La Commune de Paris, c'est aussi l'histoire de la Creuse

Expo, conférence et pièce de théâtre

l’association les Amies et amis de la Commune de Paris et l’association basée à Jouillat Ateliers et vies aux Coudercs (AVC) jusqu’au samedi 24 juin.
Tout est parti d’une rencontre fortuite chez des amis commun entre Bernard Bondieu des AVC et membre des Amies et amis de la Commune de Paris depuis fort longtemps sans jamais agir réellement et Jean-Louis Guglielmi de cette association. Ils se sont dit pourquoi ne pas créer un événement autour de la Commune de  Paris où les ouvriers ont tenté d’assurer dans un cadre municipal la gestion des affaires publiques pendant 72 jours. Ils seront par la suite fortement réprimés. Mais durant cette période, des avancées qui n’ont pas toutes pu être appliqués tout de suite ont été lancées. L’association créée en 1882 par les communards de retour d’exil perpétue d’ailleurs ces idéaux comme la laïcité, le droit du travail, l’émancipation des femmes... «La Commune a été plus ou moins cachée», note Bernard Bondieu. D’où l’envie de la faire connaître. «C’est la racine de quelque chose», avoue Jocelyne Guglielmi. «A travail égal, salaire égal hommes/femmes, la séparation de l’église et de l’Etat, c’est la Commune», abonde son mari Jean-Louis.
Dans la salle Chaminadour de Guéret, une exposition itinérante est proposée jusqu’à samedi.  
Ce soir, à 20h30 à Saint-Sulpice-le-Guérétois aura lieu à la salle des fêtes une conférence sur les «migrants» Limousins et Berrichons dans la Commune de Paris avec Jean Chatelut auteur du livre La commune de Paris avec les ouvriers maçons des confins Berry, Marche et Limousin, Colette Marseau, auteur Les migrants paveurs de la Basse Marche et Roland Nicoux, président des Maçons de la Creuse. Les Maçons de la Creuse ont payé de leur implication de la commune.
Le 3e événement se déroulera samedi à 20h30 à la salle des Gorges d’Anzême avec la pièce de théâtre la Commune de Paris, le rendez-vous du 18 mars 1871. Le spectacle a été retravaillé par l’association. 11 interprètes sont sur scène pour faire revivre cette histoire, qui est aussi un peu la nôtre.

* Exposition  à voir tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 19h sauf le samedi 24 juin jusqu’à 15h.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.