûle -> https://t.co/LRQ9PrlL19
16:13Sarlat-la-Canéda : Très beau spectacle de Peiraguda aux Enfeus -> https://t.co/27Ysxk7s1p
16:10Sarlat-la-Canéda : Ferveur pour la fête Nationale -> https://t.co/lTf90hZ07T

La tension monte d’un cran autour du projet éolien

Environnement

Le 1er novembre, des tags ont été constatés sur les panneaux de permis de construire du projet éolien de Puymangou-Parcoul. Un acte qui démontre que la tension monte au sein de la population majoritairement hostile au projet.

Cela fait maintenant quatre ans qu’une forte mobilisation s’oppose au projets éoliens dans La Double, notamment autour de l’association 3D, présidée par Thierry Bonne.
L’association a essentiellement orienté ses actions sur l’information du public et des élus. Mais elle a également organisé ou participé à des manifestations (comme à Nontron le 25 mars avec plus de 500 manifestants) contre le projet tout en participant aux enquêtes publiques et en étant force de proposition pour des énergies renouvelables « qui soient plus adaptées au Périgord », précise ainsi Thierry Bonne qui rappelle qu’une « très forte opposition à l’éolien industriel a émergé. Élus, habitants et associations se sont déjà exprimés contre l’ensemble des projets éoliens dans la forêt de la Double et en Dordogne ». C’est ainsi que lors de l’enquête publique sur le projet Puymangou-Parcoul, 1 781 signatures ont été défavorables contre 105 pour. Et les collectivités également se sont majoritairement opposées au projet comme l’explique Thierry Bonne, « neuf communes sont défavorables contre quatre dans les six kilomètres et 22 collectivités sont défavorables contre une entre six et vingt kilomètres », ajoutant que le conseil départemental « a voté une motion défavorable à l’éolien industriel en Dordogne le 13 janvier ».
Les riverains se sont également exprimés en constituant l’association Forces Périgord qui regroupe sept associations de riverains de Dordogne «soit plus de 2 000 personnes », insiste Thierry Bonne qui précise que de nombreuses associations et syndicats représentatifs de Dordogne sont également opposés au projet*.
Face à ces tags qui traduisent une colère grandissante au sein de la population, Thierry Bonne précise que « nous nous opposons aux différents projets éoliens dans la Double, mais l’association s’est attachée à observer une stricte légalité depuis sa création en décembre 2013 et elle désapprouve donc cet acte qui n’est pas de son fait ». Cependant, Thierry Bonne relève qu’avec l’Asso 3D, « nous avons perçu une augmentation de la colère des habitants depuis la mise en place de cet affichage, qui peut laisser croire que le projet est entériné alors que toutes les autorisations administratives n’ont pas encore été accordées ». Et celui-ci garde espoir, « la préfecture de la Dordogne a d’ailleurs précisé par un communiqué du 10 juillet dernier, que l’autorisation du permis de construire ne préjuge en rien de la décision finale qui sera prise par la préfecture pour la construction de ce parc éolien », rappelant que l’association regroupait « des opposants constructifs, à la fois ardents défenseurs du Périgord et partisans d’énergies renouvelables. Mais ce projet inepte doit être refusé et abandonné définitivement. La colère et l’incompréhension des habitants n’ont jusqu’à présent pas été entendues, malgré quatre consultations publiques. Il n’est donc pas étonnant que certains aient voulu affirmer autrement leur grogne ».

* associations et syndicats s’opposant également aux projets éoliens : Sepanso, les Vieilles Maisons Françaises, la Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France, le Syndicat Départemental de l’Hôtellerie de Plein Air, l’association Sites en Périgord, l’Association des Chasseurs d’Oiseaux Migrateurs, la Fédération départementale des chasseurs.

Philippe Jolivet
 

Air Max 90 LTHR Suede