Fil info
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF
19:30Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés -> https://t.co/Dy68bmW5qL
19:28Châteauroux : Des sportifs de l’extrême attendus à la Martinerie -> https://t.co/uoWq7XKQiS
19:23Indre : La ministre des Transports se veut rassurante sur le POLT et l’A20 -> https://t.co/u8JcL2TKc8
19:03Campagne : Un été d’animations à Campagne -> https://t.co/esGfgfTlHM
18:53Dordogne : Chez les pompiers la maison brûle | L'Echo https://t.co/f4ISQR8c76 via
18:27Dordogne : Chez les pompiers la maison brûle -> https://t.co/LRQ9PrlL19

A l’Union, une nouvelle programmation riche et variée

Saison 2019-2020

C’est en musique et en chansons qu’avec «Le collectif le grand cerf bleu» Jean Lambert-wild a présenté la prochaine saison du Théâtre de l’Union - Centre Dramatique National qui débutera le 30 septembre avec deux spectacles en partenariat avec le Festival des Francophonies en Limousin.

«Pourvu qu’il pleuve» de Sonia Ristic, nous entraîne dans un café de quartier, où nous découvrons le destin de sept solitudes, étouffées par le brouhaha de la brasserie qui bat son plein, des destinées qu’avec sept comédiens, Astrid Mercier met en lumière et en musique avec humour et tendresse. Suivra «Maloya» de Serge Grondin, David Gauchard et Kwalud, qui nous proposeront un voyage authentique au pays où le maloya, ce genre musical majeur de La Réunion, allie musique, chant et danse.

Puis nous retrouverons la Compagnie de l’Ovale, ces musiciens fantasques et burlesques de Dom Juan, déjà accueillis en 2016 avec «Cabaret Lou», pour «Frida jambe de bois», un spectacle musical autour de cette artiste aux multiples facettes.

En novembre, «Eclats d’émail Jazz» proposera trois concerts : Leïla Martial, le trio Nova Rupta et la chanteuse de soul Shirley Davis.

Décembre sera marqué par «Vous n’aurez pas ma haine», un texte d’Antoine Leiris qui a perdu sa femme le 13 décembre 2015, assassinée au Bataclan, texte qui sera interprété par Raphaël Personnaz, lauréat du Molière «seul en scène 2018» accompagné au piano par Lucrèce Sassela. Suivra «La diagonale des clowns» qui proposera quatre spectacles en partenariat avec le Sirque de Nexon, l’Agora de Boulazac et l’Université de Limoges.

Pour commencer 2020, «Entreprise» déclinera trois textes joués successivement au cours de la même soirée, mis en espace par Anne-Laure Liégeois sur le thème du travail en entreprise, un grand moment de théâtre politique et ludique servi par des interprètes d’exception.

Après «Mon ami n’aime pas la pluie» et «Ti Jean», Paul Francesconi présentera «Kal» le troisième volet de son triptyque autour du personnage de Ram et de ses aventures vagabondes.

Après «Les évaporés» qui a reçu en 2018 le prix du meilleur texte contemporain du jury des Coopérateurs de l’Union, Delphine Hecquet revient avec «Nos solitudes» une histoire familiale qui interroge la construction de l’identité dans ce qu’elle a de secret.

Directeur de la Comédie de Saint-Etienne, Arnaud Meunier rêvait de porter à la scène le «Candide» de Voltaire. Sa troupe, composée d’une dizaine de comédiens et de deux musiciens donnera à cette aventure théâtrale une dimension débridée et décalée, dans un univers scénique inspiré des illustrations du dessinateur Joann Sfar.

En mars, Michel Bruzat nous offrira sa nouvelle création avec «Emilie ne sera plus jamais cueillie par l’anémone» de Michel Garneau, un auteur qu’il a connu en 1987 dans le cadre des Francophonies. La pièce sera interprétée par Marie Thomas, Nadine Béchade et Isabelle Olivier à la harpe, trois actrices avec qui il avait créé «Quatre à quatre» du même auteur.

Avec «Le moche» de Marius Mayenburg, le public retrouvera le duo Pierre Pradinas (mise en scène) et Romane Bohringer dans une fable remplie d’effroi et écrite en toute légèreté avec des dialogues très vivants qui traquent les comportements ridicules que produit le monde de l’entreprise, de la concurrence déloyale et de l’argent roi.

En avril Jean Lambert-wild revêtira les habits de Turold pour nous conter, à travers la Chanson de Roland, la mort du fameux paladin de Roncevaux. Il sera accompagné par l’écuyère comédienne Aimée Lambert-wild et une ânesse du Cotentin nommée Chipie de Brocéliande : une aventure tout public à partir de 8 ans.

Quant au mois de mai, il offrira une semaine circassienne avec «Chimaera» de Julia Christ et Jani Nuutinen et «Futuro Antico» de Martin Palisse, un artiste qui compose des motifs gestuels rythmiques hypnotiques qui se jouent de notre perception.

Et pour terminer la saison, place sera faite au 3e Festival International des Ecoles de théâtre, festival auquel participeront pour leur première année, les élèves comédiens de la Séquence 10 de l’Académie de l’Union, une promotion en cours de recrutement. Josette Balanche

Abonnements par courrier en joignant une enveloppe timbrée à Théâtre de l’Union, 20 rue des Coopérateurs.

Par mail sur : billetterie@theatre-union.fr

Pour revenoir la plaquette papier : 05.55.79.90.00.

Plus d’info : www.theatre-union.fr

Légende photo: «Frida jambe de bois», spectacle musical de la cie l’Ovale. (photo DR)