Fil info
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX

Alysce a conquis Périgueux

Truffe de Périgueux - Trophée France Bleu

La finale de la Truffe de Périgueux-trophée France Bleu a rassemblé autour de 1 300 personnes vendredi soir au parc Gamenson, pour une soirée qui s’est déroulée dans la plus parfaite harmonie et convivialité, avec uniquement des talents prometteurs sur scène.

Il y avait du monde, de la douceur, des notes et des voix qui illuminaient la nuit, bref tout était réuni pour faire de cette finale, retransmise en direct sur les ondes du réseau France Bleu, un bon moment de détente et de plaisir.
état d’urgence obligé, une forte présence de services de sécurité (armée, police nationale, municipale et service privé) entourait le parc Gamenson, mais avec discrétion. Sur scène et parmi les spectateurs qui continuent à profiter gratuitement de cet événement annuel, le plaisir était de retrouver ou découvrir les sept interprètes et trois auteurs-compositeurs-interprètes (Aci) sélectionnés au long de l’été dans les quartiers de l’agglomération. Sans conteste, le niveau cette année était particulièrement relevé, dans les deux catégories. Chez les interprètes, le choix des chansons et le talent de leur rendu compliquaient la tâche du jury, qui devait en primer trois. C’est Emma Djelil qui a recueilli leur préférence, suivie par Auphélie Lemaire et... son petit frère, Alistair Djelil, arrivé troisième.
Le choix était encore lus redoutable chez les Aci. Au prix de la Truffe s’adjoint le prix Sacem et celui du public. Trois ambiances musicales totalement différentes ont été proposées aux spectateurs et au jury. Les Normands de For the hackers ont assuré leur prestation malgré l’absence de leur guitariste, hospitalisé depuis deux jours, et ont tenu à remercier toute l’équipe organisatrice pour leur avoir permis, et donné les moyens, de concourir malgré cet incident. Ils ont développé un rock plein d’énergie qui a poussé le public à battre des mains.
La seconde à passer, Alysce, a un style plus doux, mais ses chansons, qu’elle accompagne à la guitare, sont pleines de vie, de tendresse, mais aussi de mordant. C’est elle qui s’est adjugé les faveurs du jury avec Un peu tard et Ton odeur. Elle fut élève d’Ibrahim Maalouf, et avec ses amis de classe, a partagé à deux reprises la scène avec cet immense artiste. Dans la foulée, elle a remporté les deux autres prix, du public et Sacem. Il appartenait aux Parisiens Ryadh de conclure avec Paris je t’aime, texte écrit par le chanteur après les attentats du 13 novembre comme une ode à cette ville où il a toujours vécu. Sa musique aux influences rap, arabo-andalouse et rock était magnifiquement servie par les trois musiciens, dont le chanteur, qui a une formation de musique classique et était au piano. Il a donné toute son énergie avec une générosité sans faille, mais le public périgourdin avait du mal à reprendre avec lui « Paris je t’aime », et préfère généralement les rythmes plus traditionnels. Mais nul doute que ce jeune groupe a un bel avenir. Ours a assuré l’intermède (de trois quarts d’heure) durant lequel le jury a délibéré, pour le plus grand bonheur des spectateurs.
Le rendez-vous est maintenant pris pour l’année prochaine, et nul doute que le parc Gamenson continuera à servir d’écrin pour ce moment un peu hors du temps qui fêtait cette année ses 33 ans, et tant de talents !

Les 10 artistes de la soirée
Voici la liste de tous ceux qui ont été retenus pour participer à cette finale, dans l’ordre de passage : Gabrielle Gache (interprète) avec Les feuilles mortes, élodie Gayral (interprète) avec Alter ego, For the hackers (Aci) avec Lie et Néon, Zana Belegu (interprète) avec Je t’aime, Christophe Laudrin et Thierry Rosas (interprètes) avec Sarbacane, Emma Djelili avec Je suis un homme, Alysce (Aci) avec Un peu tard et Odeur, Auphlie Lemoine (interprète) avec La menteuse, Alistaire Djelil (interprète) avec Liberta, et Ryadh (Aci) avec Paris je t’aime et Cercle vicieux. En préambule du concours la gagnante de la Truffe des enfants, Eva Labat, 9 ans, habitante d’Izon (33), a investi la scène avec L’hymne à l’amour d’Edith Piaf.

Les prix
Le prix pour les Aci s’accompagne d’un chèque de 3 050 euros que la gagnante va investir dans la réalisation de son prochain disque. Chez les interprètes, c’est un chèque de 1 500 euros qui accompagne le premier prix, et la jeune bordelaise Emma Djelil avait les larmes aux yeux en le recevant. Nul doute qu’avec son frère, arrivé troisième, ils ont sû fêter dignement cette soirée mémorable.