Fil info
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

Le théâtre dans tous ses états durant deux jours

Aujourd’hui et jeudi, l'association ACEL Théâtre organise la cinquième édition du festival de théâtre « Néons sur scènes ». Au programme, huit spectacles pour tous les goûts et des rencontres avec des artistes confirmés ou amateurs, unis dans la même passion du spectacle.
Depuis 1985, l’association ACEL Théâtre a pour but de permettre des activités culturelles et de loisirs comme un club photo, une troupe de théâtre, et des manifestations telles que spectacles, fêtes etconcerts. Elle rassemble une cinquantaine de membres. Sa vocation première est le théâtre qu’elle aborde sous différentes formes (cafés-théâtres, pièces d’auteurs, spectacles en plein-air, théâtre de rue...) et dans différents  genres.
Organisé sur deux jours, le festival « Néons sur scènes » se veut  être une passerelle entre travail d’amateurs et travail de professionnels. Il s’inscrit temporellement en biennale, entre les festivals de la marionnette portés par  une autre association locale, AnimaNéons.
Pour cette cinquième édition, l’association accueille cinq spectacles de troupes professionnelles et trois spectacles amateurs : La rencontre de L’Envolée furieuse, l’atelier théâtre du foyer de vie Atout Brenne du Blanc, L’Eau des Saraph, pièce écrite et mise en scène par Théophile Clément et L’Amant, spectacle amateur accompagné par la Bolita Cie.
Les différentes compagnies viennent littéralement de tous les coins de la France : de Lorraine comme la Cie des Ô à la  Loire-Atlantique avec la Cie Bibendum Tremens.
Les spectacles
Fantôme (Bright side). L'Angleterre a deux religions : le théâtre de Shakespeare et le football. Le MummingPLay est un peu le mélange des deux. Le Ghost Football Club de la Compagnie des Ô est le tout premier club français de Mumming Play, réunissant des joueurs les plus brillants dans leur médiocrité !
Fantôme (Dark Side). Fantôme raconte l’histoire d’un match de foot. Et aussi l’histoire d’une Princesse et d’un Prince, enfin d'un Roat, enfin du Fantôme. Mais Fantôme évoque aussi l’histoire d’un des secrets les mieux gardés d’Écosse.
Chriq au carré, clown absurde, intenses réflexions tout terrain. Le Carré ? Le rond? Dieu ? Le virus ? Une conférence, des révélations, un cho c!
La Vie normale. Une comédie grinçante et cruellement efficace sur la mauvaise conscience occidentale dans son rapport aux pays « du sud » et la perte des repères dans notre société.
Hic. Entre états d’âme et performances liquides, le patron d’un zinc de fortune et trois piliers s’amusent à servir chansons festives, musiques à danser et tranches de vie gratinées. On passe du rire aux larmes à des scènes rocambolesques.
La Rencontre. Ce spectacle présenté par l’atelier théâtre d’Atout Brenne du Blanc, inspiré des œuvres de Pina Bausch et d’Yves Raynaud, va à la rencontre de l’autre dans sa différence.
L’Amant. Pièce écrite en 1962,  par Harold  Pinter dans laquelle il  dynamite les codes bourgeois, avec des dialogues courts sur des sujets anodins, toujours surprenants.
L’eau des Saraph. Par ce spectacle, Théophile Clément, 22 ans, natif de Tournon-Saint-Martin, emmène le public en 1993, à Sarajevo, à l’académie des Beaux Arts, dans un voyage onirique et temporel...