Fil info
20:06Brive-la-Gaillarde : De la convergence écologique -> https://t.co/Tzi6qbbKC6
18:43Marsaneix : Elle fait un malaise, sa voiture finit dans un ravin profond de 4 mètres -> https://t.co/FiWiTdavF9
18:19Saint-Gaultier : Journées européennes : un rallye pour découvrir le patrimoine -> https://t.co/R3U7Kql1Ss
18:18Châteauroux : Bientôt une nouvelle vie pour le Pavillon de l’horloge -> https://t.co/sFv7XSmE8F
18:18Indre : Les agents des impôts se mobilisent -> https://t.co/GB1Z7BBJ0z
17:39RT : Donc Mr Ferrand maire de StPourcain, élurégion met des enfants au pain sec et à l'eau car les parents n'ont pas rég… https://t.co/e8jiq62Z1p
17:20RT : La patinoire de vous propose sa journée portes ouvertes handi-gliss jeudi de 14h à 16h… https://t.co/M7H4Mv2X8E
17:03Cornil : Un établissement neuf et du personnel en souffrance -> https://t.co/AHcB1c3qHH
16:00RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
15:58RT : Scandale dans une clinique du Mans : qui a volé les voiturettes pour les enfants malades ? https://t.co/sBpsvdUeP0 https://t.co/N3fDIuQLE5
15:57RT : La déchéance. https://t.co/GkRHozX2HZ
15:52RT : Nombreux nous sommes cher Votre reforme injuste pour les regimes autonomes : on… https://t.co/Qj4bOhlTrP
15:51RT : 4900 postes devraient être supprimés d'ici 2022 à la avec le nouveau plan . Soutien aux agents en… https://t.co/XNUiut6nCo
15:24 Voilà pour les infos sur ce sondage, merci, bonne journée également
15:23 "*Etude menée pour la Fondation 30 Millions d’Amis par l’IFOP du 1er au 2 février 2019 aup… https://t.co/CF9fQQ5qBN
15:19 On n'a pas beaucoup d'info sur ce sondage... Je suis contre l’élevage intensif. Je discute rar… https://t.co/qOSf6fJzHL
14:28RT : Quelle honte ⁦⁩ de traiter de la sorte . C’est à 🤮 https://t.co/Kd9flU5h8H
14:27RT : "Même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous..." : après la tribune des 460 journalistes du Monde et l'appel… https://t.co/KPRLffJWos
14:17RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:16RT : Un défilé de mannequins atypiques à Paris pour promouvoir le mouvement « body positive » https://t.co/4sbOTRpx9O
14:13RT : [presse] "Pour la troisième année consécutive, le second degré devrait perdre des post… https://t.co/2aDZ2nPxfH
14:12RT : La situation alarmante du service public a nourri les débats . Médecins urgentistes, salari… https://t.co/gOzD84DRjx
14:02RT : l'Humanité du lundi 16 septembre 2019 sur votre écran d'ordinateur avec https://t.co/iMzZVJWGf7 et sur vos tablette… https://t.co/Vfi4MHQboW
14:01RT : 🍏 La cueillette des pommes a commencé à ! Il n'est pas trop tard pour candidater. Toutes les offres d… https://t.co/jZUs3Q51yD
13:17 Même la CFDT y est ; c'est pour dire...
12:16 Vous êtes au courant que pour les sondages, on utilise un échantillon représentatif de la… https://t.co/OHmucZJUHr
11:51Aubazine : Festival Disjoncté : coup de foudre ! -> https://t.co/lAnL3Pympc
11:43Allassac : Les bénévoles du Téléthon en action sur la tour César -> https://t.co/2QY5xz9veG
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx

De Marseille à Alger, ils disent stop à Bouteflika

CONTESTATION

Au terme d’une folle semaine, l’Algérie est désormais à un moment clef de son histoire. Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999, a maintenu
sa candidature hier. Il promet, s’il est élu le 18 avril, « des élections anticipées auxquelles il ne participera pas» .
Des dizaines de milliers de citoyens ont protesté à Alger, Oran, Annaba, Paris ou Marseille contre un 5e mandat .

Un demi-recul pour mieux garder la main. Hier, Abdelaziz Bouteflika, a annoncé le maintien de sa candidature à un 5e mandat pour l’élection présidentielle du 18 avril mais promis, s’il est élu, il y aura « des élections anticipées » auxquelles il ne sera pas candidat. Les autorités « espèrent
tenir jusqu’à dimanche, avec l’espoir qu’une fois la candidature de Bouteflika actée et rendez-vous donné dans les urnes, la contestation  s’essoufflera », a expliqué à l’AFP, avant les derniers défilés en date, un observateur ayant requis l’anonymat.
Après les manifestations monstres du 22 février et du 1er mars, ayant rassemblé jusqu’à 10 millions de citoyens selon plusieurs observateurs, l’Algérie était comme en suspens hier, en ce dimanche si crucial pour l’avenir du pays. Et autour de 19h30, l’annonce de Bouteflika maintenant sa candidature... « Il compte se faire réélire pour faire en sorte que le prochain candidat soit approuvé par son clan, c’est loin de résoudre la crise »,
pense Abelaziz Yacoubi, qui a participé aux manifestations.
À Alger, des étudiants qui avaient appelé à manifester ont été enfermés dans leur fac par des policiers qui ont cadenassé l’entrée des établissements. Certains ont tout de même réussi à protester devant le Conseil Constitutionnel.
À Oran et Annaba (situé à 400 km d’Alger), des manifestations se sont déroulées dans le calme face à un fort dispositif policier. À Paris ou à Marseille (lire encadré page ci-contre), des milliers d’Algériens ont manifesté aux cris de « pouvoir assassin ! » et « FLN dégage ! » afin d’empêcher la réélection d’Abdelaziz Bouteflika.
82 ans et en fauteuil roulant
Pourtant, le président Algérien, qui a fêté samedi ses 82 ans, actuellement à Genève en Suisse pour « des soins périodiques », a donc bel et bien décidé de présenter sa candidature à l’élection présidentielle du 18 avril. Cloué à son fauteuil roulant depuis un grave accident vasculaire
cérébral survenu en 2013, il n’a pas prononcé le moindre discours depuis… 2012. « Le président prend le risque de mettre le feu aux poudres. Le pouvoir joue un jeu dangereux. Il devra en assumer toute la responsabilité », indique Meriem Saïdani, membre du conseil politique du parti Jil Jadid (Nouvelle Génération).
Samedi, Abdelaziz Bouteflika a licencié son directeur de campagne, Abdelmalek Sellal, un ancien premier ministre qui avait animé les trois dernières campagnes victorieuses (2004, 2009, 2014). Celui-ci a été remplacé par le ministre des Transports, Abdelghani Zaalane, âgé de 54 ans, il est peu connu du grand public, a simplement annoncé l’agence APS dans un communiqué, citant « la direction de campagne du chef de l’État ». Aucune justification n’a été avancée pour expliquer ce limogeage. Abdelghani Zaalane s’est présenté hier au Conseil Constitutionnel pour déposer le dossier de candidature ainsi qu’une lettre d’Abdelaziz Bouteflika, toujours en Suisse à l’heure où nous écrivons ces lignes.
La polémique autour de la nécessité de la présence du candidat fait rage.
Pour Abdelwahab Derbal, président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), le dossier de candidature à l’élection présidentielle « doit être déposé par le candidat lui-même ». De son côté, l’agence officielle APS a publié une dépêche dans laquelle elle explique que la loi électorale ne conditionne pas le dépôt du dossier de la candidature par… la présence du candidat lui-même.

Nike Magista Obra