Fil info
10:38Bergerac : Téléthon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26France : L'actualité en France à 9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y
08:29 d'agriculture - -Vienne : Quel président à la Chambre d'agriculture après Jean-Marie Delage?… https://t.co/Oh7SMjFZsO
08:26 # - -Vienne : 16e recensement, décollage imminent -> https://t.co/t7mV3P91WF
07:58France : Les Steva veulent du concret -> https://t.co/rA8Xgxx9HC
07:46Région : Un bon début d’année pour les ventes aux enchères -> https://t.co/pYOxVrUEUN
21:22Saint-Sulpice-le-Guérétois : Le travail du bois, une passion, un métier | L'Echo https://t.co/Vdq0ECnUrO via
20:52 Engendrer..
20:51 L’écologie n’a rien à voir avec tout ça !!! Vous ne savez rien de ce que peut engendré ce… https://t.co/W12hCtgkST
19:53Brive-la-Gaillarde : Solidaire est le Secours Populaire -> https://t.co/pmngsMMHRb
19:47 Le cri de soulagement du Patrimoine et de la biodiversité 🐾🌳🌍
19:08Indre : 258 millions d’euros pour un an -> https://t.co/3qu1tQJEnK
18:12Plus que jamais Président des Régions de France… https://t.co/cwZ8G394sk
17:52Dordogne : Le parti socialiste compte sur ses valeurs pour retrouver des couleurs -> https://t.co/x71S0Ovl7u
17:49Beynac-et-Cazenac : Déviation : le cri de colère des entreprises -> https://t.co/uEmRSQEDBv
17:28RT : Les agents des finances publiques ont protesté à Tulle contre 17 suppressions de postes en https://t.co/TebYxVnJE7
17:20RT : En fin de cortège, on rend hommage au ⁦⁩ ⁦⁩ Par le… https://t.co/7Pw3YkiwHx
17:10Périgueux : Nouvelle saignée aux impôts -> https://t.co/fIsU0LOw5Y
16:54Sarlat-la-Canéda : A vos agendas 2019 -> https://t.co/hXvkLBbxtE
15:57RT : En fin de cortège, on rend hommage au ⁦⁩ ⁦⁩ Par le… https://t.co/7Pw3YkiwHx

Cap 2022, ou la marchandisation du pays

UFAL

En octobre 2017, le gouvernement lançait le programme Action publique 2022 avec, comme objectif affiché, de bâtir un nouveau modèle de conduite des politiques publiques.
Le discours se voulait pragmatique, puisque selon le gouvernement, il s’agissait de « mettre fin à une vision décliniste et résignée de l’intervention publique ». La réalité est bien plus retorse. Sous couvert de modernité, ce projet ne vise qu’à permettre aux multinationales d’administrer directement le pays, comme l’a développé hier soir Jean-Claude Boual, ingénieur et  haut fonctionnaire en retraite, qui fut secrétaire général de la Cgt de l’équipement et de l’environnement et membre fondateur d’Attac, entre autres, invité par l’Union des familles laïques (Ufal) de Périgueux à animer une conférence-débat sur ce thème. « C’est la réforme complète de l’administration » indique-t-il, « du moins, c’est ainsi qu’on nous le présente. En fait, c’est un processus de main-mise, par les multinationales financières, industrielles, et les Gafa, à savoir les géants du web, sur la norme ». La norme, c’est la loi, la réglementation, et avec cette réforme, « les financiers seront aux manettes. Ce sont eux qui feront directement les lois. On est au-delà du lobbying ». Jean-Claude Boual, en étudiant toutes les lois votées depuis la fameuse Rgpp de Sarkozy, note qu’elles « comprennent un certain nombre de dispositions qui relèvent de cette stratégie ».
L’exemple le plus parlant pour les citoyens est sans doute la loi sur la Sécurité sociale, ou plutôt contre puisqu’il s’agit de la vider de toute substance pour nous obliger à prendre des assurances privées. Déjà, on sent cette main-mise, à travers le glyphosate, dont tout le monde sait que c’est un poison pour les humains et la terre, mais dont l’interdiction est repoussée à trois ans, ou encore la loi Pacte, qui contient pas moins de 10 articles concernant la Caisse des dépôts et des consignations, pour l’obliger à utiliser la comptabilité privée, qui ne repose pas sur les mêmes critères que la comptabilité publique.
Une conférence dense, que vous pouvez retrouver en ligne sur le site de l’Ufal : www.ufal.org