Fil info
10:38Bergerac : Téléthon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26France : L'actualité en France à 9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y
08:29 d'agriculture - -Vienne : Quel président à la Chambre d'agriculture après Jean-Marie Delage?… https://t.co/Oh7SMjFZsO
08:26 # - -Vienne : 16e recensement, décollage imminent -> https://t.co/t7mV3P91WF
07:58France : Les Steva veulent du concret -> https://t.co/rA8Xgxx9HC
07:46Région : Un bon début d’année pour les ventes aux enchères -> https://t.co/pYOxVrUEUN
21:22Saint-Sulpice-le-Guérétois : Le travail du bois, une passion, un métier | L'Echo https://t.co/Vdq0ECnUrO via
20:52 Engendrer..
20:51 L’écologie n’a rien à voir avec tout ça !!! Vous ne savez rien de ce que peut engendré ce… https://t.co/W12hCtgkST
19:53Brive-la-Gaillarde : Solidaire est le Secours Populaire -> https://t.co/pmngsMMHRb
19:47 Le cri de soulagement du Patrimoine et de la biodiversité 🐾🌳🌍
19:08Indre : 258 millions d’euros pour un an -> https://t.co/3qu1tQJEnK
18:12Plus que jamais Président des Régions de France… https://t.co/cwZ8G394sk
17:52Dordogne : Le parti socialiste compte sur ses valeurs pour retrouver des couleurs -> https://t.co/x71S0Ovl7u
17:49Beynac-et-Cazenac : Déviation : le cri de colère des entreprises -> https://t.co/uEmRSQEDBv
17:28RT : Les agents des finances publiques ont protesté à Tulle contre 17 suppressions de postes en https://t.co/TebYxVnJE7
17:20RT : En fin de cortège, on rend hommage au ⁦⁩ ⁦⁩ Par le… https://t.co/7Pw3YkiwHx
17:10Périgueux : Nouvelle saignée aux impôts -> https://t.co/fIsU0LOw5Y
16:54Sarlat-la-Canéda : A vos agendas 2019 -> https://t.co/hXvkLBbxtE
15:57RT : En fin de cortège, on rend hommage au ⁦⁩ ⁦⁩ Par le… https://t.co/7Pw3YkiwHx
15:53Marsac-sur-l'Isle : Un salon de passionnés à l’ambition régionale -> https://t.co/PYalTw0ytJ
15:37Mérigny : Les seuils de l'Anglin arasés cette année -> https://t.co/UnmtKOBc0c
15:32Indre : Le photovoltaïque au centre des vœux -> https://t.co/xqPyrT2nf2

Le rideau se lève sur Festiv’en Marche

La 8e édition du festival de la chanson belle et rebelle débute ce soir à Mouhet et pour cinq jours. Cette première soirée est dédiée à la finale en public du concours Chanson de paroles.

Les quatre finalistes du concours Chanson de paroles sur quelque 120 candidats se produiront ce soir en ouverture de la 8e édition du festival. Ils présenteront vingt minutes de leur spectacle, laissant ainsi au public le temps d’apprécier leur univers au-delà d’une seule chanson. Et c’est ce même public qui se prononcera à l’issue de leurs prestations par bulletin secret sur l’artiste de son choix. Celui-ci recevra un prix d’un montant de 900 euros et se produira demain en première partie de Melissmell. L'entrée est libre. Cette soirée est soutenue par Equinoxe et parrainée par Gauvain Sers, qui en fut lauréat en 2014. Découvrez ci-dessous qui sont les quatre finalistes.
Archibald (Toulouse) : de son vrai nom Kevin Noguès, chanteur et guitariste. Tout commence avec la chanson T'entends ça l'oiseau? mise en ligne sur Youtube en 2014. À la suite naît l’idée de faire un concert de rap acoustique en solo. Le rap se ralentit parfois pour laisser place à la poésie, à la chanson française parlée-chantée, au murmure... Ces chansons sont réunies dans un album : T’entends ça l’oiseau sorti en 2016. Il s’est récemment produit en première partie de Juliette à la Halle aux grains de Toulouse et a assuré les premières parties sur 14 dates de la tournée de Sansévérino.
Tiou (Montpellier) : tombé tout petit dans la marmite, Mathieu Andreau alias Tiou fait partie de la jeune scène française montante, promis à l’incarnation du « rock-hip-hop-brélien » en France. Les morceaux originels du poète ont été triturés, nourris et sont sortis éclairés d’une nouvelle énergie, d’un nouveau souffle. Il se produit sur scène seul ou avec des amis musiciens. En 2012, il a été lauréat du Festival Alors… Chante! de Montauban.
Faustine (Paris) : c’est une amoureuse des mots, de leurs sens, des émotions qu’ils procurent et de leurs puissances narratives et sensibles. Écrire des chansons, et plus généralement écrire des textes (nouvelles, poèmes...), a toujours été pour elle source d’épanouissement. Elle écrit comme elle vit, avec passion. Influencée par Barbara et Maxime Leforestier qui l’ont accompagnée durant son enfance, autant que par - M-, Benjamin Biolay, L, Camille, Julien Doré ou Alex Baupain, elle aime la chanson française à texte mais se laisse pour autant volontiers bousculer par la pop anglaise, le rock, le jazz et autres genres musicaux.
Louise O’sman (Paris) : chanteuse et accordéoniste, Caroline Guibeaud se produit le plus souvent en duo avec la violoncelliste Dilan Roche. Les chansons interprétées sont des créations originales qui révèlent la profondeur des sens accordés à l’évocation de liberté et d’errance. Les accents sont portés avec intimité et sensibilité sur les thèmes qui sont chers à l’auteure, la nature, la mer, l’homme décliné au pluriel. Les paroles sont une caresse balayée par les embruns de la Méditerranée. À la fois doux et intime, incisif et courtois, le répertoire de No Man's Louise marque par sa force, son originalité et sa poésie.

Ce soir à 20 h 15 à la grange Fernand-Maillaud à Mouhet, ouverture des portes à 19 h 45. Entrée libre.