Fil info
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV
07:17Région : Fruits et légumes: pourquoi les prix flambent -> https://t.co/N8Bl5r7dB6
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/VEigJi41bE
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/OizjBr2SD4
07:10Région : Comborn, un patrimoine millénaire -> https://t.co/EywYvuMWtL
07:03Région : Les élevages régionaux marqués par des productions en baisse -> https://t.co/SRlXUx9oF7
06:44Bergerac : La démonstration de force vaut pour Périgueux -> https://t.co/aR0EIEhCxJ
06:11Rampieux : 3 bus détruits dans un incendie entraînent du chômage technique -> https://t.co/cTRfaQmFhK
05:50Calviac-en-Périgord : Accident : un motard de 20 ans gravement blessé -> https://t.co/glOSDiWCRo

Beyrouth : Méditerranée agitée, avis de tempête

LIBAN

Au terme de plus de huit mois de tractations sur fond de divisions politiques et de craintes d’une crise économique aiguë, le Liban s’est doté jeudi soir d’un nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre sortant Saad Hariri.
L’occasion d’une « lettre du Liban », de Richard Labévière, journaliste spécialiste du monde arabe.
Quelques mezzés dégustés à une terrasse ensoleillée de Hamra, les ChampsÉlysées de Beyrouth. Au milieu des embouteillages chantonnants se faufilent une multitude de Vierge à l’enfant syriennes en train de faire la manche non sans dignité ; des gamins cireurs de chaussures, eux-aussi la plupart syriens, grappillent quelques livres libanaises.
Depuis plusieurs années, le Liban (4,5 millions d’habitants) accueille plus de 1,5 million de réfugiés. À l’évidence, le HCR (Haut-commissariat aux réfugiés des Nations unies) n’est pas à la hauteur. Le long de la Corniche -depuis Raouché- la Méditerranée majestueuse se contorsionne en une multitude de moutons blancs, les mêmes qui paissent aux larges de Barcelone, d’Alger, du Pirée et de Marseille.
Partout on commente l’interview du secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah, réalisée vendredi dernier par la chaîne de télévision
Al-Mayadeen. Scoop de forme et de fond : pour des raisons de sécurité le chef du Hezbollah n’a pas accordé d’interview en direct depuis des années ; durant trois heures et demie, il dresse avec maestria une géopolitique des crises des Proche et Moyen-Orient. Avec son habituelle malice
toute dialectique, il retourne les menaces israéliennes à l’envoyeur. Tel-Aviv vient d’annoncer que le Hezbollah aurait creusé une multitude de tunnels sous la frontière du Liban Sud. « La plupart de ces édifices sont vieux de quinze ans », commente Hassan Nasrallah, « ce qui prouve que les services israéliens ont perdu la main depuis bien longtemps ». Et le Sayed ajoute que les violations quotidiennes des eaux territoriales et de l’espace aérien libanais ne sauraient rester sans réponse, non seulement de manière souterraine, mais aussi par les airs et les montagnes. Chacun se souvient comment, durant l’été 2006, le Hezbollah a infligé une défaite cinglante à l’armée israélienne qui avait juré de ramener le
Pays du Cèdre à l’âge de pierre. Aujourd’hui, en cas de nouvelle attaque du Liban, plusieurs milliers de missiles de moyenne et longue portée peuvent cibler la plupart des villes israéliennes, dont la centrale atomique de Dimona !

Nike Kyrie 5 EP 'UFO'