Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

Bonne carburation pour le salon de la moto

Véritable rendez-vous pour les bikers mais aussi très apprécié du grand public, le salon de la moto de la Fédération Française des Motards en Colère 87 s’est déroulé ce week-end à Limoges.

Il s’est fait désiré mais il semblerait que le beau temps arrive et avec lui l’envie de sortir sa bécane se fait de plus en plus sentir. Ce week-end, des milliers de motards ont fait vrombir leurs moteurs jusqu’au Parc des Expositions. Pour cette 16e édition, les organisateurs ont décidé de garder la recette qui marche. Sous le grand hall, une cinquantaine d’exposants étaient rassemblés. Les  modèles dernier cri de motos, mais aussi quads, trikes, scooters ou encore les side-cars étaient présentés, ainsi que tous les accessoires et équipements nécessaires pour les pilotes et leurs passagers. Associations, clubs, assurances, mutuelles et motos écoles étaient également présents. C’est là que le public a notamment pu admirer la moto officielle du GMT94, engin qui prendra le départ des 24 heures du Mans ce week-end.
Dans le pavillon de Buxerolles, les organisateurs sont parvenus à réunir pas moins de 250 motos équipées d’un moteur deux temps. Si ces moteurs sont de moins en moins fabriqués pour des raisons environnementales, ils ont marqué le monde de la moto. «Nous avons une nouvelle fois fait appel à des collectionneurs de toute la France, indique Dominique Riquet. Certaines sont de fabuleuses machines, très rares voire uniques car fabriquées à très peu d’exemplaires par les usines pour leurs pilotes vedettes».
Au salon de la moto, les bécanes ne sont pas que figées. à l’extérieur, des spectacles ont rythmé le week-end. Impossible de rater les dragsters motos, machines ultra puissantes dont le bruit, la fumée et la mécanique ont impressionné les visiteurs. Malgré l’état médiocre de la piste, le cascadeur Christophe Léopold de la team Duke Acrobatie a fait le show avec des figures plus folles les unes que les autres.
Le salon de la moto est un moment de fête entre passionnés. Mais c’est aussi l’occasion d’aborder les sujets qui fâchent. Dans toutes les conversations ce week-end, la limitation de vitesse à 80km/h. En ce week-end de mobilisation nationale, la FFMC 87 n’a pu exprimer sa grogne sur les routes du département comme elle sait si bien le faire. «Le salon de la moto, c’est un an de préparation», souligne Thierry Durant, qui a néanmoins récolté des milliers de signatures sur la pétition dénonçant la future limitation sur les routes secondaires. Pour la FFMC 87, il faut laisser le choix aux Départements de limiter la vitesse sur certains axes au cas par cas.
Plutôt que de mettre en place cette mesure coûteuse et qu’ils jugent inefficace, ils prônent la prévention et la modernisation des routes actuelles comme la RN 147. C’est d’ailleurs sur cet axe particulièrement accidentogène du département qu’une «grosse» manifestation sera organisée fin mai.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.