Fil info
23:29 Pouvez vous me dire le jour où il y a le marché à BOUSSAC VILLE MERCI merci
23:28La une du Samedi 22 Juillet 2017 https://t.co/hsfutAvKEH
21:12Comparution immédiate : Hier, en fin d’après-midi, sont passés en comparution immédiate un homme de 34 ans et son... https://t.co/aPKYsTnnBA
21:10L’Adapei 23 a toujours été dans la dynamique de formation et de professionnalisation continue des ouvriers... https://t.co/bKHbi1k8F3
21:09L'Echo https://t.co/AuwXczywCi
19:08L'Echo https://t.co/my1dyEf7v9
18:38L'Echo https://t.co/Z9syPJi7IT
18:37L'Echo https://t.co/zGX0r4EzEx
18:25PEPS23 : Une cinquantaine d’adhérents était réunie dernièrement pour l’assemblée générale de l’association.... https://t.co/MgTQXvxhVw
18:23L'Echo https://t.co/v78a1mvFjW
18:21Dans le cadre de l’Opération Interministérielle Vacances 2017, le centre de vacances de la RATP logé dans le... https://t.co/a22qc8LIRa
18:18L'Echo https://t.co/9zYhK5dm6t
17:16RT : Villeroy débloqué pour le week-end car les camions ne roulent pas…. On revient en force. Reposez vous. GM&S. https://t.co/f59aaideCO
16:20L'Echo https://t.co/PIAt84wAqz
16:18L'Echo https://t.co/pwZTsNX4MW
16:13L'Echo https://t.co/yvjiZfBASJ
16:12L'Echo https://t.co/vpiGWbmPqf
15:56L'Echo https://t.co/6XKpvLgkDx
12:37RT : : La tente Quechua symbole de la lutte des GM&S... Les salariés entament le 4e jour de blocage du site Rena… https://t.co/Cb1z00BIeu
12:36RT : Corrèze : Les buralistes en colère : 15 radars automatiques bâchés -> https://t.co/OwL6iu1wWa
10:59L'Echo https://t.co/DwKm1usA00
09:15Dans notre édition aujourd'hui : - Social : Faire avec l'AVEC ne sera pas évident pour la culture en Limousin. -... https://t.co/d6w26HCvoJ

Quand la Sncf nous donne toutes les raisons de préférer la voiture

Périgord Rail Plus

Jean-François Martinez, le président de l’association Périgord Rail Plus, n’hésite jamais à monter au créneau pour défendre les voyageurs circulant en train.
Hier, c’est en compagnie du président de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) de la Nouvelle-Aquitaine, Christian Broucaret, qu’il a dénoncé, une nouvelle fois, les dysfonctionnements de l’entreprise historique. Entre des trains dont la ponctualité n’est plus qu’un lointain souvenir et des infrastructures ayant un besoin urgent de rénovation, le Périgourdin adepte des transports en commun n’a que deux solutions : arriver en retard au travail, ou prendre sa voiture. Sur les trois lignes du département, Bordeaux-Périgueux-Brive, Périgueux-Limoges et Périgueux-Agen, les retards ou les suppressions de trains compliquent sérieusement la vie des usagers. L’état de vétusté de certaines voies oblige les conducteurs à circuler à allure modérée, même quand certaines ont été remises en état, comme c’est le cas entre Sarlat et Bergerac. « Les lignes sont classées en catégories de 1 pour les meilleures, à 9 » confie Jean-François Martinez. « Mais ici, elles sont presque toutes classées entre 7 et 9. Or l’état et Sncf Réseau ne veulent plus financer la remise à neuf des voies. C’est donc aux Régions de le faire, mais auront-elles les financements nécessaires ? » L’association Périgord Rail Plus milite aussi pour des horaires mieux adaptés aux impératifs des étudiants, lycéens et travailleurs. « Le maintien des lignes et des trains ne va peut-être pas résoudre les problèmes de démographie ou d’avenir des territoires, mais dans de nombreuses communes, si en plus on leur enlève la présence ferroviaire, ça va les achever » glisse Christian Broucaret. Ces défenseurs des transports en commun demandent donc la remise en état des lignes existantes et des horaires adaptés aux contraintes des usagers.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.